Hotline à 0,34€ / minute : c’est fini !

La loi Chatel impose de nouvelles règles aux Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) quant à la tarification d’un appel vers leur Hotline : gratuité du temps d’attente (beaucoup le proposent déjà) et conversation avec un “conseiller” facturée au tarif d’un appel local. C’est à partir du 1er juin 2008 que doit s’appliquer la loi et cela sans délai contrairement à ce qu’ont laissé penser certaines rumeurs qui ont circulé sur le Net.

Plus d’infos à la Source (2 min de lecture)

Publié dans FAI, Loi, Politique. Étiquettes : , , . Leave a Comment »

Les artistes doivent-ils continuer à enregistrer des albums ?

Si vous avez un certain âge, pas si avancé que ça, il vous est certainement arrivé d’hésiter à acheter un album simplement parce que sur sur les 13 ou 15 morceaux du disque, seuls 2 ou 3 vous semblaient en valoir la peine… Avec le mp3 et l’explosion des plateformes de téléchargement comme iTunes Music Store qui permettent de télécharger tous les morceaux à l’unité, cette hésitation n’a plus de raison d’être : un album à 18€ à la Fnac est systématiquement divisible en singles à 0,99€ pièce sur le Net… Ce type d’offre séduit aujourd’hui des millions de consommateurs et cela inquiète les maisons de disques qui défendent l’album comme un tout qui doit être jugé comme tel et non comme une simple juxtaposition de singles.

Plus d’infos dans l’article de Numerama.com (2 min de lecture)

Publié dans Etude, Sociologie. Étiquettes : , , . Leave a Comment »

America.com est toujours à vendre

Le nom de domaine america.com, en vente aux enchères depuis le 22 mai dernier, n’a pas trouvé preneur. Alors que ce nom avait été estimé entre 3,5 et 7,3 millions $, la meilleure enchère a atteint 1,710 millions $… une offre située en-dessous du prix de réserve de 2 milions $.

L’effet sex.com ou pizza.com n’aura pas eu lieu mais ce n’est que partie remise.

Plus d’infos sur 24heures.ch (1 min de lecture)

Publié dans e-commerce, internet. Étiquettes : , . Leave a Comment »

L’Europe se prépare à lancer sa bibliothèque numérique consultable en ligne

Alors que les Assises du numérique ont commencé hier à Paris, Viviane Reding, Commissaire européen chargée des technologies de l’information, a annoncé le lancement pour novembre prochain du site Europeana qui permettra aux internautes de consulter les 2 millions d’oeuvres que l’Europe a numérisées ces 3 dernières années. Ces chiffres symbolisent de fort belle manière les prémices d’un projet soutenu par la France et sa Bibliothèque Nationale (BNF) et destiné à devenir un “espace européen de la connaissance”.

Plus d’infos à la Source (1 min de lecture)

L’avenir de la France numérique est débattu en ce moment

C’est aujourd’hui que se sont ouvertes les Assises du numérique. Eric Besson, secrétaire d’Etat chargé du développemnt de l’Economie numérique, propose d’y débattre de l’avenir du numérique et des Technologies de l’information et de la communication (TIC) en France. L’idée est de débattre des sujets économiques, sociaux et culturels qui permettront de mettre sur pieds “un plan de développement de l’économie numérique [et] de faire de la France une grande Nation numérique”  Le JournalduNet en présente les principales pistes de réflexion : L’accès à internet fixe et mobile haut débit depuis tout le territoire français (une priorité pour le Gouvernement), Les aides à l’équipement (PC, internet,…) des foyers les plus démunis destinées à réduire la “fracture numérique”, l’amélioration des offres légales de musique et cinéma sur le Net,  la lutte contre la cybercriminalité, l’équipement des écoles primaires, collèges et lycées, le paysage audiovisuel numérique,…

Si vous désirez participer aux débats, rendez-vous sur le site assisesdunumerique.fr. Vos idées et commentaires pourront contribuer à l’élaboration du Plan de développement de l’économie numérique qui doit être remis au Président de la République le 31 juillet 2008.

Lire le dossier du JournalDuNet pour mieux comprendre les enjeux de ces Assises (15 min de lecture)

Pour participer aux débats : assisesdunumerique.fr

65 000 PC pour les petits colombiens

La Colombie vient d’acquérir 65 000 XO-1. XO-1, c’est le nom de ce petit PC très bon marché et robuste destiné aux pays les plus pauvres de la planète. Développé par l’OLPC (One Laptop Per Child), ce portable a cependant bien du mal à atteindre les objectifs que s’était donné Nicholas Negroponte, le fondateur de l’Association. Prévu au tarif de 100$, l’OX-1 est en réalité vendu un peu moins de 200$ ! Et les millions de machines prévus à la vente sont loin d’être atteints. Seules 600 000 machines ont trouvé preneurs; Selon Negroponte, le fait que le PC soit équipé d’un système d’exploitation basé sur Linux (non compatible avec les logiciels Microsoft) a rebuté certains pays. Ainsi, l’OX-1 pourra bientôt être livré équipé de Windows XP pour un tarif dépassant cette fois les 200$…

La version 2 de l’OX , annoncée il y a quelques jours, rencontrera-t-elle le succès ? Les spécifications annoncées sont en tout cas alléchantes puisque la machine serait constituée de 2 écrans tactiles aux possibilités fantastiques : Position PC avec clavier virtuel et écran, position livre avec 2 écrans verticaux ! Le plus incroyable ? Le prix annoncé : 75$… pour le moins surprenant.

