Déposer un chèque depuis n’importe où… avec un iPhone

Le dépôt de chèque est une activité qui n’a pas beaucoup évolué depuis des décennies… Soit vous marchez jusqu’à votre agence (qui doit être ouverte) et déposez votre argent sur un compte, soit vous n’avez pas accès à votre agence et êtes obligé de mettre les pieds dans une succursale lambda de votre réseau; et là… c’est le drame. Pièce d’identité, support de compte, signature, preuve papier à remporter… bref, l’opération vous offre un bond en 1978 alors que le domaine financier est tout de même l’un des secteurs économiques les plus informatisés du monde…

Tout ça est sur le point de disparaître car il va bientôt être possible de déposer des chèques simplement grâce à son iPhone… aux Etats-Unis pour l’instant. Là-bas, l’opération est déjà possible depuis plusieurs mois, en tous cas pour les membres de la USAA (Banque et Assurance). Le mouvement est lancé : Bank of America, Citybank et Chase sont sur le point de lancer ce service. Si ces annonces se font autour de l’iPhone, c’est avant tout pour des raisons marketing (innover sur l’iPhone, c’est la garantie d’un buzz gratuit et planétaire sur le Net et dans les médias plus traditionnels) car les autres environnement mobiles (Blackberry, Androïd, Nokia,…) devraient pouvoir profiter des même services peu après.

Concrètement : Vous avez un chèque à déposer. Vous le photographiez recto verso (signature au dos) et envoyez le tout à la banque. Celle-ci procède aux vérifications qui s’imposent, enregistre le tout et vous renvoie une confirmation. Vous n’avez plus qu’à détruire ou classer le chèque.

Il est assez clair que que le monde bancaire a encore quelques pas à faire vers les nouveaux usages car s’il est possible de façon simple de consulter ses comptes ou de réaliser certaines opérations depuis un PC de bureau avec une simple connexion internet, l’avenir est à l’internet mobile et les smartphones devront permettre les même opérations et bien d’autres avec une ergonomie repensée pour un usage en toute mobilité : écran de petite taille, fonctions tactiles, GPS, Réalité augmentée,…

D’autres infos à la Source (2 min de lecture)

15 ans de prison pour un SMS…

Dans l’Etat de l’Utah aux Etats-Unis, l’envoi de SMS au volant est désormais considéré comme un délit au même titre que la conduite en état d’ivresse. Alors que la Grande Bretagne a lancé une campagne choc sur les dangers de l’association  texto et conduite (âmes sensibles s’abstenir), l’Etat fédéral américain réfléchit sérieusement à la condamnation des fous du SMS au volant. Au pays de Motorola et autre iPhone, , la législation sur l’usage du portable en voiture diffère d’un Etat à l’autre. C’est dans l’Utah que tout automobiliste arrêté pour l’envoi d’un tel message au volant risquera désormais 15 ans de prison… La mort de 2 personnes percutées par un conducteur « tentant » d’envoyer un texto est à l’origine de la loi si sévère.

Source

Publié dans Loi, Sociologie, TIC. Étiquettes : , , , , . Leave a Comment »

Les plans du nouvel avion de chasse américain ont été piratés !

Les secrets de fabrication du F35, le nouveau fleuron de l’aviation américaine, ne sont peut-être plus si secrets que ça… Des pirates auraient en effet réussi à s’introduire dans le programme d’armement le plus « protégé » des Etats-Unis ! Ce type d’intrusion se serait même répété ces derniers mois. Début 2008, une conférence sur la sécurité informatique des Etats avait déjà soulevé plusieurs faiblesses graves au sein de systèmes de distribution électrique dont certains, selon la CIA, ont déjà fait l’objet d’extorsion sous la menace de sabotage informatique.

Plus d’infos à la Source (2 min de lecture)

Obama aime internet et il le lui rend bien

Le dispositif mis en place sur le Net par les équipes d’Obama durant la campagne présidentielle avait pris une dimension encore jamais atteinte. La vague participative du web politique s’est prolongé hier avec l’investiture du nouveau président : Twitter, Flicker, Facebook et autres forums,… tout ce qui fait le web 2.0 a été exploité durant la cérémonie… sans compter le site officiel pic2009.org créé pour l’occasion. CNN a même créé un newsfeed (fil d’infos) Facebook afin de transmettre en direct les commentaires et sentiments venant du monde entier.

Mais ce n’est pas fini. d’abord le site officiel de la campagne d’Obama (change.gov) change de nom pour devenir WhiteHouse.gov, D’autre part, une dizaine de sites incontournables pour suivre les travaux de la nouvelle présidence et participer (au moins en donnant son avis) aux changements que les Etats-Unis devront mettre en oeuvre est désormais accessible (liste dsiponible sur mashable.com). Des changements déjà plébiscités par des milliers de citoyens américains sur change.gov et que TheRegister.com propose de découvrir dans un article du 17 janvier. Selon le site, arrive en 1ère position la légalisation de la marijuana ! N°2 : La prise en main au niveau fédral de la modernisation du système ferroviaire. Les américains veulent l’équivalent du TGV. N°3 : que l’encouragement à l’abstinence sexuelle promulgué par l’Etat dans tous les établissements scolaires soit remplacé par une introduction à l’éducation sexuelle. N°4 : Que les E-U deviennent le pays le plus écologique de la planète. L’Amérique ne peut ainsi que devenir plus forte. N°5 : c’est le retour (déjà ?) du dossier marijuana; que le Gouvernement Fédéral laisse chaque Etat libre de mettre en place une politique de soin via la distribution de cannabis s’il le désire.

