Le Mac : nouvelle victime des pirates ?

Le succès grandissant de la famille des Mac (iMac, MacBook, MacBook Pro, MacBook Air, Mac Pro) à travers le monde attire logiquement l’attention des pirates. Ainsi, la société de sécurité informatique Symantec (Norton) vient de repérer un botnet 100% Mac. Un Botnet est un ensemble d’ordinateurs infectés par un virus et contrôlés à l’insu de ses utilisateurs par des pirates informatiques; ce réseau piraté permet à des hackers mal intentionnés de lancer des opérations de grande envergure (envoie de spam, récupération de données personnelles, attaque de serveurs,…) sans être repérés. Cette technique est très répandue dans l’univers Windows : les PC infectés (dits zombies) sont des millions dans le monde.

Très souvent, on infecte son ordinateur (PC ou Mac) en téléchargeant une application un peu n’importe où… genre sur les réseaux pirates ! Et pour revenir au botnet de Mac repéré par Symantec (déjà surnommé iBotnet) c’est à travers le téléchargement illégal de iWork 09 que les machines ont été infectées.

Bon, selon LePoint.fr, le réseau en question ne serait formé que de quelques milliers de Mac mais il faut cependant retenir 2 choses :

- Les mac ne sont pas à l’abri des virus même si les risques sont infiniment moins élevés que sous Windows. Les "Mac Users" ne doivent pas ignorer l’existence d’anti-virus qui leur sont dédiés : Intego,…

- S’il y a une excellente raison de se méfier du téléchargement illégal c’est bien celle-là : Les versions gratuites pirates des logiciels stars de l’informatique (Office, Photoshop,…) sont des cachettes très appréciées des pirates du Net.

Attention, le Mac Addict parle : Pas de panique, le botnet repéré par Symantec existe certainement mais il faut toujours prendre les dépêches alarmistes des vendeurs d’anti-virus (ce qu’est Symantec) avec des pincettes. Dans leurs discours, le commerce n’est jamais loin… Pour être infesté, là il faut télécharger une version pirate d’iWork, le meilleur anti-virus reste donc… l’esprit critique.

Je navigue sur Mac depuis 10 ans sans anti-virus. Si j’étais sous Windows, jamais je n’aurais tenté pareille aventure. On a l’habitude de dire que si les pirates s’attaquent plus à Windows, c’est parce qu’ils veulent toucher le plus grand nombre… Mais la bonne résistance du Mac face aux virus ne tient pas qu’à sa "faible" part de marché (10% tout de même aux Etats-Unis !); elle est aussi due à une architecture plus difficile à déjouer.

 

Plus d’infos à la Source (2 min de lecture) 

3 familles de prix sur l’iTunes Music Store : c’est parti !

Avec l’arrêt des DRM si chers aux Majors, Apple a plié sur les tarifs pratiqués sur iTunes. Il y a désormais 3 familles de prix sur le site de téléchargement : 0,69€, 0,99€ et 1,29€. le tarif le plus élevé étant réservé aux "big hits", autrement dit à ce qui se vendra en grande quantité. La news n’est pas toute fraîche certes, mais une double info concernant Amazon lui donne une nouvelle perspective : Sur Amazon, les morceaux à 1,29$ (pour le business américain, 1$=1€) sont plus rares. Exemple : le best seller du moment chez Amazon (poker Face) est à 0,99$ alors que le même morceau est à 1,29$ chez Apple ! Amazon (16% des téléchargements légaux aux US en 2008) pourrait-il ainsi tirer son épingle du jeu sur un marché musical américain trusté par iTunes qui en 2008 détenait 87% du marché du téléchargement ? Cette différence de prix est assez surprenante surtout qu’Apple est habitué à négocier mieux que les autres… Mais on ne va pas se plaindre…

Le problème c’est qu’en France on ne peut pas acheter de musique sur Amazon. En tout cas pas pour le moment. Mais voilà l’info qui nous intéresse : Amazon doit bientôt proposer son catalogue en France. Un catalogue en MP3 sans DRM alors qu’Apple propose le sien en AAC sans DRM. Si ce dernier est de meilleure qualité, il est de fait compatible avec un parc de lecteurs "plus restreint" en dehors de celui des…Ipod et iPhone ! Alors, Amazon 1er concurrent de l’iTunes Store en France ? Amazon réussira-t-il là où les autres ont échoué ? L’avenir (proche) le dira.

