La déconnexion est anxiogène

Une étude américaine passionnante effectuée entre 2006 et 2008 auprès de 5 000 personnes de 12 ans et plus vient de mettre à jour quelques connaissances intéressantes sur nos rapport aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

83% des possesseurs de mobiles (230 millions aux USA) disent emporter leur téléphone partout où ils vont.

Les américains n’ont jamais été aussi connectés que ce soit pour l’accès à l’information (internet, internet mobile) ou pour la communication (GSM, chat, réseaux sociaux, mails,…).

Ainsi, 68% d’entre eux ressentent une anxiété s’ils sont déconnectés (mobile, internet) !! Et plus le sujet est jeune, plus la déconnexion est anxiogène…

Qu’implique le fait d’“être déconnecté” ? Etre déconnecté c’est :

Ne pas pouvoir réagir à une urgence : accident de voiture, agression, sécurité des enfants,…

Passer à côté d’une info déterminante au travail : même si aucun règlement ne l’impose, beaucoup de postes impliquent d’être joignable en permanence… même pendant les vacances.

Rater la soirée incontournable : Chez les adolescents, la connexion est continuelle. “Avant, quand on se retrouvait le matin, on ne s’était pas encore parlé. Maintenant, quand on se retrouve en classe, on a déjà échangé des messages, genre la brosse à dents à la main, tu parles déjà à tes amis (…)”. “Maintenant, plus personne t’appelle pour t’inviter à une soirée, l’invitation, elle est sur ta page Facebook, alors si tu la checkes pas de la semaine t’es mort (…). moi maintenant, je vais vérifier mon profil sans arrêt…”

Ne plus savoir où on doit être à chaque instant : Le mobile devient notre agenda mais aussi notre carnet d’adresse. Toute une part de notre mémoire est désormais prise en charge par le smartphone qui devient une “extension de nous-même”

Alors certes l’étude est américaine mais mondialisation oblige, nos comportements sont certainement proches de ceux décrits par la Solutions Research Group.

Si vous êtes un minimum anglophile (l’anglais utilisé est assez simple), allez passer 10 minutes sur le rapport qui regorge d’infos et d’anecdotes sociologiques assez drôles.

Publicités
Publié dans Etude, Sociologie. Étiquettes : , . 2 Comments »

2 Réponses to “La déconnexion est anxiogène”

  1. Etats-Unis : les ados ADORENT “enfin” le SMS « ASLN. Aujourd’hui Sur Le Net Says:

    […] Ces jeunes gens ont une telle habitude de ces nouveaux outils que certains connaissent déjà l’angoisse de la déconnexion. S’ils se servent aujourd’hui de leur “panoplie communicante” pour ne pas […]

  2. Téléphoner tue « ASLN. Aujourd’hui Sur Le Net Says:

    […] : sécurité, surveillance,… les enfants semblent sous contrôle (lire à ce propos le billet ASLN sur l’angoisse de la déconnexion); je dis “semble” car un portable, ça tombe en panne de batterie, ça se casse, ça […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :