Déposer un chèque depuis n’importe où… avec un iPhone

Le dépôt de chèque est une activité qui n’a pas beaucoup évolué depuis des décennies… Soit vous marchez jusqu’à votre agence (qui doit être ouverte) et déposez votre argent sur un compte, soit vous n’avez pas accès à votre agence et êtes obligé de mettre les pieds dans une succursale lambda de votre réseau; et là… c’est le drame. Pièce d’identité, support de compte, signature, preuve papier à remporter… bref, l’opération vous offre un bond en 1978 alors que le domaine financier est tout de même l’un des secteurs économiques les plus informatisés du monde…

Tout ça est sur le point de disparaître car il va bientôt être possible de déposer des chèques simplement grâce à son iPhone… aux Etats-Unis pour l’instant. Là-bas, l’opération est déjà possible depuis plusieurs mois, en tous cas pour les membres de la USAA (Banque et Assurance). Le mouvement est lancé : Bank of America, Citybank et Chase sont sur le point de lancer ce service. Si ces annonces se font autour de l’iPhone, c’est avant tout pour des raisons marketing (innover sur l’iPhone, c’est la garantie d’un buzz gratuit et planétaire sur le Net et dans les médias plus traditionnels) car les autres environnement mobiles (Blackberry, Androïd, Nokia,…) devraient pouvoir profiter des même services peu après.

Concrètement : Vous avez un chèque à déposer. Vous le photographiez recto verso (signature au dos) et envoyez le tout à la banque. Celle-ci procède aux vérifications qui s’imposent, enregistre le tout et vous renvoie une confirmation. Vous n’avez plus qu’à détruire ou classer le chèque.

Il est assez clair que que le monde bancaire a encore quelques pas à faire vers les nouveaux usages car s’il est possible de façon simple de consulter ses comptes ou de réaliser certaines opérations depuis un PC de bureau avec une simple connexion internet, l’avenir est à l’internet mobile et les smartphones devront permettre les même opérations et bien d’autres avec une ergonomie repensée pour un usage en toute mobilité : écran de petite taille, fonctions tactiles, GPS, Réalité augmentée,…

D’autres infos à la Source (2 min de lecture)

Haïti : un homme survit grâce à son iPhone

Lors du tremblement de terre qui a touché Haïti, Dan Wooley, un américain, est enseveli sous les décombres de son hôtel. Fracture ouverte du tibia, plaie importante au crâne; la situation est plutôt grave pour le blessé coincé sous le béton. Mais l’homme a un atout de taille : il possède… un iPhone chargé à bloc où est installé l’application PhoneAid. Le petit logiciel permet d’apprendre à pratiquer les gestes qui sauvent : bouche à bouche, massage cardiaque, extraction d’un corps étranger des voies respiratoires, accouchement à domicile, soins d’une fracture,…

C’est ainsi que Dan Wooley a traité sa fracture ouverte (compression de la blessure, confection d’un attelle) et géré sa plaie au crâne : le survivant programme la sonnerie de l’iPhone toute les 30 minutes car PhoneAid est formelle : il ne faut pas dormir !

C’est dans ces conditions que l’homme va tenir 66 heures avant l’arrivée des secours… Dans un contexte aussi dramatique, on a tendance à « s’accrocher » à une belle histoire comme celle-là : Réflexe naturel face à la détresse et à l’horreur transmises par les images de la catastrophe.

Dan Wooley doit la vie à un appareil emblématique d’une génération qui ne peut plus vivre sans les vertues d’internet et des outils qui lui sont dédiés. Des drames bien plus quotidiens bénéficient déjà des avantages d’un simple mobile : le moindre accident de la route génère un grand flux d’appels très rapides vers les secours. Aux Etats-Unis, le traumatisme de Katrina et  celui du 11 septembre restent vivaces : un projet d’alerte par SMS devrait ainsi être mis en place en 2010. Il permettra d’anticiper un cataclysme, un acte terroriste et facilitera la recherche d’un enfant enlevé par exemple.