D’autres infos à la Source (1 min de lecture)

iTunes arrête les DRM ! iLife est mise à jour…

Phil Shiller, Vice-président en charge du marketing chez Apple, s’est chargé hier de présenter la Keynote du salon MacWorld de San Francisco : pas d’annonce tonitruante, pas de produit révolutionnaire… mais seulement un minimum syndical(*) qui consiste à lancer les versions 2009 des logiciels grand public d’Apple  (iLife 09 et iWork 09) et la mise à jour fort logique du MacBokk Pro 17′. Même si les nouveauté sont intéressantes, la nouvelle qui nous intéresse tous est celle qui concerne iTunes. La plate-forme de vente de musique la plus puissante au monde lâchera en effet définitivement les DRM (verrous numériques) sur l’ensemble de son catalogue, soit 10 millions de morceaux, dès la fin de ce trimestre. 8 millions de ces morceaux sont disponibles sans verrous dès… ce jour ! Qu’est ce que ça change ?

Avant : les musiques achetées sur iTunes Music Store étaient verrouillées par les DRM Apple (nommés Fairplay) qui faisaient de l’iPod le seul lecteur numérique capable de les lire (en plus de n’importe quel PC ou Mac via iTunes). Les DRM limitaient le nombre de copies de chaque fichier musical. Chaque fichier était facturé 0,99 €.

Désormais : Tous les lecteurs compatibles avec le format AAC (attention ce n’est pas du mp3 !) devraient pouvoir accueillir les fichiers musicaux achetés sur iTunes Music Store. Bonne nouvelle : la fréquence d’échantillonnage est améliorée; elle passe de 128 kbps à 256 kbps (certains morceaux étaient déjà à 256 kbps) pour une meilleure qualité d’écoute. Les Majors étant certainement très tristes de voir disparaître les DRM auxquels elles tenaient énormément, elles se consoleront largement en ayant fait plier Apple quant à la rigidité de ses tarifs. Ceux-ci sont désormais au nombre de 3 : 0,69 $/€*(pour les plus anciens morceaux je suppose), 0,99 $/€* et 1,29 $/€* (pour les nouveautés probablement). [* pour Apple comme pour la quasi-totalité des entreprises américaines, 1$=1€... oui je sais, c'est pas juste...]

Cette annonce importante arrive dans un contexte qu’on commence à connaître : en 2008, les ventes de CD se sont à nouveau effondrées aux Etats-Unis et le bond des ventes numériques (+28%) est encore loin de compenser cette chute en valeur.

(*) Pour ceux que ça intéresse, je veux préciser que les nouveautés logicielles sont très impressionnantes : la fonction stabilisation de iMovie est bluffante tout comme le "montage de précision"… iPhoto propose de nouvelles fonctions renversantes : la reconnaissance faciale, la localisation et les nouveaux thèmes de diaporama valent vraiment le coup tout comme la récupération de ces même diaporamas sur l’iPhone… L’intégration de facebook à iPhoto est vraiment bienvenue. Pour en savoir plus, jetez un oeil sur les démos vidéo proposées sur le site d’Apple. C’est en anglais mais souvent, les images parlent d’elles-même ! Démos iMovie 09 et iPhoto 09

Les Simpson aiment les nouvelles technos

En quelques jours, on a pu constater le goût des auteurs des Simpson pour les nouvelles technologies. celles-ci font désormais partie intégrante de notre vie alors quoi de plus normal ? Découvrez les 2 extraits présentés ci-dessous.

Un épisode se déroule en partie chez (M)Apple ou plutôt dans l’un des (M)Apple Store que la marque à la Pomme ouvre à vitesse Grand V sur toute la planète (+ de 200 dans le monde) et bientôt à Paris. C’est en anglais alors si cela ne vous rebute pas, c’est super drôle (Apple marque élitiste ? Steve Jobs, un gourou ? Les apple-maniacs, des moutons ? Apple, pompe à fric ?)

La 2ème séquence est sans parole, tout le monde peut en profiter. Homer a publié sur YouTube une vidéo qu’il a réalisée à partir de son portarit quotidiennement photographié pendant 39 ans ! 18 000 vues en 4 jours sur youTube. Pas mal. Cet "exercice" s’inspire évidemment de la vidéo postée en 2006 par un certain Noah. Ce dernier s’est photographié chaque jour pendant 6 ans (2000 à 2006). Le clip simplement intitulé "Noah takes a photo of himself every day for 6 years" ne compte pas moins de 11,5 millions de vues en 2 ans seulement !!

Le clip d’Homer :

Mêmes plans, même musique que l’original. D’ailleurs pour ceux que ça intéresse, la musique est "Everyday" de Carly Comando. Le clip de Noah :

Faut-il craquer pour un netbook ?

J’en ai parlé plusieurs fois sur ASLN, les mini PC dits aussi Netbook sont en train d’envahir le marché informatique. Ils sont très peu emcombrants, très bon marché (à partir de 200€) et répondent ainsi à plusieurs besoins : l’étudiant fauché qui a besoin d’un accès à internet, la famille qui désire un second voire un 3ème PC, un enfant qui désire faire ses premiers pas sur le net, etc. Bref, ce produit discount et mobile, au départ destiné aux marchés émergents et aux enfants, cartonne en Europe et en Amérique du Nord, touchant tous ceux qui n’ont pas les moyens de mettre 800 ou 900€ dans un portable ! Disponible en France depuis 1 an, cette nouvelle race de Notebook est assez mal représentée dans les circuits de distribution traditionnels (Fnac, Darty,…) mais les cyber-marchands les proposent par dizaines. C’est vrai qu’un PC à 200 ou 300€ c’est tentant. Il faut ajouter qu’au premier abord, ces appareils sont plutôt jolis, ce qui me paraît essentiel; on est très loin des portables IBM au look années 80 encore dans les rayons en 2004 (Lenovo a racheté la branche PC d’IBM cette année-là). Leur robe se pare de couleurs typées et de revêtements nacrés… de vrais accessoires de mode ! Ils sont ultra-légers et donc très mobiles. Mais cela ne suffit pas.

Plusieurs défauts, pour certains rédhibitoires, caractérisent les Netbook. Certes, ils sont dans l’ensemble séduisants mais leur clavier n’inspirent pas confiance. Ils sont de mauvaise qualité (touches instables, plastiques bas de gamme,…) et sur les plus petits modèles, ils sont quasiment inutilisables, les touches étant trop petites… Idem pour les écrans qui, en-dessous de 9 pouces, sont très limités en terme de surface d’affichage. Surfer sur le Net avec un affichage d’une dizaine de lignes de texte, c’est assez insupportable car "scroller" (faire défiler) sans arrêt ses pages à l’aide des trackpad proposés sur les netbook n’est pas très agréable au-delà de quelques minutes… Oublions donc les 7 pouces… et même les 9′ !

Les netbook plus grands (10 ou 11′) sont plus confortables; Affichage et ergonomie du clavier sont meilleurs. Ils sont plus chers. Certains dépassant les 600€ pour atteindre le tarif des portables traditionnels d’entrée de gamme ! Mais pour avoir une machine qui tienne la route, mieux vaut privilégier certains points qui, forcément, font grimper la note : La RAM (la quoi ?). Croncrètement, si vous voulez pouvoir garder 2 ou 3 applications ouvertes simultanément (mail + navigateur internet + éditeur de texte par exemple), mieux vaut éviter les appareils affichant 256MB (Mo) de mémoire Ram et privilégier 1GB (Go) ou plus. Il faut ajouter qu’un PC qui tourne sous Windows demande beaucoup plus de ressources que s’il est équipé de Linux.