Plus d’infos à la Source (3 min de lecture)

Plus d’infos sur la philosophie de One laptop Per Child

Les étudiants abusés par internet

Une étude portant sur 1 865 jeunes belges révèle que les étudiants sont loin de maitriser les techniques de recherches d’informations dans le cadre de leur cursus scolaire ou universitaire. Ils ont en effet une grosse tendance à privilégier internet et cela aux dépens de la bibliothèque qui est en réalité totalement délaissée.

La catastrophe c’est que ces mêmes étudiants se fient totalement au premier résultat affiché par leur moteur de recherche (Google, Yahoo!,…),la qualité de l’info étant jugée par… la rapidité de l’affichage !

L’étude nous apprend également que les étudiants ayant accès à internet depuis chez eux n’ont pas pour autant un meilleur esprit critique.

Cette étude, menée également au Canada, a donné des résultats à peine meilleurs…

Plus d’infos sur Lesoir.be (2 min de lecture)et enseignons.be (1 min de lecture)

Le Web 2.0 au secours de la mémoire des entreprises

La semaine dernière, M. Malaison, spécialiste québécois des médias interactifs, est intervenu lors d’une conférence sur le rôle des nouvelles technologies en entreprise. Il y a fait un constat selon lui assez alarmant : alors qu’internet est bien implanté au sein des entreprises, celles-ci n’en exploitent qu’une partie (paiement ou envoi de factures,…) alors que le Web et ses nouvelles fonctions pourraient notamment venir anticiper un problème majeur au Québec : dans ce pays, selon plusieurs études, 60% des salariés seront remplacés par une nouvelle génération d’ici 2014. Avec ces départs, d’énormes quantités de connaissance et d’expérience vont disparaître des entreprises qui n’ont pas formalisé et archivé les expertises, idées, commentaires et opinions de leurs employés pourtant riches de savoir et de savoir-faire acquis au fil des années.

Le Web propose pourtant aujourd’hui des outils tels que les wikis ou les blogs qui permettraient à toutes les entreprises de garder en mémoire et publier le savoir de leurs employés. Les générations suivantes pouvant alors y accéder pour le consulter et le compléter.

Pour illustrer son propos, M. Malaison cite 2 exemples contraires : Alors que la Société des Alcools du Québec a mis en place des outils qui permettent à tous ses employés de partager leurs connaissances avec leurs collègues présents et futurs (les commentaires de ses experts en vin sont agrégés dans une base de données consultable par les vendeurs), la NASA, bien qu’elle le démente, semble elle, avoir perdu les plans de son lanceur Saturn V, faute de les avoir correctement archivés.

Plus d’infos à la Source (3 min de lecture)

Publié dans Business, Etude. Étiquettes : , , . Leave a Comment »

De la finesse de Sarkozy

Nicolas Sarkozy s’est à nouveau distingué à travers une déclaration sans nuance à propos de la crise de la presse en France. Selon l’analyse du Président de la République, “Le problème d’Internet est considérable parce que comment voulez-vous que les gens achètent leur journal en kiosque s’il est gratuit sur Internet”. Remettre en cause la presse du Net de façon aussi globale est un peu fort dans la mesure où chaque journal , qu’il soit quotidien, hebdomadaire ou mensuel, possède son propre site qui lui rapporte de forts gains publicitaires. Ces gains font désormais partie des sources de revenus d’un titre pourtant en vente en kiosque. D’autre part, le succès phénoménal de la presse gratuite (20 minutes, Métro, Direct Soir,…) n’est sans doute pas pour rien dans le déclin des ventes de la presse payante.

Plus d’infos à la Source (1 min de lecture)

MultiDiscount.com a disparu avec l’argent mais trop de victimes restent muettes

Si vous faites partie des internautes qui ont acheté leur électroménager ou leur matériel vidéo chez MultiDiscount.com, ont payé mais n’ont encore rien reçu, manifestez-vous auprès d’une association de consommateurs (UFC-Que-Choisir, arnaques.com, e-litige.com) ou bien portez plainte car le site est désormais fermé. Ses responsables sont sous les verrous pour “escroquerie en bande organisée” et “blanchiment d’argent” !! Les enquêteurs ont recensé près de 1 000 victimes mais celles-ci sont estimées à 2 000 ou 3 000 en Europe. Le montant de l’argent détourné pourrait atteindre les 4 millions € mais pour l’instant, il n’y a aucune trace de cette somme qui a probablement transité par des comptes monégasques et anglais.

En tout état de cause, “C’est la première fois que des personnes sont arrêtées pour ce type d’escroquerie en ligne. Cela fera peut-être réfléchir les autres” fait justement remarquer Frank Attia, rédacteur en chef adjoint du mensuel de l’UFC-Que-Choisir.

Les dévoires du site commencent à dater, les 1ères plaintes datant de 2006, mais l’affaire est toujours en cours et les enquêteurs comme les associations de consommateurs lancent un appel à victimes.

 

Toute l’histoire à la Source (2 min de lecture)

%d blogueurs aiment cette page :