Ondes électromagnétiques : danger ou pas danger ?

Des chercheurs américains ont surveillé 47 utilisateurs de mobile durant 1 an. Selon leurs observations, les ondes électromagnétiques émises par tous les portables ont bien une influence sur l’activité de notre cerveau et notamment « une plus forte métabolisation de glucose dans les zones du cerveau situées à proximité immédiate de l’antenne de l’appareil lorsque ce dernier est en fonctionnement. »

Mais les scientifiques qui ont mené l’étude admettent qu’aucun danger sanitaire n’a pour autant été prouvé…

C’est un peu le problème de ce genre d’étude qui a tendance à se multiplier dans le monde. Mais à laquelle faut-il se fier ? A celle qui conclue que ces ondes sont très dangereuses ou bien à celle qui fait l’objet de ce billet ?

Dans le doute, mieux vaut appliquer le principe de précaution et respecter quelques règles de sécurité : utiliser un casque filaire. Sans casque, attendre que le correspondant décroche avant de coller le téléphone à l’oreille. Changer régulièrement le téléphone de côté. Choisir un téléphone au DAS faible. Utiliser le SMS. La nuit, mettre le téléphone en position « Avion » (coupure du GSM et du Wifi),…

Source

Publicités

Mobiles : 4,6 milliards d’abonnements…

La planète compte 4,6 milliards d’abonnés mobiles ! Selon l’Agence des télécommunications de l’ONU (UIT), la demande est toujours aussi forte sur le marché des télécommunications et ce malgré la crise. L’UIT estime même que la barre des 5 milliards devrait être franchie cette année.

Alors que dans les pays riches les combinés adoptent les fonctions informatiques les plus perfectionnées (navigation sur le Web, mail, traitement de documents, photos, vidéo, réseaux sociaux, agenda, jeux, …), dans les pays en voie de développement, le portable améliore les services bancaires et de santé (message de rappel aux patients, rdv, détails de posologie,…).

Lire l’article sur Canoe.com (1 min de lecture)

Publié dans Etude, Santé, Téléphonie. Étiquettes : , . Leave a Comment »

Google surveille la grippe

En novembre dernier, je vous parlais de Google Flu Trends, ce service de Google qui scrute les requêtes lancées dans son moteur de recherche pour en déduire l’évolution de la grippe aux Etats-Unis. Aujourd’hui, quand on ressent quelque symptôme que ce soit, on a tendance à se précipiter vers internet pour savoir de quoi on souffre. Voilà le secret de Google; les requêtes étant localisées par leur adresse IP, le géant de Moutain View sait que telle ou telle région est touchée par les même symptômes. Ceux de la grippe avaient fait l’objet d’une expérimentation l’année dernier sur le terrotoire américain. Une initiative d’ailleurs récompensée en 2009 par le Forum NetExplorateur 2009.

Cette année, Google Flu Trends s’étend à 16 pays dont la France, l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, etc. Selon Yossi Matias, l’un des responsables du projet, « le modèle permet de dégager les tendances, pour une certaine région, avec une à deux semaines d’avances sur les données officielles ». Alors si l’évolution de la grippe vous stresse, direction FluTrends dédié à notre beau pays.

Publié dans Santé. Étiquettes : , , , , , . 2 Comments »

Ondes électromagnétiques : votre mobile est-il plus dangereux qu’un autre ?

Si le débat concernant l’effet des ondes électromagnétiques sur la santé humaine est loin d’être fermé, les personnes sensibles au devoir de précaution pourront se rendre sur le site de l’Environnemental Working group (EWG). Ils trouveront là un tableau présentant le niveau de radiofréquence (ou DAS pour Débit d’Absorption Spécifique) émise par chacun des portables du marché !

Pour rappel, en France, ce niveau (exprimé en Watts/kg) ne doit pas dépasser les 2W/kg.

Source

Le GPS rallonge la vie

Navteq, fournisseur de données cartographiques pour les GPS, a fait réaliser une étude qui révèle que les utilisateurs de GPS gérant le trafic en temps réel peuvent faire gagner 4 jours de voiture chaque année !

D’une manière générale, utiliser un GPS, c’est parcourir de plus courtes distances (optimisation du parcours, disparition des égarements,…) et ainsi consommer moins d’essence. Sur 100km, un conducteur équipé d’un GPS peut réduire sa consommation jusqu’à 12%. De façon induite, l’émissions de Co2, l’usure de millions de pneus (et leur mise au rebut) , etc sont ainsi en nette diminution avec un GPS embarqué ! Les chiffres sont encore plus éloquents lorsque l’appareil de navigation gère le trafic en temps réel.

Plus d’infos dans l’article de flotauto.com(2 min de lecture)

H1N1: des médicaments à la sauce spam…

Les cyber-criminels surfent sur le moindre événement suscitant l’émotion. Les risques de pandémie dus au virus H1N1 ne font pas exception. Selon Interpol,«environ trois à quatre pour cent des courriels non sollicités, qui circulent actuellement, concernent la grippe porcine».

Donc attention aux spams qui vous proposent l’achat de médicaments traitant la grippe en question. D’abord, rien ne prouve que ces médicaments, souvent distribués illégalement, sont efficaces. Ensuite, répondre à ce genre de sollicitations, c’est prendre le risque d’atterrir sur un site piégé qui récupérera vos données bancaires (si vous achetez quoi que ce soit) ou installera un malware (virus, spyware,…) sur votre PC.

D’autres infos à la Source (2 min de lecture) 

Google traque la fièvre porcine

Google Maps permet de visualiser l’épidémie de fièvre porcine dans le monde. Certains trouveront le procédé anxiogène mais il permet en 1 coup d’oeil de faire le point sur son pays. Dans Google Maps, affichez votre pays puis lancez une recherche avec le terme « H1N1 ».

via Mac4Ever

%d blogueurs aiment cette page :