Mieux vaut également fuir les modèles équipés de Windows Vista. Déjà que ça ne marche pas bien sur des PC équipés de super processeurs, autant dire que sur un netbook, c’est du suicide ! Privilégier Windows XP ou Linux pour ceux que cela ne rebute pas. L’OS libre n’est pas des plus sexy mais il est gratuit, fait baisser la note et autorise l’ultra-portable à se comporter sans trop de lenteurs. Les mini-PC ne sont pourtant pas défavorisés côté processeur. Mais voilà, c’est quand même du discount (un PC ne se résume pas à un processeur) et les habitudes qu’on a prises sur notre PC (Plusieurs onglets ouverts dans le navigateur internet, chatter sur le net tout en gardant le mail lancé et l’anti-virus en tâche de fond…) ne sont pas forcément compatibles avec ces machines premier-prix ? Le pire c’est qu’INTEL qui fournit la plupart des processeurs de ces PC mobiles se dit assez déçu par l’intéret limité des Netbook ! Le vice-président d’Intel, Stu Pann, chargé des ventes et du marketing a déclaré qu’utiliser un notebook de 10 pouces, ça va une heure mais pas plus… Quant à AMD, concurrent direct d’Intel, il n’a pas pris la peine de se lancer sur le marché des Netbook, trouvant leur taille trop réduite et leurs performances décevantes ! Les retours d’expériences utilisateurs sont pour l’instant trop négatives d’après Bahr Mahony, Directeur marketing chez AMD.

Alors que faut-il faire ? Attendre que tout ça s’améliore ? Le problème c’est qu’en informatique, avec ce raisonnement, on peut attendre toute sa vie…Le mieux est de tester le truc ou du moins de se rendre dans un magasin pour prendre conscience de sa réalité physique (taille du clavier, scrolling, qualité de l’écran,…). Quant au retour d’expérience,  traîner sur les forums et les sites de tests dont le Net regorge ne sera pas vain. Le budget sera évidemment un facteur déterminant. Certes, les coûts de fabrication d’un PC aussi mini soit-il, ont bien baissé mais il ne faut pas rêver. Moins de 300€ pour un notebook (PC portable) c’est très bas et il ne peut pas y avoir de miracle. Depuis quelques semaines, les fabricants (Dell,Samsung, Asus,…) proposent des netbook plus puissants et… beaucoup plus chers. Un netbook à 900€ ? Pourquoi pas, mais on s’éloigne du concept même du PC à bas prix qui faisait l’identité du Netbook.

Si le facteur financier est secondaire dans votre choix, je ne peux que vous encourager à porter votre attention sur ce qui est peut-être l’avenir du Netbook, PC ultra-portable essentiellement destiné à accéder à internet sans fil pour le travail ou pour le fun : vos données sont en ligne (dossiers pro, photos, musique,…), il n’y a presque rien sur le disque dur du PC; vos logiciels sont eux aussi distants (Google apps, Zoho, webmail,…). Cet ultra-portable n’est pas petit, il est fin : écran de 13 pouces, moins de 2cm d’épaisseur, 1,3kg, clavier super confortable,… Son prix : 1 699 à 2 299€ (oui oui je sais). Son nom : MacBook Air. Apple est sans doute sur LA bonne piste de l’ultra-portabilité : disque dur SSD (120 Go tout de même) pour une meilleure robustesse et une meilleure autonomie, pas de lecteur optique parce que les galettes c’est fini, tout se fait sur le réseau en Wifi : stockage, achat et mise à jour de logiciel,… Résultat, un appareil ultra-fin et léger. Prenez-le en main et vous aurez le déclic : performances, ultra-portabilité, confort d’utilisation,… AMD travaille d’ailleurs sur des projets similaires, l’objectif du fondeur étant de proposer le même type d’expérience pour un tarif plus… terrestre.

 

La "crise cardiaque" de Steve Jobs relance plusieurs débats

Vendredi, une fausse information laissant croire à une hospitalisation d’urgence de Steve Jobs (CEO d’Apple) a eu plusieurs conséquences assez graves.

L’information émanait de iReport, section éditoriale réservée aux "journalistes citoyens" mise à disposition de chacun sur le site de CNN. La chaîne d’information promeut ainsi depuis plusieurs mois les véléités journalistiques de tous ceux qui considèrent avoir une info importante. N’importe qui peut donc s’inscrire sur iReport et proposer un article qui profitera de la notoriété et de la crédibilité de CNN… même si, rappelons-le, les infos ainsi recueillies sont présentées dans une section bien à part de façon à ce qu’il n’y ait pas de confusion entre journalisme professionnel et amateur. Mais la question est posée : CNN ne doit-elle pas modérer iReport a priori ? Sans cette modération, la crédibilité d’iReport comme celle de CNN ne risquent-elles pas d’être remises en cause ? C’est en tout cas une nouvelle occasion pour les journalistes les plus conservateurs de fustiger l’incompétence, le manque de déonthologie, de recul et de moyens des blogueurs et autres commentateurs qui sévissent sur le Net… et volent  l’audience de la presse… Une presse qui d’ailleurs serait bien inspirée de ne pas relever cet épisode qui rappelle furieusement la "fausse mort" de Pascal Sevran annoncée par les rédactions les plus "crédibles" : Europe 1, France 2,…

