Envoyé Spécial : l’échec programmé de la loi Hadopi ?

Quelques heures avant la diffusion du sujet intitulé « Cinéma et musique sur internet, la fin des hors-la-loi ? », j’étais un peu inquiet quant à l’objectivité des auteurs. Je proposais d’ailleurs de voir ou revoir 2 reportages totalement orientés qui pouvaient donner une idée des sentiments des journalistes de télévision vis à vis d’internet…

Mais surprise, le reportage proposé par Envoyé Spécial jeudi dernier était plutôt objectif. L’a priori qui voudrait que le piratage de CD et films soit à l’origine d’un effondrement des industries musicales et cinématographique a en partie été battu en brèche !  Tout n’est pas si simple. Les jeunes continuent de dépenser pas mal d’argent pour la musique : l’industrie du disque ne représente pas à elle seule l’industrie musicale comme voudraient nous le faire croire les Majors… Le cinéma se porte plutôt pas mal et les gros blockbusters, ceux qui sont le plus téléchargés, sont aussi ceux qui rapportent le plus d’argent… et plus que jamais : Wolverine et Bienvenue chez les ch’ti en sont 2 exemples.

Le sujet de France 2 soulève ainsi de bonnes questions : le prix élevé des cd et dvd, les marges astronomiques de l’industrie du disque, les modifications de nos modes de vie, l’émergence du streaming,… même si le temps qui leur est consacré ne permet pas un éclaircissement complet. Et puis manquent tout de même à l’appel certaines questions pourtant essentielles : Pourquoi les Majors n’ont jamais véritablement encouragé les nouveaux usages (VoD, streaming,…) ? Pourquoi les Maisons de disques n’ont-elles jamais voulu croire au succès du MP3 ? Pas grand-chose non plus sur les nouvelles dépenses des ménages (Box internet, Mobile, Consoles de jeux, jeux vidéo, plasma,…) qui se sont déplacées vers l’innovation et la nouveauté éloignant du même coup les consommateurs d’un secteur campant sur ses mécaniques industrielles, marketing et commerciales vieilles de plusieurs dizaines d’années. L’idée du partage est-elle nouvelle sur le web ou remonte-t-elle à ses origines ? Bref, comment en est-on arrivé à un tel succès du téléchargement illégal ?

Je ne m’étends pas d’avantage mais si vous voulez mon avis sur Hadopi, vous le découvrirez en lisant les quelques billets qui abordent le sujet et notamment celui-ci qui fait un point sur Hadopi, le CD, le DVD et le Blu-ray.

Pour ceux qui n’ont pas vu l’émission, la voici en 5 parties. Il me semble d’autre part qu’Envoyé Spécial abordera un sujet qui touche de près internet dans une quinzaine de jours. Enfin, vous pouvez toujours revoir Envoyé Spécial sur Facebook.

NB : je vous aurais bien encouragés à aller voir ou revoir le sujet sur le site d’Envoyé Spécial (catch up TV) mais il n’y figure pas… alors que les autres reportages de la soirée y sont bien visibles…

Publicités

Ce soir à 20h35 : Envoyé Spécial se penche sur le téléchargement illégal

La loi hadopi, récemment votée et censée lutter contre le téléchargement illégal, a fait couler beaucoup d’encre ces derniers mois (tapez Hadopi dans ASLN ou bien dans Google, vous verrez) et quelques semaines avant le lancement de la campagne de mail d’avertissement prévu pour janvier, l’émission Envoyé Spécial a enquêté sur ces vilains pirates qui selon les Majors du disque et du cinéma, mettent toute notre industrie culturelle en péril… [MAJ : pour voir l’émission, c’est sur cette page]

Je ne ne vais pas a priori mettre en doute l’objectivité de la télévision lorsqu’elle commente les usages des internautes mais les j’avoue que certains reportages TV m’ont laissé pour le moins dubitatif…

Tout le monde sur le Net garde un « grand » souvenir de ce sujet diffusé sur Arte et Planète : Clément le No Life ou 7 minutes de poncifs, d’a priori, de caricature, de « foutage de gueule » (désolé mais ça me rend dingue) autour de ce qu’est un jeune quand il a accès à internet !

Clément le No Life

Et que dire de ce « reportage » scandaleux sur les dangers de Facebook diffusé par… Envoyé Spécial fin 2008 ? Certes, je mets en garde ceux qui pensent que Facebook est un espace privé ou confidentiel et je reste également vigilant quant aux dérapages que peuvent provoquer les réseaux sociaux mais jetez un oeil sur le sujet de France 2 : A part une introduction qui aborde le partage et le contact avec des amis éloignés, la vidéo relate sur 25 minutes tous les démons qui caractériseraient Facebook ! Addiction, vol de données, drogue, meurtre, vol d’identité, pédophilie, inconscience des ados,… tout ça est monté dans bout à bout nauséabond auréolé d’un commentaire orienté dit par un journaliste (?) un brin moqueur… Il faut attendre le « retour plateau » pour entendre que certaines précautions (limitations d’accès à son compte, création de groupes, bannissement des photos compromettantes,…) permettent quand même de se protéger des dangers de Facebook. Mais rien, rien du tout sur les vertus d’un réseau social, quel qu’il soit d’ailleurs. Rien sur ce nouvel espace où toute une génération échange, partage ou discute avec sa communauté. Rien sur la façon dont les ados utilisent Facebook pour travailler et améliorer leur images, rien sur la façon dont Facebook contribue à l’intégration dans un groupe, à la collaboration, à l’entraide,…

Le sujet d’Envoyé Spécial sur Facebook (en 4 parties car YouTube limite les séquences à 10 minutes)

La télévision ne peut-elle espérer faire de l’audience qu’en exploitant les mécanismes de la peur ? La télévision traite-elle internet comme un ennemi dangereux ? J’aurais tendance à répondre par l’affirmative mais peut-être que le reportage de ce soir sera… comment dire… objectif. Réponse ce soir, France 2 à 20h35.

%d blogueurs aiment cette page :