Le portrait simiesque de Michelle Obama embarrasse Google

Ce n’est pas la 1ère fois que Google Image (moteur de recherche spécialisé dans les images) présente des résultats surprenants voire gênants. Si les américains connaissent le phénomène notamment à travers le terme « jew » (juif) qui mène prioritairement vers des images caricaturales ou antisémites , en France il suffit de taper « Ikea » pour avoir en 1ère page, plusieurs détournements pornographiques du logo…

Une nouvelle image relance la polémique autour de l’indexation de Google : en effet, si l’on tape les termes « Michelle Obama » dans Google Image, les 1ers resultats (1ère photo sur le site américain, seconde photo sur le site français) présentent un portrait simiesque de la 1ère dame… Prétextant des risques de virus, Google avait réagit la semaine dernière en retirant carrément le cliché de ses résultats. Mais il a fallu peu de temps pour que la photo réapparaisse… une nouvelle fois dans les 1ers résultats. Google dit ne pas vouloir retirer le portrait mais se justifie : « Parfois, nos résultats de recherche peuvent être choquants. » Mais seule une violation des règles techniques ou légales peut pousser le moteur de recherche à renoncer à la neutralité et l’exhaustivité de ses résultats qui sont assurées par un algorithme utilisant des milliers de facteurs. Google confirme donc qu’il n’est pas édieur des contenus qu’il indexe; en dehors des raisons pré-citées, le géant de Mountain View n’a donc aucune raison de modérer les pages de ses résultats.

D’autres infos à la Source (2 minutes de lecture)

La boulette raciste de Microsoft

C’est probablement le buzz de la semaine : Microsoft fait régulièrement la promotion de ses produits à travers des visuels imaginés par des agences de pub pas toujours super inspirées. En ce moment, la firme de Redmond communique sur des solutions professionnelles avec ce visuel :

Pour le marché polonais, Microsoft (ou son agence) a cru bon de modifier l’affiche histoire de mieux coller aux attentes d’un pays différent. Voici le résultat :

Alors que l’affiche américaine est volontairement ultra-consensuelle (un homme d’origine asiatique, un homme d’origine africaine et une femme blanche) l’homme à la peau noire a disparu de la pub polonaise ! Photoshopé !! Rien d’énorme. Juste… la tête. Remplacée par celle d’un cadre plus… polonais… Le graphiste n’a d’ailleurs pas pris la peine de modifier la couleur de la main qui est restée africaine !

Il y a 10 ans, une « histoire » pareille serait très probablement restée confidentielle mais à l’heure du Net, c’est une autre histoire ! Une vague de protestation a envahi la blogosphère. Bon, Microsoft a présenté ses excuses, a remplacé le visuel modifié par l’original et a déclaré que la situation serait examinée en détail.

En revanche, on n’en voudra pas au géant du logiciel d’avoir maquillé le MacBook en « laptop no name » en effaçant la pomme qui figurait à l’origine sur le portable blanc… Un Mac dans une pub Microsoft ? Faut pas pousser !

Source

%d blogueurs aiment cette page :