Publicité : Samsung brille, Microsoft trébuche (à nouveau)

Si vous résistez aux longs couloirs publicitaires qui « ornent » nos programme TV, vous aurez certainement remarqué la grosse campagne publicitaire de Microsoft pour son navigateur maison, à savoir Internet Explorer dans sa version 8. Des petits films sans saveur, mal interprétés et parfois même prenant le consommateur pour… un idiot ! Exemple : Cet homme qui nous explique en 8 secondes que la navigation « sans trace » lui permet de cacher sa quête d’un cadeau précieux pour sa bien-aimée sur internet…

Qui va croire ça ? Pourtant, Microsoft avait « osé » se rapprocher d’une réalité plus probable en diffusant le spot suivant… sur le net. Car non, les hommes et les femmes n’ont pas les même gouts numériques… et pour éviter le divorce l’incident diplomatique, la navigation sans trace peut s’avérer salutaire. (note : le spot, présent un temps sur les sites de Microsoft, a été retiré suite aux plaintes de certains internautes un peu choqués)

Microsoft n’a jamais brillé dans le domaine publicitaire. Sa communication a, ces dernières années, oscillé entre la pâle copie de ce que fait Apple la concurrence, l’humour incompréhensible , l’humour presque compréhensible et l’indescriptible flou humoristico-blockbusteresque…

Je me demande si la meilleure opération de communication de Microsoft sur notre sol ne serait pas la présence d’Internet Explorer 8… sur les boîtes de Speed rabbit !

Pour revenir à la dernière campagne TV de Microsoft, j’ajouterai que sa « médiocrité » saute aux yeux surtout quand on la compare à ce que propose les grands acteurs des technologies de l’information (je ne vous inflige pas ici la présence des autres spots IE 8 tous ratés; quant à la campagne « Moi, je suis PC » c’est encore pire, personne n’ayant pris la peine de caster de vrais comédiens…) . Jetez un oeil sur la campagne de samsung pour ses APN dotés de 2 écrans de contrôle. Un spot traditionnel certes mais bien moins coûteux que la bande-annonce d’Office 2010 et à mon sens bien plus créative et actuelle.

Publicités

Microsoft/Google : le berger répond à la bergère

Alors que Google confirmait sa vision d’une informatique tout en ligne (cloud computing) pour les années à venir en annonçant le lancement imminent de son système d’exploitation maison (Chrome OS), Microsoft réplique avec les moyens qui sont les siens : Ce n’est pas un Office 2010 (Word, PowerPoint, Excel, Outlook,…) que le géant du logiciel lancera au second semestre 2010 mais 3 !!

– Une version « bureau » avec son lot de nouveautés : grosses fonctions collaboratives qui permettent d’éditer un documents à plusieurs dans Word, fonctions d’édition vidéo et partage de diaporama dans PowerPoint, etc. Cette version lourde comporte des fonctions exclusives très demandées en entreprise. Elle sera évidemment payante.

– une version Web gratuite (Office Web Application 2010) qui permet d’utiliser Office en ligne (Word, Excel, PowerPoint, OneNote) : la suite logicielle, ses fonctions et les ressources qui servent à calculer les modifications et l’affichage sont hébergés sur les serveurs de Microsoft. Un simple accès au Net suffit pour éditer des documents Office. Cette version vient directement concurrencer l’offre de Google (Google Documents) et d’autres comme Zoho. Tout le monde pourra y accéder, même les possesseurs de Mac via Firefox ou Internet Explorer. Toutes les fonctions de la version bureau ne seront cependant pas disponibles.

– Une version mobile (Mobile 2010) destinée au smartphones, iPhone compris. Le principe de fonctionnement est le même que pour la version Web.

Nous avons donc d’un côté Google avec son moteur de recherche éponyme, sa suite logicielle Google Docs et un futur Système d’exploitation (Chrome OS) élaboré pour accéder rapidement et en toute sécurité à sa vie en ligne :  documents, photos, vidéos,mail… de l’autre Microsoft avec Widows 7, Office 2010 qui joue désormais la carte du « tout en ligne » et Bing, son nouveau moteur de recherche, challenger de Google. les deux mastodontes sont prêts pour un combat de titans qui ne laissera peut-être pas beaucoup de place aux « concurrents » comme Zoho qui propose une suite logiciel en ligne ou encore JoliCloud, sorte de système d’exploitation à l’interface simplifiée et dédiée à l’accès de sa vie en ligne : Documents, mails, réseaux sociaux,… JoliCloud devrait bientôt équiper certains Netbook, ces mini-PC bon marchés et peu puissants spécialisés dans l’accès au Net… en tous cas si Google et Microsoft lui en laissent l’opportunité…

Infos et captures d’écran sur Clubic (2 min de lecture)

%d blogueurs aiment cette page :