Mais l’appareil dont il s’agit dans l’histoire contée plus haut n’est pas non plus n’importe lequel. L’épisode miraculeux est d’autant plus médiatisé qu’il est associé à l’une des marques les plus fortes de la planète : Apple. Et alors que je parlais dans ce billet puis dans celui-là de la nécessité pour les marques d’avoir des contenus émotionnellement positifs sur la Toile, voici un épisode dont peut rêver toute société commerciale. L’iPhone n’avait pourtant pas « besoin » d’une telle « promotion » (l’info est reprise par le monde entier) mais voilà, le smartphone à la Pomme bénéficie des grands avantages d’un cycle vertueux fort bien articulé.

Si vous êtes propriétaire d’un iPhone et que l’application PhoneAid vous attire c’est par ici.

D’autres infos à la Source (3 min de lecture)

Publié dans buzz, Insolite. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »

iPhone : pour une nouvelle expérience du Home cinéma

Alors que l’industrie du DVD et du Blu-Ray souffrent d’une baisse chronique de ses ventes, l’iPhone offre une nouvelle façon de consommer de la vidéo. Une nouvelle voie qui colle pas mal aux nouveaux usages.

Le fabuleux destin d’Amélie Poulin qui sort actuellement en Blu-Ray (DVD haute définition qui exige un lecteur compatible) autorise 2 fonctions susceptibles d’intéresser tout consommateur de cinéma chez soi :

– L’iPod Touch ou l’iPhone sont capables de servir de télécommande lors du visionnage du film. Plusieurs conditions à cela : télécharger gratuitement l’application « Remote Haxey » sur l’AppStore d’Apple, utiliser la Playstation 3 comme lecteur (c’est la partie la plus contraignante) et passer par une connexion Wifi. Cette fonction n’est peut-être pas la plus intéressante mais elle confirme une tendance de fond; un appareil comme l’iPhone ou l’iPod touch atteint un tel degré de personnalisation, qu’il est capable de remplacer n’importe quel appareil dédié : téléphone, console de jeux, agenda, GPS, TV, Radio,…

– Mais voilà le plus croustillant : Remote Haxey autorise le téléchargement du film sur l’iPhone ou l’iPod Touch sans surcoût !! Là aussi le Wifi est de la partie. La grosse cerise sur le gâteau : d’après 20minutes.fr, ce téléchargement n’est pas limité et un copain qui viendrait chez vous peut très bien lui aussi télécharger le film sur son iPod !

Cette seconde fonction va à mon avis dans le bon sens : il y a une vraie valeur ajoutée dans l’achat du film. On est loin de la scandaleuse stratégie de l’UMD qui consistait à vendre fort cher au consommateur nomade une version de mauvaise qualité allégée d’un film qu’il était susceptible de déjà avoir en DVD… L’iPod Touch, comme d’autres smartphones et supports nomades devraient depuis longtemps pouvoir accueillir légalement une version légère des films qui composent nos dvdthèques ! Jusqu’à maintenant, la seule façon d’emporter sur soi un film qu’on a acheté, c’est de copier illégalement le dvd (encore faut-il savoir le faire) ou bien de le télécharger sur une plate-forme illégale.

Remote Haxey est dans ce sens une excellente nouvelle.  Les plus gros défauts restent la liste très courte des matériels compatibles : PS3, iPod Touch et iPhone. Et celle pas beaucoup plus longue des films éligibles : Les tontons flingueurs, Underworld 2 et 3, Iron Man et OSS 117 : Rio ne répond plus.

A suivre donc…

d’autres infos à la Source (2 min de lecture)

Un sketch sur l’iPhone

Il est étonnant de voir un objet si petit, si technologique et si jeune (2 ans) faire l’objet d’un sketch destiné à un public pas forcément technophile. L’iPhone, phénomène de société ?

Vodpod videos no longer available.

Jérôme Commandeur s’était déjà accaparé Facebook. Une spécialité ?

Source

Navigation internet : le smartphone rattrappe le PC

Les smartphones, ces téléphones aux fonctions avancées (agenda, lecture de fichiers word, Excel, audio, vidéo, navigation internet, jeux vidéos,…), se vendent comme des petits pains : +135% au 1er semestre 2009 ! Un succès qui repose en grande partie sur leur capacité à surfer sur le Net. « certains opérateurs constateraient que 40 % de la consommation Internet mobile est réalisée depuis le domicile« … autrement dit : à proximité du PC ! Ultra-mobilité, écran large, navigateur internet performant, services musicaux efficaces, applications innovantes, ludiques et non moins utiles,… voilà les quelques qualités qui font l’efficience du smartphone qui exploite à fond l’omni-présence des moyens de connexion : Wifi et 3G.

