La VoD intéresse de plus en plus les français

En France, la vidéo à la demande (VoD) et la TV de rattrapage ont le vent en poupe. Pour rappel, on connaît la VoD grâce à Canal Play, Tf1 Vision, Vodeo TV, M6 Vidéo, 24/24 Video,… qu’on trouve au menu de nos Box internet. Quant à la TV de rattrapage, on y accède à travers M6 Replay, TF1 Vision, Replay-8,… qui permettent de revoir certains programmes (journaux, magazines,…), téléfilms et séries diffusés à la télévision.

La VoD. Le Cabinet d’analyse Gfk vient de publier une étude sur la santé de ce secteur à fort potentiel. Le 1er trimestre 2010 confirme que les français adoptent de plus en plus la VoD avec une consommation en augmentation de 70% par rapport à la même période en 2009. Le cinéma est largement en tête, représentant 75% des vidéos louées ou achetées. Les fictions (5%), séries (5%), les programmes jeunesse (2%) et les documentaires (1,5%) y ont moins de succès.

La VoD a tous les atouts pour convaincre le téléspectateur. C’est confortable et rapide : la location ou l’achat s’effectue depuis son canapé, pas d’aller-retour au vidéo-club. C’est pratique : chaque film affiché est forcément disponible (pas comme au vidéo-club). Pas de problème de place pour stocker les films dans les rayons virtuels du prestataires : il y a de plus en plus de titres (+81% en 2 ans) et pour tous les goûts.

Petits bémols tout de même :

– Les catalogues pourraient être bien plus étoffés si les Majors se décidaient à réellement déployer les services de VoD. Je reste encore très frustré par le manque de titres quel que soit la plate-forme de Vidéo à la demande. « Entre janvier et mai 2010, 26% des contenus nouveaux susceptibles d’être mis à disposition l’ont été » rapporte ZdNet.fr. Rappelons que dans le cadre de la loi Hadopi, les détendeurs de droits sont censés améliorer l’offre légale du téléchargement. Je suis loin d’être convaincu par ces chiffres… comme par la réalité du terrain.

– L’ergonomie de l’interface de location ou d’achat est simplement une honte en 2010… Encore une fois, quel que soit le service de VoD, personne n’a réellement trouvé le moyen de nous faire naviguer parmi des centaines voire des milliers de titres avec… une télécommande. Et le fait est que la VoD légale est à 95% consommée devant la télévision.

– Enfin, les tarifs, même en baisse, restent élevés.

La TV de rattrapage. La Catch-up TV ou télévision de rattrapage, bien plus jeune que la VoD, connaît elle aussi un gros succès. On trouve ce genre de service au sein de chaînes de plus en plus nombreuses. Si le cinéma en est absent (question de droits), les français s’y rendent en priorité pour revoir des magazines de société ou d’information. Viennent ensuite les fictions, les documentaires, le divertissement et la téléréalité. Mais tout ça dépend aussi de la chaîne. Au mois de mai 2010 par exemple, les programmes les plus demandés sont : sur Tf1 : Vidocq. Sur France 2 : Envoyé Spécial. Sur France 3 : Des racines et des ailes. Sur M6 : Zone interdite. Sur France 5 : Enquête de santé. Sur Arte : Les héritiers du Dr Mengele.

Plus de chiffres à la Source (2 min de lecture)

Le top 5 des programmes les plus consultés en catch up TV en mai 2010

Publicités

Catch up TV : les français l’ont adoptée

Visionner un programme en différé grâce au site internet d’une chaîne de télévision, c’est ce qu’on appelle la catch up TV soit la TV de rattrapage. Toutes les grandes chaînes s’y sont mises mais la part des programmes que chacune rend disponible en ligne est très différente. Si M6 propose 80% de ses programmes sur M6 Replay, Tf1 n’offre elle que 42% de ses contenus. Le taux de reprise moyen atteint ainsi 59% en septembre 2009 contre 53% en mars dernier.

Si les chaînes de TV hésitent à se lancer totalement dans la catch up TV de peur qu’elle cannibalise la consommation de tv classique, les internautes sont eux friands de ce nouveau concept. Et ils seront bientôt encore mieux servis car les chaînes de la TNT sont dans les starting-blocs. Certaines ont même annoncé l’arrivée d’une application iPhone.

Je suis personnellement consommateur de catch-up TV et j’apprécie fortement le service. J’y porte cependant un regard assez critique pour au moins 4 raisons :

– Si regarder la télévision sur l’écran de son PC est un « sport » désormais très répandu, je regrette de devoir passer par mon ordinateur pour regarder la télévision. La TV de rattrapage devrait systématiquement être disponible sur l’écran de télévision. Gulli et Virgin 17 devraient d’ailleurs proposer ce service directement sur PC et sur Numéricâble (et les autres ?); une « bonne » nouvelle. Orange propose déjà ce service pour certaines chaînes : France Télévision, M6. Chez Free, on retrouve Canal+ et CanalSat, 2 univers payants…

– La qualité de la catch-up sur le PC n’est pas toujours au rendez-vous. M6 Replay via le site dédié s’est bien amélioré mais la qualité de l’image reste très en deçà de ce qu’on a sur une TV. Idem pour le JT de Tf1. J’ai testé la catch up sur la TV via Orange et la qualité y est bien meilleure que sur le PC.

– La catch-up TV doit-elle être payante ou gratuite ? Sur M6, une émission comme D&Co est gratuite mais précédée de 2 spots publicitaires. Sur Tf1, Koh-Lanta… coûte 1,99€ !! La Méthode Cauet, 1,49€ !! Je suis plutôt partisan du gratuit pour des émissions du type talk show, information, jeu, coaching, télé-réalité,… et du payant pour les gros documentaires et films (location ou achat).

– Retrouver une émission déjà diffusée à la télévision relève parfois du jeu de piste… Chacune des chaîne a son propre site, organisé à sa façon. Si le site de M6 est plutôt clair, celui de France 2 par exemple ressemble à un vrai labyrinthe… Heureusement, le site TVàRevoir permet de lancer une recherche toute chaîne confondue. Cliquer sur le résultat d’une recherche renvoie directement au programme sur le site de la chaîne. Les chiffres donnés en début de billet émanent d’ailleurs d’un baromètre publié par tvarevoir.fr associé à NPA Conseil.

D’autres chiffres dans le communiqué de TvàRevoir / Nap Conseil (2 min de lecture)

%d blogueurs aiment cette page :