Les informations "citoyennes" disponibles sur des sites comme AgoreVox, LePost, Come4news ou Rue89 qui font tous à leur manière la part belle aux internautes et experts non-journalistes, sont-elles moins crédibles ou moins intéressantes que celles qu’on trouve traditionnellement dans nos journaux ? Je pense qu’elles sont simplement différentes. Personnellement, j’ai recours aux deux : le Net pour être au courant en temps réel, pour profiter des commentaires, pour réagir et donner mon avis, pour avoir une information personnalisée qui réponde parfaitement à mes centres d’intéret, etc. Je continue pourtant à consommer de nombreux journaux généralistes et magazines spécialisés : ils m’apportent de riches dossiers de fond et une qualité rédactionnelle indéniable.

Il faut par ailleurs dire un mot sur la réaction violente des marchés financiers qui a suivi la diffusion de l’"article". L’action Apple a dégringolé de 10 points ! Le titre, déjà malmené par la crise financière, est ainsi largement passé sous la barre symbolique des 100$. Le cours a heureusement repris un niveau normal peu après le démenti d’un porte-parole d’Apple. Mais cet épisode remet à nouveau en cause le culte du secret historiquement pratiqué par la firme à la pomme. L’état de santé de Steve Jobs est tenu secret tout comme sont cachés le nom des fournisseurs d’Apple, les marges pratiquées, le nom, l’apparence et les caractéristiques des prochains Macbook, iPod et autre iPhone. A Cupertino, seul steve Jobs a le droit d’annoncer la sortie d’un produit et celui qui se rend coupable d’en divulguer le moindre détail ou d’en dévoiler même la plus floue des photos, se condamne à subir les foudres juridiques "Appleliennes".

Le retour en grâce d’Apple repose essentiellement sur Jobs : l’innovation, le design, les performances, la suprématie de l’iPod, la vision du futur… Les hommes de l’ombre, eux… restent dans l’ombre. Voici une société capitalisée à 157 milliards de $ (avant la crise financière) qui repose sur l’image d’un homme dont la maigreur soudaine et persistante cache peut-être le retour d’un cancer du pancréas officiellement soigné. Sans surprise, Steve Jobs, l’âge et la maladie aidant, fait l’objet de rumeurs tout comme ses produits. Et ce n’est pas la 1ère fois puisque début septembre, plusieurs journalistes professionnels (tiens…?) avaient prétendu que le fondateur d’Apple était… mort. En guise de réponse, ce dernier avait déclaré : "The reports of my death are greatly exagerated" qu’on pourrait traduire par "Les rumeurs concernant ma mort ont été largement exagérées". Malgré tout, le fait est que Steve, aussi génial soit-il, est fait de chair et de sang et un jour, il mourra; et Apple lui survivra. Certains de ses salariés pourraient assurer une succession sans trop de heurts : Jonathan Ive, Vice-Président en charge du design, Tim Cook, Directeur d’Exploitation qui a d’ailleurs déjà remplacé le Boss durant son hospitalisation, et d’autres encore… mais rien n’a jamais été officiellement évoqué. Alors c’est certain, le culte du secret a ses avantages marketing – la moindre annonce devient un événement mondial, les rumeurs se transforment en buzz planétaires,…- mais aussi ses revers comme vient de le prouver un "iReporter" qui n’a toujours pas été retrouvé…

Trouver un Mac moins cher

La promotion "Back to School" proposée par Apple en ce début d’année universitaire permet aux étudiants d’acquérir un Mac avec une remise de 60 à 144€. Cerise sur le gâteau, L’achat simultané d’un iPod (Touch ou Nano) donne droit à un nouveau rabais pouvant atteindre 125€.

