Les entreprises et leurs salariés « nouvelle génération »

Francis PISANI rapporte sur son blog l’expérience de Wendy Wilkes, américaine de 28 ans, salariée d’Unilever (Amora, Alsa, Fruit d’Or, Lipton, Maille, Miko, Rexona, Skip,…) frustrée par l’obsolescence des outils informatiques de sa société d’une part et l’interdiction d’utiliser les solutions de communication les plus populaires dans la vie courante (Facebook, Skype, iTunes ou Twitter) d’autre part. Elle en a fait part à sa Direction qui l’a écoutée et nommée à un nouveau poste : Elle est désormais chargée de promouvoir chez Unilever l’utilisation des nouvelles technologies !!

Plus d’infos sur le blog de Francis PISANI.

Les entreprises du monde entier vont accueillir dans les années qui viennent des millions de nouveaux salariés qui sont nés après Internet; certains les appellent les « Millennials ». Depuis leur plus jeune âges, ils utilisent les outils de communication et de socialisation les plus en vogue sur la Toile : MySpace, Facebook, SkyBlog, Skype, Twitter,… la webcam et le tchat sont aujourd’hui incontournables de la vie sociale des « Millennials »… Que se passe-il déjà dans ces entreprises qui ne jurent encore que par le fax, le mail et les réunions fleuves ? Leur salariés trichent; ils installent sans autorisation les outils qu’ils utilisent quotidiennement à titre personnel : Windows Live Messenger, Twitter, iTunes ou Facebook se retrouvent sur les postes professionnels risquant alors d’ouvrir des portes non sécurisées menant vers des données sensibles de l’entreprise.

La difficulté à anticiper les habitudes des salariés et l’auto-organisation des nouvelles générations ne sont pas des phénomènes propres aux grandes entreprises traditionnelles comme Unilever. Geek Squad, entreprise de dépannage informatique qui fait fureur aux Etats-Unis, recrute par définition de jeunes informaticiens largement aguerris aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).

2 agents Geek Squad et leur style si Men in Black

2 agents Geek Squad et leur style si "Men in Black"

Malgré cela, son fondateur, Robert Stephens s’est creusé la tête pour imaginer par quel moyens ses salariés, répartis sur tout le territoire américain, pouvaient échanger leurs expériences et susciter une forme d’émulation générale. L’homme a créé un Wiki, sur lequel chaque salarié était censé laisser et partager ses expériences.  

Le système ne fonctionnait que timidement alors que les « agents » de Geek Squad s’étaient organisés le leur ! R. Stephens s’est en effet rendu compte que ses salariés participaient beaucoup au jeu en ligne « Battlefield 2 » et profitaient de leurs parties endiablées (plusieurs dizaines de salariés de Geek Squad pouvaient se retrouver sur le même terrain de jeu) pour parler boulot, casque et micro vissés sur la tête, tout en se menaçant de destruction virtuelle !!

Et vous dans votre Boîte, comment ça se passe ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :