Obama aime internet et il le lui rend bien

Le dispositif mis en place sur le Net par les équipes d’Obama durant la campagne présidentielle avait pris une dimension encore jamais atteinte. La vague participative du web politique s’est prolongé hier avec l’investiture du nouveau président : Twitter, Flicker, Facebook et autres forums,… tout ce qui fait le web 2.0 a été exploité durant la cérémonie… sans compter le site officiel pic2009.org créé pour l’occasion. CNN a même créé un newsfeed (fil d’infos) Facebook afin de transmettre en direct les commentaires et sentiments venant du monde entier.

Mais ce n’est pas fini. d’abord le site officiel de la campagne d’Obama (change.gov) change de nom pour devenir WhiteHouse.gov, D’autre part, une dizaine de sites incontournables pour suivre les travaux de la nouvelle présidence et participer (au moins en donnant son avis) aux changements que les Etats-Unis devront mettre en oeuvre est désormais accessible (liste dsiponible sur mashable.com). Des changements déjà plébiscités par des milliers de citoyens américains sur change.gov et que TheRegister.com propose de découvrir dans un article du 17 janvier. Selon le site, arrive en 1ère position la légalisation de la marijuana ! N°2 : La prise en main au niveau fédral de la modernisation du système ferroviaire. Les américains veulent l’équivalent du TGV. N°3 : que l’encouragement à l’abstinence sexuelle promulgué par l’Etat dans tous les établissements scolaires soit remplacé par une introduction à l’éducation sexuelle. N°4 : Que les E-U deviennent le pays le plus écologique de la planète. L’Amérique ne peut ainsi que devenir plus forte. N°5 : c’est le retour (déjà ?) du dossier marijuana; que le Gouvernement Fédéral laisse chaque Etat libre de mettre en place une politique de soin via la distribution de cannabis s’il le désire.

Enfin, attention ! Comme pour tout événement qui génère un trafic exceptionnel sur le Net, les pirates sont en embuscade. Plusieurs virus ont déjà été repérés par les éditeurs de logiciels de sécurité (Symantec, PandaLabs,…) : En gros, vous tombez sur une info du type « There is no president in the USA anymore » (« Il n’y a plus de président aux Etats-Unis ») et cela vous mène vers un faux site officiel qui propose de télécharger un fichier (usa.exe, obamanew.exe, pdf.exe, statement.exe, barackblog.exe ou barackspeech.exe) piégé.

 

MAJ : Pour en savoir beaucoup plus sur les innovations et les prouesses du nouveau type de campagne inventé par Obama, le site culture-buzz.fr propose une excellente vidéo (27 min) et le très complet rapport français de Terra Nova.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :