L’UFC Que Choisir à la chasse des pratiques illicites de Free

L’UFC Que Choisir assigne le fournisseur d’accès à internet (FAI) Free au TGI de Paris pour Préjudice causé à l’intérêt collectif des consommateurs.

Selon l’Association de consommateurs, le slogan « il a Free, il a tout compris » est trompeur  : Dans le contrat de Free, en effet, les appels vers les mobiles et les numéros surtaxés ne sont pas compris dans l’abonnement.

Second point : Lors de la procédure d’abonnement sur le site de Free, une option à 9,99€ est pré-cochée alors que l’affichage maintient un tarif à 29,99€ par mois. La facturation mensuelle du FAI est elle aussi critiquée : sa version papier n’existe plus et le consommateur n’est jamais prévenu de sa mise à disposition en ligne.

Enfin, l’UFC Que Choisir critique des frais de résiliation élevés dont la dégressivité, étalée sur 3 ans, force le client à rester chez l’opérateur. Une procédure de résiliation qui y est d’ailleurs trop longue : 1 mois au lieu des 10 jours imposés par la loi.

L’UFC réclame l’arrêt de la campagne, la cessation des pratiques illicites et 535 000€ de dommages et intérêts.

D’autres infos à la Source (2 min de lecture)

Publicités

Cdiscount condamnée

C’est énervant quand on reçoit perpétuellement dans sa boîte mail les messages publicitaire d’un cyber-commerçant qui utilise sans relâche vos coordonnées personnelles… En France, les auteurs de tels mailings doivent obligatoirement intégrer au message une option (souvent minuscule et bien cachée en bas de page) qui permet de se désabonner. L’expéditeur n’a alors plus le droit d’utiliser vos coordonnées. Sauf que chez Cdiscount, cette « option » est restée sans effet pendant des mois malgré les plaintes des clients… résultat : 30 000 € d’amende pour la filiale du Groupe Casino. Cdiscount n’embètera plus personne… jusqu’à la prochaine fois…

D’autres infos à la source (1 min de lecture)

J’ai eu récemment ce genre de problème avec Come4News, une plate-forme qui permet de publier des articles. Alors que leurs services me laissaient tranquille, du jour au lendemain, j’ai reçu un mail par jour de leur part m’informant des derniers articles parus. J’ai coché la case en bas de mail qui était censée me désabonner de leur « News letter ». Pas moyen ! Après 6 ou 7 essais infructueux, j’ai cherché et trouvé les coordonnées de la société qui gère le service et l’ai spammée à mon tour jusqu’à ce qu’une « bonne âme » me promette de faire le nécessaire. Depuis, plus rien… en tout cas venant de Come4News parce que sinon, pour le viagra, les casinos en ligne et les loteries, je reste « bien servi »… comme tout le monde.

Publié dans e-commerce, Justice. Étiquettes : , , , . 1 Comment »

Le médiateur du Net au secours des cyber-consommateurs floués

Réfrigérateur pas livré ? Lecteur dvd rendu mais pas remboursé ? Abonnement difficilement résiliable ? Plus d’internet depuis des semaines et des prélèvements qui continuent ? Ce genre de problème est assez courant sur le Net. Pour aider l’internaute et le cyber-consommateur à mieux se défendre, le Forum des droits sur l’Internet a lancé il y a 3 ans le médiateur du Net. Ce service permet de se sortir de situations délicates qui opposent en général un internaute et une entreprise du Web commercialisant des biens ou des services.

Et ça marche… En 2007, alors que plus de 4 000 affaires ont été signalées au médiateur, le taux de résolution à été de 87% !

Dans la plupart des cas, le problème concerne un achat effectué sur la Toile mais 35% des demandes concernent un problème de fournisseur d’accès à internet (Résiliation difficile, prélèvement sans prestation,…)

Plus d’infos dans l’article intéressant de 01net.com (2 min de lecture)

Publié dans e-commerce, Etude, Justice. Étiquettes : , . 1 Comment »

Les irrégularités des sites de voyage irritent Bruxelles

La Commission Européenne avertit à nouveau les sites internet des voyagistes : “Agissez sans tarder ou c’est nous qui agirons” a lancé la Commissaire Meglena Kuneva. Celle-ci est en effet préoccupée par les abus des sites de voyage : prix opaques voire mensongers (taxes d’aéroport non incluses,…), options facultatives présélectionnées (assurance, services,…), conditions générales de vente  abusives,…

Fin 2007, une étude avait révélé qu’en Europe, 50% des sites de vente de billets d’avion étaient ainsi en infraction avec la législation du commerce.

Depuis, si des efforts ont été constatés, le fait est que l’évolution est trop lente. La Commission Européenne menace donc de sévèrement légiférer si les autorités compétentes de chaque pays ne prend pas le problème à bras-le-corps dans les 12 mois qui viennent.

Plus d’infos et les chiffres à la Source (3 min de lecture)

Article du Journal du Net sur l’enquête de Bruxelles révélée en Novembre 2007

Publié dans e-commerce, Etude, Justice. Étiquettes : , , . Leave a Comment »

Cdiscount condamné pour ses clauses abusives

Alors que les plaintes contre les sites d’e-commerce sont toujours très nombreuses, l’UFC-Que Choisir, après 5 années de pprocédure, vient de faire condamner Cdiscount à modifier profondément ses Conditions Genérales de Vente (CGV).

Cdiscount devra s’engager sur des “délais fermes” de livraison et non des “délais moyens”; le consommateur pourra désormais se rétracter même sur des produits de destockage ou des produits dont l’emballage est endommagé. Le site ne pourra désormais plus “présélectionner d’office des commandes complémentaires à la commande passée par un consommateur”.

Cdiscount devra, en plus, payer 20 000€ de dommages et intérêts à l’UFC-Que Choisir et publier la décision à ses frais dans Le Monde, Le Figaro et Libération.

Casino, la Maison-mère de Cdiscount fera sans doute appel.

Plus d’infos à la Source (1 min de lecture)

Un officier de police suspendu après une violente altercation avec un adolescent de 14 ans… diffusée sur Youtube

Les capacités vidéo intégrées à nos appareils nomades peuvent servir d’honorables causes. Souvenez-vous, il y a quelques jours YouTube a failli contribuer à faire condamner un chauffard présumé (innocenté par la Justice) qui avait mis en ligne ses “exploits” (225km/h au lieu de 110km/h tout de même);

Sur une vidéo américaine cette fois, un officier de police énervé ne supporte pas qu’un jeune de 14 ans emploie les terme de “man” ou “dude” (équivalent de “mec”) en s’adressant à lui. Sa réaction excessivement violente lui a valu une suspension peu après la diffusion sur YouTube…

 

LA VIDEO

Publié dans buzz, vidéo. Étiquettes : , , . Leave a Comment »
%d blogueurs aiment cette page :