Enfin, attention ! Comme pour tout événement qui génère un trafic exceptionnel sur le Net, les pirates sont en embuscade. Plusieurs virus ont déjà été repérés par les éditeurs de logiciels de sécurité (Symantec, PandaLabs,…) : En gros, vous tombez sur une info du type « There is no president in the USA anymore » (« Il n’y a plus de président aux Etats-Unis ») et cela vous mène vers un faux site officiel qui propose de télécharger un fichier (usa.exe, obamanew.exe, pdf.exe, statement.exe, barackblog.exe ou barackspeech.exe) piégé.

 

MAJ : Pour en savoir beaucoup plus sur les innovations et les prouesses du nouveau type de campagne inventé par Obama, le site culture-buzz.fr propose une excellente vidéo (27 min) et le très complet rapport français de Terra Nova.

Etats-Unis : les ados ADORENT « enfin » le SMS

Le SMS est en train d’exploser aux Etats-Unis. Selon l’agence Nielsen, l’abonné américain moyen reçoit ou envoie plus de SMS qu’il ne traite de conversations vocales : 357 sms par mois contre 204 appels téléphoniques. Le volume moyen de sms reçus ou envoyés par personne a ainsi augmenté de 450% en 2 ans !

Les ados sont bien sûr les plus friands de messages textuels. Et là l’étude de Nielsen Mobile est édifiante : un adolescent américain reçoit ou envoie en moyenne 1742 textos chaque mois alors que dans le même délai, il ne gère (appels + réceptions) « que » 231 appels vocaux…

Source : Wired.com (anglais/1min de lecture)

Les nouvelles générations, ceux qu’on appelle parfois les « Millenials » ou les « Digital Natives », bref, tous ceux qui sont nés sous l’Ere numérique, ont une utilisation parfois spectaculaire des nouveaux outils de communication : pour eux, le mail est déjà trop formel… Facebook, Skyblog, Twitter, MySpace, le sms et le mms, le tchat avec ou sans webcam font désormais partie de leur arsenal de socialisation ou de collaboration. Et ce n’est qu’un début. Ces jeunes gens ont une telle habitude de ces nouveaux outils que certains connaissent déjà l’angoisse de la déconnexion. S’ils se servent aujourd’hui de leur « panoplie communicante » pour ne pas rater la soirée la plus branchée du lycée ou pour tenter de séduire un peu grassement un(e) futur(e) partenaire sexuel(le), nul doute que les digital natives sauront l’imposer à des employeurs pas nécessairement préparés à de tels chamboulements.

Obama ne néglige pas le Web

 

S’il faut enore des arguments en faveur du rôle incontournable d’internet pendant les campagnes électorales modernes, il suffit de voir un peu ce qu’il se passe du côté des Etats-Unis actuellement au coeur de leurs élections présidentielles. Y’a pas mieux qu’internet pour faire courir des rumeurs et le parti Républicain s’en donne à coeur joie : Barack Obama serait secrètement musulman. Il ne porterait pas allégeance à la Constitution américaine. Obama est clairement raciste comme le laisserait entendre certains passages de son livre, etc.

En réponse à ces attaques, le camp Obama a lancé un site dédié au rétablissement de la vérité : “Fight the smears” permet aux internautes Démocrates de se rassurer sur la vérité et de le faire savoir autour d’eux.

D’autre part, toujours sur le Net, des centaines de parents font prononcer le nom d’Obama à leurs bambins qui prennent un malin plaisir à répéter des syllabes faciles à maîtriser quand on a moins de 2 ans : babababababa, mamamamama… le tout se retrouve sur YouTube pour un buzz que même CNN aborde dans son journal… (voir vidéo en illustration)

Plus d’infos à la Source (2 min de lecture)

Signe particulier : call girl de Gouverneur

Eliot Spitzer, Gouverneur Démocrate de l’Etat de New York, a donné sa démission mercredi. Impliqué en tant que client dans une affaire de prostitution de luxe, il fait la Une des médias américains. Non moins célèbre désormais, la call-girl Ashley Alexandra Dupre, citée dans l’”affaire Spitzer”. Elle est devenue l’une des personnes les plus recherchées sur la toile aux E-U. Sa page MySpace est prise d’assaut, ses chansons (elle est chanteuse) font parler d’elles… Que du bonheur…

Il faut peu de chose pour qu’internet fasse de vous une star… surtout si votre vie croustille…

Plus d’infos à la Source (2 min de lecture)

Publié dans buzz, Politique. Étiquettes : , . Leave a Comment »
%d blogueurs aiment cette page :