La Sorbonne dans son iPod, c’est possible avec iTunes U

Aux Etats-Unis, il est possible depuis plusieurs années, de profiter des cours magistraux donnés dans l’amphithéâtre de certaines Universités et ce, depuis n’importe où sur la planète. StanfordHarvard en passant par le MIT(Massachusetts Institute of Technology), n’importe qui peut suivre certains cours de haut niveau grâce à la technologie du Podcast. Il suffit d’un PC et d’une connexion internet pour télécharger voire s’abonner à ces cours. Disposer d’un iPod rend le service encore plus puissant; pouvoir profiter de tels contenus en toute mobilité (trajet vers le bureau,…) est idéal. Le problème c’est que même si ces contenus sont accessibles depuis notre pays, ils sont en anglais…

Quid des Universités françaises ? Certaines d’entre elles sont très en pointe quant à l’utilisation des nouvelles technologies. L’Université de Lyon 2 fait partie de celles-là. Les étudiants y bénéficient de cours enregistrés voire filmés. Et leur site internet est une vraie plateforme d’aide pour leurs études. Les contenus mis à disposition du grand public restent cependant assez rares. Et ce constat est bon pour toutes les Universités et grandes écoles françaises. Les contenus (cours, conférences, débats, Interviews…) universitaires existants sont eux accessibles grâce à iTunes U. La plateforme de téléchargement d’Apple qui connaît un grand succès dans la vente de musique numérique propose un espace nommé iTunes U. On y trouve quantités de cours américains et anglais mais certains établissements français sont présents : Université de Lyon 2, HEC (anglais), l’Université populaire du Musée du Quai Branly, Université de Nice Sophia Antipolis, l’Université de Paris Descartes, l’Ecole Normale Supérieure, Le Collège de France… et depuis peu, La Sorbonne. Il existe par ailleurs des contenus francophones du côté des Université de Montréal, de Lausanne , etc.

Les clés du Web 2.0

Voilà un vaste programme… Le terme recouvre tellement de domaines qu’on ne sera pas tous d’accord sur sa signification : collaboration, participation, partage, réseau sociaux, interaction, personnalisation, wiki, capacités de création , de diffusion… la compréhension de ces mots et de leur application au Web permet bien sûr d’être un peu plus « clairvoyant » que Frédéric Lefèbvre. Mais encore faut-il retrouver tous ces termes expliqués dans le contexte du Web. La définition donnée par Wikipedia me semble assez claire mais l’Université de Liège (LabSet) a fait un pas de plus en organisant les connaissances qui permettent aux grand public de mieux appréhender un Web 2.0 qui s’impose indéniablement à la racine de nos nouveaux usages.

Les clés du Web 2.0

La définition de Wikipedia

Source

Bon, je ne résiste pas à la tentation de vous faire (re)découvrir un Frédéric Lefebvre dépassé par la question d’un Jean-jacques Bourdin au sourir taquin : « Qu’est-ce que le web 2.0 ? »

%d blogueurs aiment cette page :