Du porno pour le bureau

Aux Etats-Unis, lorsqu’une personne transmet à un ami collègue un document un peu sensible genre vidéo avec « bazar à l’air », elle a coutume d’ajouter « NSFW » dans l’objet du mail. NSFW ? « Not Safe For Work »… Autrement dit : « fais gaffe de ne pas visionner ça au bureau ! » Certains internautes fûtés ont donc inventé le SFW : Safe For Work (convient au bureau). Le principe est simple : sur les images pornographiques sont plaquées des animations qui rendent la scène assez hilarante.

La marque de vêtement DIESEL s’est ouvertement inspirée de ce phénomène de mode pour une campagne publicitaire assurée de faire le Buzz sur la planète Web. Fabuleux…

Vodpod videos no longer available.

more about « Un film porno tout public« , posted with vodpod

 

SI LA VIDÉO EST INACCESSIBLE VOUS LA RETROUVEREZ SUR CE LIEN

Source : 20minutes.fr

Ce principe de trucage avait déjà été utilisé dans une campagne d’affichage de la marque Porn Blocker, un logiciel qui protège l’internaute de tout contenu pornographique.

Publicités

E=M6 sur les nouvelles technos

Je reviens rapidement sur le sujet concernant Awdio.com diffusé dimanche dans E=M6. Le site qui permet effectivement d’écouter en Live la programmation musicale de différentes boîtes de nuit réparties dans le monde n’est qu’EN PARTIE gratuit contrairement à ce que laisse croire le commentaire off.

D’abord il faut s’inscrire (données personnelles à transmettre) ce qui donne droit à 300 minutes d’écoute gratuite. Pour en avoir plus, le tarif est de 8€ par mois. On est loin de la gratuité vantée par E=M6. Mais l’offre de awdio n’est pas inintéressante pour autant. La musique y est vraiment diffusée en Live. Awdio capte la musique dans une cinquantaine de lieux : Bars, Restaurants, Salles de concerts, Nightclubs,… bref, des lieux branchés basés à San Francisco, Montréal, Sao Paulo, Londres, Bruxelles, Paris, etc. Techniquement, les « AwdioBox » captent et compressent en temps réel la musique en MP3 192kbs qui est alors envoyée en direct sur awdio.com. Autrement dit, c’est une nouvelle façon d’avoir accès à de la musique légalement.

Pour ceux qui veulent voir E=M6, direction M6 Replay, le service de catch-up TV de la chaîne. L’émission s’adresse à ceux qui n’y connaissent vraiment rien et n’est d’ailleurs pas très riche d’informations. Et soit dit en passant, la qualité de M6 Replay est assez décevante. C’est pratique mais la qualité du son comme celle de l’image restent très limitée. Bonne nouvelle en revanche, le service est désormais compatible sur Mac.

Publié dans Musique. Étiquettes : , . 2 Comments »

Téléphoner tue

Voilà une étude qui ne va pas rassurer les inconditionnels du téléphone mobile que nous sommes (presque) tous devenus… Une Etude suédoise révèle en effet que l’utilisation fréquente du portable avant l’âge de 20 ans augmente sensiblement les risques de cancer et de tumeur du cerveau ! Avant cet âge, la petite taille de la tête et la finesse du crâne laissent les ondes pénétrer plus profondément qu’elles ne le font dans le cerveau adulte. Les personnes ayant utilisé le mobile avant 20 ans ont donc, selon l’étude dirigée par le Professeur Lennart Hardell, 5 fois plus de chances de développer un cancer des cellules gliales qui composent le système nerveux. Point de salut pour les jeunes utilisateurs des téléphone sans fil qui équipent la plupart des maisons : les risques de cancer sont dans ce cas  4 fois supérieurs à la moyenne !

Plus d’infos à la Source (anglais/3 min de lecture)

Les enfants sont de plus en plus équipés en mobile. En 2007, 71% des jeunes âgés de 12 à 14 ans étaient équipés d’un portable; ce taux atteint 94% pour les 15-17 ans et 97% chez les 18-24 ans (Sondage TNS-Sofres). Et les parents, habitués à vivre connectés, y voient aussi leurs avantages : sécurité, surveillance,… les enfants semblent sous contrôle (lire à ce propos le billet ASLN sur l’angoisse de la déconnexion); je dis « semble » car un portable, ça tombe en panne de batterie, ça se casse, ça s’éteint,… bref ce n’est pas fiable à 100%, loin de là…

Le point positif, c’est que les plus jeunes sont friands de SMS (Lire le billet ASLN relatant l’étude édifiante concernant le nombre de SMS gérés par les ados aux Etats-Unis). Et ça c’est bon pour leur cerveau… puisque le SMS se consulte à distance de l’oreille ! Faut-il encourager le SMS ? Oui tout comme l’utilisation d’une oreillette filaire. 

Publié dans Etude, Santé, Téléphonie. Étiquettes : , , . 2 Comments »

Bob Dylan en avant-première sur le Web

La sortie du nouvel album de Bob Dylan prévue pour la semaine prochaine est en écoute gratuite (streaming) sur le site web de la National Public Radio. Le site américain propose de découvrir gratuitement tous les titres du double CD « Tell Tale Signs » jusqu’au 7 octobre, date de sortie officielle.

L’écoute est tout à fait accessible aux fans français; je suis d’ailleurs en train de le tester tout en rédigeant ce billet. La qualité est très satisfaisante sur un ensemble 2.1 de PC. Je note simplement la présence d’un message publicitaire d’une dizaine de secondes avant chaque morceau. Rien de bien gênant.Bonne écoute.

Source

Ecoute de l’album

Quand le Web se matérialise

Les presses quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle se posent légitimement des questions sur leur avenir et sur l’opportunité d’adopter rapidement les nouvelles valeurs du Net : site internet gratuit ou payant ? Contenus originaux ou simple reprise de la version papier ? Commentaires ou pas commentaires ? Hébergement de blogs ou contenus purement professionnels ? Mise en page personnalisée ou maquette rigide ? Chacun expérimente à sa vitesse, investissant plus ou moins de temps, d’énergie et d’argent dans la dématérialisation de ses contenus alors qu’il est assez clair que si la presse traditionnelle a encore quelques années devant elle, sa version numérique s’imposera peu à peu. Mais le support papier est-il  voué à disparaître totalement ? Alors qu’un éditeur allemand propose depuis quelques temps une version papier de l’encyclopédie en ligne Wikipédia, le monde du web n’est pas avare en expérience : Après l’apparition de Bloghology, trimestriel anglophone au contenus destinés aux blogueurs (conseils pratiques, interviews, enquêtes,…), Advanced Web, mensuel français lui aussi destiné aux passionnés du Net (Web designers, amateurs de sites dynamiques, d’e-commerce,…) et lui aussi rédigé par des blogueurs et professionnels de la Toile, c’est au tour du nouveau mensuel français « Tous les médias » de proposer pour 3€ une « revue de Web » reprenant les contenus de certains blogs ! Ce dernier titre s’adresse cette fois au tout-venant pour peu que celui-ci considère que les contenus amateurs méritent la même attention que celle qu’il prête naturellement aux articles qui lui sont traditionnellement proposés par les journalistes professionnels.

Et ce n’est pas fini ! Le 17 octobre, doit sortir le 1er numéro de l’Hebdo intitulé « Vendredi » pour l’instant connu sous le nom de code « Vu du Net ». Le journal, rédigé par une dizaine de journalistes, sera tiré à 50 000 exemplaires pour un tarif encore inconnu; il proposera une sélection d’informations diffusées sur le Net…

Les amateurs n’ont donc pas fini d’empiéter sur le terrain des professionnels. Car vous le savez, c’est la guerre. D’un côté, ceux qui défendent une blogosphère intelligente, libre, pétrie de sagesse  et remettant (parfois) en cause la corruption financière et publicitaire des journalistes; de l’autre, les « nostalgiques » d’une époque où on louait l’autorité, le professionnalisme et la déontologie de la presse professionnelle dont la survie est aujourd’hui remise en cause par les bavardages et commentaires d’une blogosphère libertaire. 

Je ne suis pas certain que la matérialisation des contenus du Web se pérennise mais ces expériences ont le mérite d’être lancées. L’ordinateur ou l’appareil nomade (UMPC, Netbook, eBook…) ont encore de gros défauts (fragilité, taille, poids, ergonomie,…) qui laissent une large place à la presse papier partout ailleurs que devant le PC : Gare, aéroport, train, métro, avion,… toilettes,…. Mais payer pour une information disponible gratuitement sur le Net… Je demande à voir !

Sources : Presse Citron, Figaro,… Accès aux Sources en cliquant sur le différents titres de magazines.

Perdre un appareil high-tech : un sport new-yorkais ?

Credant technologies, société spécialisée dans la sécurité informatique, révèle les résultats d’une étude concernant les pertes de terminaux high tech (mobile, pc portable, smartphone, netbook, iPod, clés USB,…) qui, très souvent contiennent des données sensibles, qu’il s’agisse de documents personnels ou professionnels.

Ces 6 derniers mois, les Taxis new-yorkais ont ainsi « récupéré » 31 544 téléphones mobiles et 2 752 autres appareils high-tech !! Le problème c’est que la plupart du temps, les données présentes sur ces appareils ne sont pas protégées. Les mots de passe ne sont pas systématiques et le cryptage des données n’est pas rentré dans les moeurs; les hackers et voleurs le savent bien : le vol d’identité et l’espionnage industriel sont facilités par les mauvaises habitudes qu’on a tous adoptées. Petit point positif tout de même, 2/3 des new-yorkais récupèrent en général leur bien. ce qui est moins bien que les londoniens qui, non moins tête en l’air avec 60 000 appareils du même genre perdus dans les taxis de la Capitale anglaise ces 6 derniers mois, sont 80% a retrouver leur appendice électronique.

Nos gouvernants ne sont pas mieux « éduqués »; les anglais, puisqu’on parle d’eux, en savent quelque chose : en 2007, les dossiers personnels (noms, adresses, dates de naissance, n° de sécurité sociale, coordonnées bancaires,…) de 25 millions de britanniques ont été gravés sur 2 CD qui ont mystérieusement disparu lors de leur expédition… par la poste ! Début 2008, c’est l’armée de Sa Majesté qui égarait les infos personnelles (état civil, infos du passeport,…) de sa Marine et de ses contingents aériens !

Le FBI, quant à lui, s’est fait épingler par le Département américain de la Justice qui a constaté que le Bureau Fédéral d’Investigation était incapable de déterminer le contenu des 160 PC disparus durant une période observée de 44 mois.

Source concernant les taxis (1 min de lecture)

Etats-Unis : les ados ADORENT « enfin » le SMS

Le SMS est en train d’exploser aux Etats-Unis. Selon l’agence Nielsen, l’abonné américain moyen reçoit ou envoie plus de SMS qu’il ne traite de conversations vocales : 357 sms par mois contre 204 appels téléphoniques. Le volume moyen de sms reçus ou envoyés par personne a ainsi augmenté de 450% en 2 ans !

Les ados sont bien sûr les plus friands de messages textuels. Et là l’étude de Nielsen Mobile est édifiante : un adolescent américain reçoit ou envoie en moyenne 1742 textos chaque mois alors que dans le même délai, il ne gère (appels + réceptions) « que » 231 appels vocaux…

Source : Wired.com (anglais/1min de lecture)

Les nouvelles générations, ceux qu’on appelle parfois les « Millenials » ou les « Digital Natives », bref, tous ceux qui sont nés sous l’Ere numérique, ont une utilisation parfois spectaculaire des nouveaux outils de communication : pour eux, le mail est déjà trop formel… Facebook, Skyblog, Twitter, MySpace, le sms et le mms, le tchat avec ou sans webcam font désormais partie de leur arsenal de socialisation ou de collaboration. Et ce n’est qu’un début. Ces jeunes gens ont une telle habitude de ces nouveaux outils que certains connaissent déjà l’angoisse de la déconnexion. S’ils se servent aujourd’hui de leur « panoplie communicante » pour ne pas rater la soirée la plus branchée du lycée ou pour tenter de séduire un peu grassement un(e) futur(e) partenaire sexuel(le), nul doute que les digital natives sauront l’imposer à des employeurs pas nécessairement préparés à de tels chamboulements.

%d blogueurs aiment cette page :