Facebook pollue mais Google va tous nous sauver…

Je le disais dans le billet précédent : les activités sur les réseaux sont de plus en plus nombreuses et le volume de données qui en découle est tout simplement inimaginable. Avec l’explosion des réseaux sociaux, des jeux vidéos en ligne, de la vidéo et de la musique en streaming, du mail, du téléchargement et du stockage toujours plus important de données sur des machines distantes (cloud computing), les serveurs se comptent désormais par centaines de millions à la surface de la planète.

C’est dans ce contexte que Greenpeace vient d’épingler 2 des plus gros acteurs des Technologies de l’Information et de la Communication : Apple et Facebook. Leurs fermes informatiques, qui abritent des centaines de milliers de serveurs, sont très gourmandes en énergie. Google, Yahoo!, Microsoft et les autres ne sont pas en reste : alimentation 24h/24, 7 jours/7 et refroidissement permanent  font des acteurs des TIC de grands pourvoyeurs de CO2… surtout quand l’électricité utilisée est générée par des centrales particulièrement polluantes. C’est notamment le cas de Facebook qui projette d’alimenter un prochain data-center par une électricité provenant de centrales au charbon…

Dans le rapport de Greenpeace, un tableau répertorie « grossièrement » la nature de l’électricité utilisée par les data-center de certains géants de l’informatique. Google, qui mise gros sur le cloud-computing à travers Google Docs, sort du lot grâce à l’une de ses fermes : celle de Dalles. Son énergie provient à 50,9% d’une électricité durable (centrale hydro-électrique) qu’on peut qualifier d’écologique.

Les TIC pourront-elles un jour bénéficier d’une électricité verte en quantité illimitée ? La firme de Moutain View y croit et finance à coup de millions de $ plusieurs pistes prometteuses. J’ai écrit un petit article pour le site www.viesaineetzen.com autour des visions de Google : découvrez comment le moteur de recherche mise sur la géothermie profonde, les centrales hydro-électriques, la puissance des vents d’altitude, la magie des moteurs hybrides ou l’efficience de l’énergie photovoltaïque. Découvrez Google.org, fondation philanthropique  qui finance des projets comme RechargeIT (voiture hybride), PowerMeter (compteurs électriques intelligent) ou RE<C (Energie Renouvelable moins chère que le charbon).

Google va-t-il sauver la planète ? (5 min de lecture)

Le rapport de Greenpeace (anglais)

Greenpeace épingle Facebook pour sa politique énergétique (2 min de lecture)

Naviguer sur facebook pollue la planète (2 min de lecture)

Publicités

Orange divise le packaging de ses cartes SIM par 2

Selon Orange, 11 600 tonnes de cartes SIM sont produites chaque année et 90% du plastique part à la poubelle. Pour éviter le gachis, l’opérateur a décidé de diviser par 2 la quantité de plastique utilisé pour le packaging d’une carte. Désormais le support plastique au format carte de crédit servira à « l’emballage » de 2 cartes SIM et non une seule.

Cette initiative est malheureusement réservée au marché anglais. Mais je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas en profiter à terme. Quant aux autres opérateurs, ils ne risquent pas le procès s’ils copient le concept…

C’est drôle mais le site The Register rappelle qu’au début des GSM, certains appareils nécessitaient l’installation de la totalité de la carte : la puce + le packaging au format « carte de crédit » !! La débauche de plastique autour de la puce n’était donc pas là pour le style…

The Rgister (anglais / 1 min de lecture)

Yahoo! veut être écolo

Comme tous les moteurs de recherche (Google, Bing,…), Yahoo!, n°2 mondial, a besoin de plus en plus de serveurs; comprenez de gros PC, disques durs, câbles et autres processeurs alignés par milliers dans des « DataCenter » pour le moins énergivores. Entre 2000 et 2006, la consommation de ces « fermes » a doublé au niveau mondial. A ce rythme, selon Gerhard Fettweis, universitaire de Dresde, la consommation du Net pourrait dans 25 ans atteindre l’équivalent de l’actuelle consommation mondiale d’électricité. Pour être concrêt, en 2008, l’institut de recherche berlinois IZT a calculé que télécharger son quotidien préféré sur son PC consomme autant d’électricité que de faire une lessive. Chacun des acteurs de la recherche sur le Net dit faire des efforts et c’est dans cet esprit que Yahoo! annonce que son prochain DataCenter sera alimenté par l’énergie hydroélectrique des chutes du Niagara. La climatisation, quant à elle, sera assurée par l’exploitation d’un air ambiant frais typique du micro-climat de la région.

Source : DigitalWorld.fr

Source 2 : lexpansion.fr / LA recherche Google, un danger pour la planète ?

Un portable écolo

On reste dans l’écologie avec l’annonce par Samsung d’un appareil solaire : le Blue Earth. Ce dernier est hybride puisqu’il fonctionne sur des batteries ou par alimentation solaire : 25 minutes de communication après 1 heure d’exposition à la lumière. Sa conception est également plus respectueuse de l’environnement. Sinon c’est du grand classique : interface tactile, APN 5MP, lecteur MP3, etc.

Toutes les infos à la Source (1 min de lecture)

Publié dans Téléphonie. Étiquettes : , , . Leave a Comment »

Le film écolo de Di Caprio sort directement en VOD

“La 11ème heure, le dernier virage”, documentaire produit par Leonardo Di Caprio est sorti hier en France… directement en vidéo à la demande (VOD) sur les portails de la Fnac et Orange. C’est la 1ère fois qu’un grand studio propose un de ses films en VOD sans passer par la “case salle”. Warner tente un coup assez risqué mais déclare que “c’est le mode de distribution le plus en adéquation avec les aspirations écolgiques du film”. Rien à voir donc avec le succès mitigé du film aux Etats-Unis…

Plus d’infos à la Source (2 min de lecture)

%d blogueurs aiment cette page :