Dans ce contexte, l’iPhone d’Apple fait figure de modèle; tant sur la forme que sur le fond. Le navigateur Safari est de très loin le meilleur des navigateurs qui m’ait été donné de tester. Le Blackberry, pourtant performant, est de ce point de vue très en dessous. L’iPhone a imposé l’écran tactile; et là encore n’est pas tactile qui veut ! Oui, il y a tactile et tactile… Samsung, LG et consort n’ont souvent de tactile que le nom… Le service musical de l’iPhone reprend les même recettes que celles des Mac : iTunes permet de télécharger depuis l’appareil. Associée à une application comme Shazam (reconnaissance d’une musique en pointant le téléphone vers la source sonore puis possibilité d’acheter le morceau sur iTunes) la plate forme de téléchargement d’Apple devient quasi-magique et ultra-ludique ! En parlant d’application, Apple a là encore quelques longueurs d’avance : 65 000 applications dans l’AppStore. Certes, il commence à être difficile de s’y retrouver mais plusieurs sites internet font le tri, mettant en avant les plus innovantes, les plus attendues ou les plus appréciées. Les autres acteurs s’y sont mis (Nokia, Androïd, Microsoft,…) mais le succès se fait attendre.

J’ai l’air de faire la promotion de l’iPhone mais ces éléments font que 83% des possesseurs  du smartphone à la Pomme surfent sur le Net avec leur appareil alors que ce taux n’atteint que 10% chez les autres ! Pour la consommation de musique, le constat est identique : les utilisateurs d’iphone téléchargent 5 fois plus que les autres (25 titres par mois). ce rapport est de 7 dans le domaine des jeux !!

D’autres infos à la Source (2 min de lecture)

La RATP adopte la réalité augmentée grâce à l’iPhone

2009, l’année de la réalité augmentée ? En 2009, j’ai parlé plusieurs fois de réalité augmentée . Que ce soit pour le commerce électronique ou le divertisssement, cette technique qui consiste à incruster de façon réaliste des objets virtuels dans une séquence d’images réelles va probablement envahir les smartphones de tous horizons. Les appareils mobiles équipés de l’OS de Google Androïd avaient déjà permis d’expérimenter quelques applications (localisation d’agences bancaires,…) mais en France… pas grand chose… La Ratp adopte donc cette nouvelle fonction pour le moins impressionnante. Le GPS et la boussole de l’iPhone permettent ainsi de retrouver les stations et les points d’intérets (restos, hébergement,…) les plus proches de vous rien qu’en filmant votre environnement !! Démo :

Le logiciel, disponible pour l’iPhone, est téléchargeable sur l’AppStore pour 0,79€. Petit bémol, l’application n’est compatible qu’avec l’iPhone 3GS… le dernier modèle en somme… Etant possesseur d’un modèle de 1ère génération, je n’ai pas pu tester tout ça alors si vous avez un avis sur l’application en question, n’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires. 2ème bémol : les points d’intérets (POI) ne s’affichent que si… vous achetez leur base de donnée ! 0,79€ pour les restos, 0,79€ pour les hôtels, etc. C’est pas la mer à boire mais c’est toujours plus agréable de le savoir avant…

Télécharger Métro Paris (0,79€)

Pour plus d’infos sur les applications existantes, lisez l’article de fred Cavazza.

Source

L’iPhone à 29€ chez Bouygues Telecom !!

L’iPhone sera disponible cette semaine chez Bouygues. Si SFR n’a créé de révolution tarifaire par rapport à Orange (distributeur historique de l’iPhone), Bouygues propose des prix de 10€ inférieurs à ceux de ses concurrents : version 8Go à 89€ et 16Go à 189€. Mais là où Bouygues fait fort c’est dans les offres « Neo Pro » qui proposent l’iPhone 8Go pour 29€ !

iPhone chez Bouygues à partir du 29 avril

Plus d’infos à la Source (2 min de lecture)

Publié dans Apple, Téléphonie. Étiquettes : , , , , . Leave a Comment »
%d blogueurs aiment cette page :