Le portrait simiesque de Michelle Obama embarrasse Google

Ce n’est pas la 1ère fois que Google Image (moteur de recherche spécialisé dans les images) présente des résultats surprenants voire gênants. Si les américains connaissent le phénomène notamment à travers le terme « jew » (juif) qui mène prioritairement vers des images caricaturales ou antisémites , en France il suffit de taper « Ikea » pour avoir en 1ère page, plusieurs détournements pornographiques du logo…

Une nouvelle image relance la polémique autour de l’indexation de Google : en effet, si l’on tape les termes « Michelle Obama » dans Google Image, les 1ers resultats (1ère photo sur le site américain, seconde photo sur le site français) présentent un portrait simiesque de la 1ère dame… Prétextant des risques de virus, Google avait réagit la semaine dernière en retirant carrément le cliché de ses résultats. Mais il a fallu peu de temps pour que la photo réapparaisse… une nouvelle fois dans les 1ers résultats. Google dit ne pas vouloir retirer le portrait mais se justifie : « Parfois, nos résultats de recherche peuvent être choquants. » Mais seule une violation des règles techniques ou légales peut pousser le moteur de recherche à renoncer à la neutralité et l’exhaustivité de ses résultats qui sont assurées par un algorithme utilisant des milliers de facteurs. Google confirme donc qu’il n’est pas édieur des contenus qu’il indexe; en dehors des raisons pré-citées, le géant de Mountain View n’a donc aucune raison de modérer les pages de ses résultats.

D’autres infos à la Source (2 minutes de lecture)

Les filles gothiques de Zapatero font le buzz

C’est en marge du sommet de l’ONU sur le climat qu’Obama a organisé une réception officielle où étaient conviés tous les grands de ce monde. Protocole oblige, tous les invités et le couple Obama se sont pliés à l’exercice quelque peu artificiel de la « photo souvenir ». Rien d’original jusque là… Sauf que la photo du premier ministre espagnol Zapatero et de sa famille en a fait parler plus d’un. En cause : la tenue pour le moins gothique des filles du chef du gouvernement espagnol. La photo, proposée en accès libre sur Flickr (site de partage de photos) par l’Etat américain, a été retirée sur la demande de Zapatero qui a pour habitude de tenir sa famille loin du regard des médias. Mais le web étant ce qu’il est, la fameuse photo circule partout dans le monde et fait l’objet de commentaires plutôt acides. L’imagination des internautes étant toujours aussi réactive, ce sont maintenant des centaines de parodies qui circulent sur le Net ! A ce phénomène s’ajoute celui de la polémique née du retrait de la fameuse photo sur la demande de José Luis Zapatero. Une demande crtiquée par la presse espagnole.

L’originale figurant en en-tête de ce billet a maintenant été photoshopée des dizaines de fois. Les outils de trucage étant aujourd’hui à la portée de tout le monde, plus besoin d’être graphiste pour s’exprimer :


D’autres parodies sur fugandbusted.com et  ici

Plus d’infos sur la polémique sur arretsurimages.net

Obama est d’accord avec moi… Na !

Il y a quelques jours, je rappelais combien il est important de contrôler ce qu’on dit et ce qu’on montre sur les réseaux sociaux (Facebook, MySpace, LinkedIn…) car tout ça peut se retourner contre soi surtout quand on cherche du boulot !

Barack Obama l’a rappelé lors d’une rencontre avec des étudiants dont était curieux de savoir comment on devient Président des Etats-Unis : «Pour commencer, je voudrais que vous tous fassiez attention à ce que vous postez sur Facebook parce qu’à l’époque de YouTube, quoi que vous fassiez, on vous le ressortira à un moment ou un autre de votre vie» répondit le Président.

Obama faisait notamment référence aux recruteurs qui, aux Etats-Unis, font de plus en plus appel à internet : 45% des DRH américaines utilisent en effet les réseaux sociaux pour enquêter sur les candidats !

D’autres infos dans l’article de Technaute (1 min de lecture)

Obama s’exprime sur YouTube

S’il y a un homme politique qui semble au fait des nouveaux usages c’est bien Barack Obama. Le Président américain s’est adressé aux dirigeants iraniens et à leurs concitoyens grâce à une allocution postée sur YouTube. Sur la forme, cette initiative a au moins 2 énormes atouts :

1. le message a toutes les chances de se propager sur le Net comme une vidéo virale plus classique le ferait. En 5 jours, la vidéo cumule 500 000 vues en anglais et 60 000 avec les sous-titres perses.

2. Obama s’adresse directement aux peuples iranien et américain, sans filtre. sans passer par le regard, l’analyse et le montage des journalistes qui traditionnellement sont chargés de relayer ce type d’information auprès du public.

Lire l’article de Technaute (3 min de lecture)

Publié dans Politique, vidéo. Étiquettes : , , . Leave a Comment »

Obama aime trop son Blackberry

C’est officiel, Barack Obama a eu l’autorisation de garder son Blackberry. Ce smartphone capable d’envoyer et recevoir des mails, surfer sur internet, etc, devenu la coqueluche des cadres et hommes d’affaire du monde entier est certes un bel objet communiquant mais est loin de présenter les normes sécuritaires généralement exigées par les services de sécurité du Président. L’appareil a donc été notamment renforcé par des solutions de filtrages; coût de l’opération : 3 300$.

Toutes les infos à la Source (2 min de lecture)

La Chine censure Obama

Plusieurs sites web chinois ont retranscrit le 1er discours du Président Barack Obama ce mercredi… mais à leur manière ! 2 passages ont notamment été totalement effacés :

« les générations précédentes ont affronté le fascisme et le communisme pas seulement avec des missiles et des chars mais avec des alliances solides et des convictions fortes »

« A ceux qui s’accrochent au pouvoir par la corruption, la tromperie et en faisant taire la dissidence, sachez que vous êtes du mauvais côté de l’Histoire, mais que nous tendrons la main si vous acceptez de desserrer les poings »

Toute allusion au « communisme » ou à la « dissidence » a été retirée des portails chinois très populaires Sohu et Sina. Pour la « défense » du Gouvernement chinois, il faut « reconnaître » que si l’info en langue chinoise  a bien délibérément été censurée, elle ne l’était pas sur des sites web et titres de presse écrits en anglais et accessibles sur le territoire chinois.

Plus d’infos sur europe1.fr (1 min de lecture)

Publié dans Libertés. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »

Obama aime internet et il le lui rend bien

Le dispositif mis en place sur le Net par les équipes d’Obama durant la campagne présidentielle avait pris une dimension encore jamais atteinte. La vague participative du web politique s’est prolongé hier avec l’investiture du nouveau président : Twitter, Flicker, Facebook et autres forums,… tout ce qui fait le web 2.0 a été exploité durant la cérémonie… sans compter le site officiel pic2009.org créé pour l’occasion. CNN a même créé un newsfeed (fil d’infos) Facebook afin de transmettre en direct les commentaires et sentiments venant du monde entier.

Mais ce n’est pas fini. d’abord le site officiel de la campagne d’Obama (change.gov) change de nom pour devenir WhiteHouse.gov, D’autre part, une dizaine de sites incontournables pour suivre les travaux de la nouvelle présidence et participer (au moins en donnant son avis) aux changements que les Etats-Unis devront mettre en oeuvre est désormais accessible (liste dsiponible sur mashable.com). Des changements déjà plébiscités par des milliers de citoyens américains sur change.gov et que TheRegister.com propose de découvrir dans un article du 17 janvier. Selon le site, arrive en 1ère position la légalisation de la marijuana ! N°2 : La prise en main au niveau fédral de la modernisation du système ferroviaire. Les américains veulent l’équivalent du TGV. N°3 : que l’encouragement à l’abstinence sexuelle promulgué par l’Etat dans tous les établissements scolaires soit remplacé par une introduction à l’éducation sexuelle. N°4 : Que les E-U deviennent le pays le plus écologique de la planète. L’Amérique ne peut ainsi que devenir plus forte. N°5 : c’est le retour (déjà ?) du dossier marijuana; que le Gouvernement Fédéral laisse chaque Etat libre de mettre en place une politique de soin via la distribution de cannabis s’il le désire.

Enfin, attention ! Comme pour tout événement qui génère un trafic exceptionnel sur le Net, les pirates sont en embuscade. Plusieurs virus ont déjà été repérés par les éditeurs de logiciels de sécurité (Symantec, PandaLabs,…) : En gros, vous tombez sur une info du type « There is no president in the USA anymore » (« Il n’y a plus de président aux Etats-Unis ») et cela vous mène vers un faux site officiel qui propose de télécharger un fichier (usa.exe, obamanew.exe, pdf.exe, statement.exe, barackblog.exe ou barackspeech.exe) piégé.

 

MAJ : Pour en savoir beaucoup plus sur les innovations et les prouesses du nouveau type de campagne inventé par Obama, le site culture-buzz.fr propose une excellente vidéo (27 min) et le très complet rapport français de Terra Nova.

Plus de 13 millions de vues pour ce clip

Probablement bien plus si on considère toutes les sources… Le fait est que le clip de Will.i.am est l’un des buzz de l’année 2008.

Scarlett Johansson, Kareem Abdul Jabbar, Herbie Hancock et d’autres ont contribué à ce clip qui résonne d’autant plus depuis hier.

La chanson est en anglais; il en existe une version sous-titrée mais celle-ci regorge d’erreurs et contre-sens…

Plus d’infos sur dipdive.com

Les paroles :

It was a creed written into the founding documents that declared the destiny of a nation.

Yes we can.

It was whispered by slaves and abolitionists as they blazed a trail toward freedom.

Yes we can.

It was sung by immigrants as they struck out from distant shores and pioneers who pushed westward against an unforgiving wilderness.

Yes we can.

It was the call of workers who organized; women who reached for the ballots; a President who chose the moon as our new frontier; and a King who took us to the mountaintop and pointed the way to the Promised Land.

Yes we can to justice and equality.

Yes we can to opportunity and prosperity.

Yes we can heal this nation.

Yes we can repair this world.

Yes we can.

We know the battle ahead will be long, but always remember that no matter what obstacles stand in our way, nothing can stand in the way of the power of millions of voices calling for change.

We have been told we cannot do this by a chorus of cynics…they will only grow louder and more dissonant ……….. We’ve been asked to pause for a reality check. We’ve been warned against offering the people of this nation false hope.

But in the unlikely story that is America, there has never been anything false about hope.

Now the hopes of the little girl who goes to a crumbling school in Dillon are the same as the dreams of the boy who learns on the streets of LA; we will remember that there is something happening in America; that we are not as divided as our politics suggests; that we are one people; we are one nation; and together, we will begin the next great chapter in the American story with three words that will ring from coast to coast; from sea to shining sea —

Yes. We. Can.

Internet voyage dans le futur… et annonce Obama vainqueur !

L’emballement médiatique généré par les élections présidentielles américaines semble donner à certains sites d’informations professionnels la capacité de voyager dans l’avenir. leparisien.fr, 24heures.ch, Corsematin.com, lexpress.fr, et plein d’autres… annoncent Obama vainqueur !  Je sais pas, moi j’avais marqué que c’était dans la nuit du 4 au 5 novembre les élections…

« L’analyse » proposée par chacun des sites est la même au mot près ! A l’origine de l’info, l’Agence France Presse dite aussi AFP. L’agence préférée des journalistes a en effet publié dimanche 2 novembre une dépêche qui parle de la victoire d’Obama au présent « La victoire présidentielle du démocrate américain Barack Obama fait naître l’espoir en Amérique latine (…) le nouveau maître des Etats-Unis va en effet se trouver d’emblée confronté à un délicat contexte… et au futur : « Obama tentera de conclure des accords économiques consensuels et une amélioration générale en termes diplomatiques… », etc.

Erreur déontologique ou problème technique (je comprendrais que l’AFP ait préparé plusieurs dépêches correspondant chacune à un résultat opposé) ? Ce qui est incompréhensible, c’est le naturel avec lequel des sites comme lemonde.fr, rtlinfo.be, la-croix.com, leparisien.fr et des centaines d’autres ont pu publier l’info brute sans en vérifier le contenu !! La vérité sortirait-elle de la bouche du fil AFP ? Quand je défendais le camp des blogueurs en rappelant que les journalistes professionnels ne sont pas à l’abri de l’erreur (Affaire d’Outreau, « mort » du petit Louis, « mort » de Sevran,…) je ne pensais pas qu’autant d’eau alimenterait mon moulin…

J-4

Je ne sais pas si campagne présidentielle aura été plus médiatisée que celle à laquelle nous assistons en ce moment… depuis notre bon vieux continent. Vous avez trouvé la campagne de Sarkozy innovante ? Penchez-vous sur celle d’Obama, vous risquez d’être surpris. Internet et les nouvelles technologies n’y sont évidemment pas pour rien. Chacun y a dépensé des millions de $, histoire d’entretenir le buzz, un vrai concours de muscles médiatique finalement assez bien résumé dans cette vidéo.

%d blogueurs aiment cette page :