Cette offre est réservée aux étudiants de plus de 18 ans et aux membres du corps enseignant en poste au sein d’un établissement d’enseignement supérieur : Ecole ou Université.

L’opération est intéressante dans la mesure où il est difficile de trouver un Mac au rabais sur le Net comme ailleurs. Apple contrôle parfaitement son réseau de distribution et n’autorise pas le genre d’affaire qui est très répandu dans le monde PC (on peut trouver un PC à -40% sur Cdiscount).

Il existe cependant plusieurs pistes intéressantes :

- Lors de la sortie de nouveaux modèles, les chaînes de distribution du type Fnac, Darty, etc, proposent des remises intéressantes sur les modèles d’exposition et parfois même sur leurs stocks.

- Le site internet d’Apple propose un espace réservé aux produits reconditionnés (refurbished). cet espace nommé "Refurb" par la communauté Apple, propose tous les appareils de la marque (Mac pro, Macbook, Macbook pro, Macbook Air, iMac et iPod) certifiés Apple et assortis d’un an de garantie. Les remises oscillent entre 10 et 20%.

-Il existe également de nombreux revendeurs spécialisés dans les produits d’occasion. Des enseignes comme degriff’MAC ou Microccase proposent toute l’année des modèles d’occasion ou de déstockage.

- Enfin, un petit tour à l’Apple Expo (du 17 au 20 septembre à la Porte de Versailles) ne peut pas faire de mal. De nombreux revendeurs y proposent des tarifs limités au Salon annuel. L’entrée est gratuite (s’inscrire ici).

Le 9 septembre : Let’s Rock

Apple a annoncé la tenue d’un "special event" le 9 septembre prochain. L’illustration figurant sur le carton d’invitation envoyé à certains journalistes est relativement clair. La musique sera à l’honneur.

Au chapitre des rumeurs et espérances des macophiles :

- Un renouvellement de la gamme iPod nano (pas mal de photos bizarres circulent sur le Net depuis quelques jours)

- Une mise à jour de l’iPod Touch (GPS,…)

- Un service de location de musique sur iTunes;

-Une nouvelle version d’ITunes

Moi je dis : pourquoi pas la fin des DRM sur tous les catalogues. EMI, c’est fait; Warner l’a fait et Universal vient de mettre fin à ces satanées protections sur la plateforme musicale 7digital en Angleterre. iTunes pourrait peut-être enfin permettre qu’on fasse ce qu’on veut (copier, graver, lire sur tout support,…) avec la musique qu’on a achetée !

Publié dans buzz, Musique. Tags: , . Leave a Comment »

Apple Store parisien et iPhone V2

S’il est une marque technologique qui est source de rumeurs croustillantes sur la Toile c’est bien Apple. Petit point rapide sur les informations qui se sont confirmées ces derniers jours pour tous ceux qui suivent de près ou de loin l’actualité de la marque à la Pomme. Apple ouvrira bientôt un Apple Store au Carroussel du Louvre : 715 m2 entièrement dédiés à la marque (dans l’espace occupé par Résonnances et Lalique). L’ouverture pourrait avoir lieu avant les fêtes de fin d’année.

Autre actualité, nous sommes a priori à 4 jours de la sortie de l’iPhone V2 qui devrait intégrer les technologies 3G et GPS.

Le monde informatique inspire les artistes

 

Le monde de l’informatique inspire de nombreux artistes et c’est parfois très réussi. Depuis quelques temps, des performances musicales sont venues alimenter la “guerre” qui oppose Microsoft à Apple. Des milliers de technophiles ont écouté ce morceau uniquement composé des sons utilisés par l’interface Windows 98 et XP (très réussi). Une version Apple est logiquement apparue (moins réussie à mon goût). La vidéo présentée ici est différente; il s’agit du clip d’une chanson entièrement réalisé à travers les interfaces de Tiger et Leopard, les 2 derniers OS d’Apple. Quel boulot ! Le résultat est réellement fantastique.

Je ne peux évidemment pas m’empêcher de vous encourager à découvrir sa version Windows; elle est… comment dire… plus courte… mais vaut le coup d’oeil (jusqu’au bout).

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: