iPad : Les tarifs sont officiels

Avis à tous les Technophiles, Geeks et Fanboys : L’iPad, la tablette « designed in Cupertino », est sur le point d’arriver en France. Commercialisée depuis début avril aux Etats-Unis, l’iPad d’Apple a atteint des volumes de vente historiques : 1 millions d’appareils vendus en 28 jours ! L’iPhone, qui avait en son temps engendré le même genre de phénomène, avait mis plus de 70 jours pour atteindre ces sommets…

Apple a confirmé les tarifs français de sa tablette. Celle-ci arrivera sur notre sol le 28 mai. Les plus fébriles pourront pré-commander l’appareil sur le site d’Apple dès lundi 10 mai.

Voici les chiffres tant attendus :

iPad Wifi ………….. 16 Go : 499 €          32 Go : 599 €          64 Go : 699 €

iPad Wifi + 3G …… 16 Go : 599 €          32 Go : 699 €          64 Go : 799 €

L’iPad sera disponible dans les Apple Store du Louvre (Paris) et de Montpelliers, l’Apple Store en ligne, mais on pourra également l’acheter chez les revendeurs agréés (Apple Premium Reseller) et dans la grande distribution spécialisée : FNAC et Darty. Les opérateurs (Orange, SFR, Bouygues) ne devraient pas pouvoir distribuer la tablette…

Cela n’a pas empêché Orange et SFR d’annoncer leurs tarifs d’abonnements 3G dédiés à l’iPad (Bouygues serait toujours en négociations avec Apple). Ces forfaits permettront aux possesseurs de la tablette de surfer sur le Net de n’importe où à travers le réseau 3G de l’opérateur. Détail important : ces forfaits sont sans engagement de durée et peuvent donc être résiliés n’importe quand sans contre-partie financière ! Une petite révolution inaugurée aux Etats-Unis et qu’on n’était pas sûr de retrouver chez nous…

ORANGE propose 2 forfaits 3G :

– 10€ par mois pour 200 Mo de données avec accès illimité aux hot-spots Wifi d’Orange

– 39€ par mois pour 2 Go de données avec accès aux hot-spots Wifi d’Orange

15% de réduction sont proposés aux abonnés mobiles de l’opérateur. Il faut noter que comme pour les forfaits « internet mobile » commercialisés en général avec un smartphone, certaines pratiques sont interdites ou bloquées : l’échange de fichiers par le P2P, la voix sur IP et l’accès aux newsgroups. Un point qui pose à nouveau le problème de la neutralité du Net.

SFR propose 4 offres :

– 14,90€ par mois pour 250 Mo de données avec accès aux hot-spots Wifi

– 29,90€ par mois pour du faux illimité : à partir de 1 Go de données téléchargées (download + upload), le débit est réduit ! Comme sur un forfait mobile…

– 9,90€ pour 3 jours de surf avec une limite de 75 Mo de données par jour.

– 6 € pour 24 heures de surf limité à 75 Mo de données.

Pour en savoir plus lire aussi « L’iPad va-t-il révolutionner l’informatique personnelle ? »

Source tarifs SFR

Source tarifs Orange

Tarifs Orange

Publicités
Publié dans Apple, Matériel. Étiquettes : , , , , , . Leave a Comment »

L’arrivée des numéros en 07 ne change rien… ou presque

Le 06, qui introduit tous nos numéros de portable, n’en a plus que pour quelques mois ! La réserve de 100 millions de combinaisons que permettait le 06 suivi de 8 chiffres est quasiment épuisée. La faute à notre affection pour le portable mais aussi au fort développement de machines communicantes qui nécessitent aussi un numéros pour… communiquer. C’est le cas par exemple de certains parcmètres. Il est donc temps de passer au 07 ! Depuis hier, les opérateurs de téléphonie mobile (Orange et Bouygues Telecom dans un 1er temps) attribuent donc à leurs nouveaux abonnés des numéros commençant par 07.

Points à retenir :

– Les numéros en 07 viennent s’ajouter aux 100 millions de numéros en 06. Pas de panique : Tous les détenteurs de numéro en 06 le gardent ! On est pas en train de nous changer nos numéros comme cela s’est fait quand on est passé aux indicatifs régionaux (01, 02, 03, 04 et 05).

– L’arrivée du 07 ne change pas la tarification. Appeler un 07 ne coûte pas moins plus cher qu’un 06.

– Les fonctionnalités du 07 sont les mêmes que celles du 06. Messagerie, SMS, MMS, etc, fonctionneront en 07 comme en 06… sauf bug technique ! Et avouons que nous ne sommes pas à l’abri…

– Si les bugs font partie du « jeu », l’un d’entre eux est plus probable que les autres : lors du remplissage d’un formulaire en ligne, le logiciel qui traite les données, s’il n’est pas préparé à accepter les numéros en 07, pourra refuser votre numéro. Aux entreprises de vérifier leur système.

– Au moment de l’abonnement chez un opérateur téléphonique, on ne peut pas choisir d’avoir un 07. La distribution se fait aléatoirement. Il reste environ 8 millions de 06 à attribuer (sans compter les numéros réattribués après résiliation); les opérateurs  alterneront, dans un premier temps, les 06 et 07 (1 numéro en 07 pour 10 numéros en 06).

– Un chose est sûre : l’arrivée du 07 n’est qu’une nouvelle réserve de 100 millions de numéros qui s’épuisera à son tour… Les 06 ont tous été attribués en 15 ans. Et une étude de Bouygues Telecom a estimé que 72 millions de numéros seront nécessaires d’ici 2020. Les 01, 02, 03, 04, 05 étant réservés aux numéros fixes, les 08 aux numéros spéciaux (0800 et Cie) et les 09 aux lignes attribuées par les Fournisseurs d’accès à Internet (FAI), il ne reste plus qu’une solution : Les numéros à 12 chiffres ! C’est finalement le plus gros changement que sous-entend l’arrivée du 07 : l’avènement imminente des numéros à 12 chiffres…

D’autres infos à la Source (3 min de lecture)

Publié dans Téléphonie. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »

Gestion de crise : eBay en panne en plein boum des achats de Noël

Samedi, sur le site de vente aux enchères eBay, « un problème technique dû à une soudaine hausse des offres en ligne (…) » a empêché un certain nombres de recherches d’aboutir… Un incident plutôt gênant à quelques jours de Noël : la période est très importante pour tous les vendeurs, particuliers ou professionnels, de plus en plus nombreux à rejoindre eBay. En novembre 2009, le nombre d’articles en vente a crû de 33% par rapport à la même période l’année dernière ! 200 millions d’articles sont en ce moment indexés par le site d’enchères ! Le moment est d’autant plus crucial qu’aux Etats-Unis, les 5 jours qui précèdent la fête de Thanksgiving marquent le lancement des achats de Noël. [Aparté : En France, l’engouement pour l’e-commerce et l’utilisation de sites comme eBay, PriceMinister ou LeBonCoin se vérifiera dans les jours qui viennent. Le CyberMonday c’est d’ailleurs aujourd’hui : ce lundi marque le départ d’une période de promotions proposées par plus de 205 cyber-marchands.]

eBay s’est excusé et Lorrie Norrington, présidente des sites marchands d’eBay, s’est engagée à « évaluer l’impact économique » de cette panne ! Le site supprimera le coût de référencement des objets concernés par le bug et « dédommagera comme il faut les vendeurs ».

Une gestion de crise à 1 000 kilomètres de celle d’Orange confrontée depuis quelques jours à de gros problèmes de facturations astronomiques… Si Orange a mis plusieurs jours à réagir, il n’a fallu que quelques heures à eBay. Ce dernier s’est excusé auprès de ses utilisateurs, les a remerciés pour leur patience et a promis un dédommagement aux vendeurs ! Orange au contraire réagit tardivement, se soumet timidement aux exigences de l’ARCEP (gendarme des télécom), et reste très vague sur les modifications qu’elle mettra en place dans ses futurs abonnements… Je n’ai pas entendu Orange s’excuser sur 2 points au moins :

Son système d’alerte en cas de dépassement de forfait ne fonctionne pas ! L’opérateur s’est tout de même gaussé d’avoir envoyé un mail d’avertissement une fois que le compteur de l’abonné avait atteint… 12 000€ !

– Les conditions générales de ses contrats sont incompréhensibles. Les termes généralement utilisés restent extrêmement flous pour la plupart des consommateurs : forfait data, illimité, 3G, Wifi, Hotspot,…

Source sur eBay

Forfaits à facture illimitée : Orange réagit

Une facture mensuelle atteignant 46 000€, une autre à 40 000€, une troisième à 160 000€,… les clients Orange dépassés par leur forfait 3G sortent du gué et bouscule l’opérateur forcé de réagir rapidement. D’autant que l’ARCEP, le régulateur des télécom menace de légiférer si Orange (et les autres) n’annonce pas des mesures d’urgence.

Orange a donc annoncé plusieurs mesures destinées notamment aux détenteurs d’un abonnement Internet Pro Everywhere 24/24 sur clé 3G.

Dès qu’un forfait de ce type sera dépassé de 200€, l’accès sera simplement bloqué. Le client recevra alors un appel de la part d’Orange. Jusqu’à maintenat, Orange s’engageait à envoyer un message d’alerte (mail, SMS) prévenant le consommateur d’une situation « anormale ». Et c’est vrai : j’ai déjà reçu un SMS m’avertissant que j’avais consommé 80% du volume de données auquel j’avais droit. Au-delà de ce volume, Orange doit réduire le débit auquel j’ai droit sur le réseau téléphonique (3G, Edge). Orange dit également vouloir proposer d’ici la fin de l’année un abonnement du même type qui permettrait à l’abonné de mieux contrôler sa factures. Mais 3 écueils au moins subsistent :

L’alerte donnée par Orange arrive souvent trop tard : dans le cas du propriétaire du bar qui a reçu une facture de 46 000€, Orange dit avoir envoyé un mail d’alerte lorsque le compteur a atteint… 12 000€ ! Personnellement , je conseillerais à Orange de s’excuser. une telle somme est inacceptable ! D’autant qu’une réglementation européenne doit en 2010 obliger Orange et consort à couper une connexion dès que le forfait est dépassé de… 50€.

L’abonnement 3G lié à un smartphone n’est pas soumis aux même règles que celui d’une clé 3G qu’on branche à un PC portable (Notebook, Netbook) : sur un téléphone, le débit 3G ou Edge est ralenti si le forfait est dépassé. Dans le cas d’une clé 3G, une fois le forfait dépassé en volume (1Go par mois en général), un tarif au Mo est appliqué : 0,17€ HT par Mo (je précise que les volumes de données sont comptabilisés en réception – download – et en expédition – upload). Pire : si vous vous connectez grâce au roaming (un réseau étranger prend le relais du réseau français : systématique quand on voyage et très possible quand on habite près d’une frontière si on ne bloque pas cette fonction dans les paramètres de l’appareil), les tarifs explosent littéralement : le Mo supplémentaire atteint 5€ HT !!

– Les termes des contrats téléphoniques sont incompréhensibles d’une part et jamais lus d’autre part. Des termes comme 3G, 3G+, illimité, data, Hotspot Wifi… sont très mal compris par une grande part des consommateurs. Comme je le disais dans ce billet, Orange a une occasion dans cette affaire de faire un point sur ces problèmes et de s’imposer comme guide. Exemple ? J’ai expliqué hier à une nouvelle abonnée iPhone qu’il y avait une grosse différence entre une connexion 3G ou Edge (dans la rue par exemple) et la connexion Wifi qu’on retrouve chez soi grâce à sa box internet. Encore faut-il automatiser la connexion au wifi personnel quand on est chez soi ! Naviguer sur le Net depuis son canapé est alors gratuit et vraiment illimité puisque lié à l’abonnement internet de la Box. Je lui ai également appris que consulter ses mails via une connexion 3G ou Edge consomme le forfait Data de l’abonnement téléphonique; surtout si de grosses pièces jointes sont téléchargées ! Le vendeur n’avait rien expliqué de tout ça à la nouvelle abonnée logiquement perdue dans la jungle linguistique et technique qui envahissait le dépliant publicitaire auquel elle se référait pour comprendre tout ce qu’elle avait le droit de faire avec son smartphone !

D’autres infos à la Source (3 min de lectur

Publié dans buzz, FAI, Téléphonie. Étiquettes : , , . Leave a Comment »

Orange lance le forfait à facture illimitée !!

45 932,61 euros ! Voilà le montant dont doit s’acquitter Eric Gernez, patron d’un bar dans le Nord de la France, pour régler sa facture du mois d’août dernier : « J’ai reçu une facture de 45.923,61 euros (…) alors que j’ai un forfait illimité de 95 euros hors taxes avec une clé 3G pour l’internet et la téléphonie fixe » a-t-il déclaré.

Même si les raisons  de ce dépassement  ne sont pas encore établies, plusieurs points sont à retenir :

– Un forfait data illimité (abonnement à internet par les réseaux mobile 3G, 3G+ ou Edge) ne l’est que dans le temps : un tel abonnement permet de se connecter au Net quand on veut 24h/24, 7j/7. La plupart du temps, le volume de données autorisées à être téléchargées n’excède pas 1Go par mois. Une liberté toute limitée qui permet toutefois de surfer confortablement sur tous les sites sans risquer de dépasser la dose. Le dépassement est en revanche risqué dès que l’on télécharge des données lourdes (photos en pièces jointe de mail, musique, vidéo,…). Et même lorsqu’on profite du streaming (écoute ou visionnage de contenus qu’on ne rapatrie pas sur son appareil), le volume de données téléchargé est important ! Morale de l’histoire : se méfier du terme « illimité » largement galvaudé ces derniers temps. Sur un mobile ou sur un portable (netbook, notebook), se contenter de naviguer normalement et éviter si possible de télécharger les fichiers joints lourds qui accompagnent parfois un mail. Ne pas confondre avec le Wifi ! En Wifi, les données téléchargées le sont sur le forfait de la Box qui fournit le Wifi. ces box sont associées à des abonnements vraiment illimités.

A ma connaissance, les forfaits data limités en volume sont en général ralentis en débit une fois la limite atteinte. Comment alors en arriver à un telle facture ? [MAJ : Le débit limité est appliqué sur les mobiles mais pas sur les clés 3G. Pour ces dernières, un tarif au volume est appliqué au-delà du forfait]. Une autre piste peut elle faire exploser les factures internet :

– Il est possible que l’homme ait utilisé un réseau étranger. Comment est-ce possible ? Soit en se servant de sa clé en voyage, soit en captant sans le savoir un réseau étranger tout près. Cette dernière possibilité est envisagée par Orange car M. Gernez habite tout près de la frontière belge. Si c’est le cas, l’abonné a profité sans le savoir du roaming. Concrètement : A l’étranger ou bien près d’une frontière, son appareil (smartphone, clé 3G, peu importe) ne capte pas le réseau auquel il est rattaché; il va alors se connecter à un autre réseau qui prend le relais… Le problème c’est qu’il s’agit d’un service facturé très cher par Orange et tous les opérateurs d’ailleurs. M. Gernez n’est pas le 1er à se faire avoir !

Le pire c’est qu’Orange et sa mécanique administrative ont enjoint l’abonné de payer sa facture ! Selon M. Gemez, on lui aurait même proposé un échelonnement sur… 40 ans !! (info à prendre avec des pincettes…) Avant d’en arriver là, Orange n’aurait-il pas dû avertir son abonné ? L’abonnement dont il s’agit étant à 95€  mensuels, j’imagine qu’une facture atteignant 500€ doit déjà alerter l’opérateur qui pourrait au moins prévenir son abonné…

L’histoire peut sembler embarrassante pour Orange mais je pense que l’opérateur a là l’occasion de mener plusieurs opération de communication :

– Trouver un terrain d’entente très favorable à l’abonné

– Reconnaître qu’il a commis une erreur : ne pas avoir prévenu l’abonné d’un dépassement sérieux de son abonnement.

– Mieux informer et guider le consommateur dans les arcanes linguistiques des abonnements mobiles : 3G, 3G+, Edge, data, illimité, limité à 500 Mo, 1 Go,… Tous ces termes sont tout à fait barbares abstraits pour une bonne part des consommateurs.

D’autres infos à la Source (2 min de lecture)

Séniors : nouvelle cible des « opérateurs mobile »

Orange et SFR ont chacun lancé un mobile destiné aux Séniors. Ces derniers sont assez mal équipés comme le révèle une étude du Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) : 37% seulement des plus de 70 ans possèdent un mobile. Alors que ce taux remonte à 69% chez les 60-69 ans.

Jusqu’à peu, les opérateurs français rechignaient à vendre des téléphones simplifiés pour seniors car ces derniers génèrent « peu de revenus », a rappelé à l’AFP le PDG de Doro, Jérôme Arnaud, mais « la cible des seniors est une cible en croissance ».

Robustesse, larges touches, grands caractères, compatibilité avec les appareils auditifs, , écoute amplifiée, haute visibilité,… voici donc quelques caractéristiques de ces téléphones qui sont également associés à une offre de télé-assistance 24h/24. Une assistance au sens large car le contrat prévoit autant l’assistance technique que le secours médical en cas de malaise ou de détresse (Mondial Assistance chez Orange et Europ Assistance chez SFR) !

Le Doro Phone Easy 345 de Orange (à partir de 13€/mois – 10% pour les plus de 60 ans; Assistance pour 10€/mois)

L’Amplicon M5000 chez SFR (à partir de 9€/mois; assistance pour 14,90€/mois)

Source

Orange divise le packaging de ses cartes SIM par 2

Selon Orange, 11 600 tonnes de cartes SIM sont produites chaque année et 90% du plastique part à la poubelle. Pour éviter le gachis, l’opérateur a décidé de diviser par 2 la quantité de plastique utilisé pour le packaging d’une carte. Désormais le support plastique au format carte de crédit servira à « l’emballage » de 2 cartes SIM et non une seule.

Cette initiative est malheureusement réservée au marché anglais. Mais je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas en profiter à terme. Quant aux autres opérateurs, ils ne risquent pas le procès s’ils copient le concept…

C’est drôle mais le site The Register rappelle qu’au début des GSM, certains appareils nécessitaient l’installation de la totalité de la carte : la puce + le packaging au format « carte de crédit » !! La débauche de plastique autour de la puce n’était donc pas là pour le style…

The Rgister (anglais / 1 min de lecture)

%d blogueurs aiment cette page :