L’internet mobile dépassera l’internet fixe d’ici 5 ans

L’industrie des médias et loisirs peut se réjouir : la montée en puissance de l’internet mobile la favorise clairement d’après le cabinet d’audit PriceWaterHouseCoopers. Ce dernier estime que 18 millions de français (1 français sur 4) seront équipés d’un smartphone en 2014. Ces téléphones intelligents permettent un accès à internet et autorisent une consommation aisée des contenus générés par l’industrie des médias et loisirs (vidéos, musique, jeux, réseaux sociaux,…). Résultat, les dépenses en services data et internet mobile ont augmenté de 8% en 2009 rapporte LeFigaro.fr.

Tous les pays développés sont friands de ces nouveaux services (internet mobile, jeux, applications,…) et la Banque Morgan Stanley prévoit qu’au niveau mondial, l’usage de l’internet mobile surpassera celui de l’internet fixe (depuis un PC) d’ici 5 ans.

Plus d’infos dans l’article du Figaro.fr (3 min de lecture)

Les français aiment vraiment la VoD

Le téléchargement légal de vidéo (films, documentaires, animation,…) connaît un vrai succès en France. Selon l’observatoire de la Video On Demand (VoD ou Vidéo à la demande), le chiffre d’affaires du secteur a augmenté de 52,6% sur les 7 premiers mois de l’année atteignant 41,2 millions €.

En juin 2009, les plateformes de VoD cumulaient 4 356 longs métrages, soit une augmentation de 35% en un an.

99% des transactions se font à travers une location à l’acte. L’activité de la VoD est réalisée à 93% grâce à la télévision sur IP (85,2% en 2007 et 90,7% en 2008). C’est donc grâce aux Box des Triple Play (Internet-TV-Téléphone) que le marché de la vidéo à la demande se développe. Les chiffres sont d’ailleurs tirés de l’observation des 8 plateformes (Orange, Canalplay, TF1 Vision, France Télévisions VoD, VirginMega, Arte VoD, UniversCiné et Club Vidéo SFR) qu’on retrouve pour certains chez nos fournisseurs d’accès (Free, Orange, SFR,…). Quant au prix  de cette location à l’acte, elle est assez stable, se situant entre 3,70€ et 3,80€ par film.

Autre élément rassurant, la notoriété : en 2009, plus de 80% des internautes connaissent laVoD contre 70% en 2007. En septembre 2009, 12% des internautes utilisent la vidéo à la demande sur IP. Enfin, les habitués de la VoD sont aussi ceux qui consomment le plus de films en salle et en DVD.

Toute cette étude a été réalisée avant que ne soit signé l’accord sur une nouvelle chronologie des médias. depuis le 6 juillet dernier en effet, le délai qui sépare la sortie cinéma de la sortie en vidéo ou VoD a été réduit de 4 mois. L’Observatoire de la Vod, qui doit se réunir à nouveau en mars 2010, dira si oui ou non ces changement ont impacté le marché de la vidéo.

Source

Publié dans Cinéma, media, Sociologie. Étiquettes : , , , , . Leave a Comment »
%d blogueurs aiment cette page :