Le portrait simiesque de Michelle Obama embarrasse Google

Ce n’est pas la 1ère fois que Google Image (moteur de recherche spécialisé dans les images) présente des résultats surprenants voire gênants. Si les américains connaissent le phénomène notamment à travers le terme « jew » (juif) qui mène prioritairement vers des images caricaturales ou antisémites , en France il suffit de taper « Ikea » pour avoir en 1ère page, plusieurs détournements pornographiques du logo…

Une nouvelle image relance la polémique autour de l’indexation de Google : en effet, si l’on tape les termes « Michelle Obama » dans Google Image, les 1ers resultats (1ère photo sur le site américain, seconde photo sur le site français) présentent un portrait simiesque de la 1ère dame… Prétextant des risques de virus, Google avait réagit la semaine dernière en retirant carrément le cliché de ses résultats. Mais il a fallu peu de temps pour que la photo réapparaisse… une nouvelle fois dans les 1ers résultats. Google dit ne pas vouloir retirer le portrait mais se justifie : « Parfois, nos résultats de recherche peuvent être choquants. » Mais seule une violation des règles techniques ou légales peut pousser le moteur de recherche à renoncer à la neutralité et l’exhaustivité de ses résultats qui sont assurées par un algorithme utilisant des milliers de facteurs. Google confirme donc qu’il n’est pas édieur des contenus qu’il indexe; en dehors des raisons pré-citées, le géant de Mountain View n’a donc aucune raison de modérer les pages de ses résultats.

D’autres infos à la Source (2 minutes de lecture)

Publicités

Nikon réinvente la séance diapo

Depuis l’avénement des appareils numériques et l’élargissement de l’écran de contrôle qui trône à l’arrière de l’APN, il est de plus en plus fréquent de surprendre 4 ou 5 amis agglutinés auprès du « photographe » pour profiter des derniers clichés réalisés. Nikon veut mettre fin à cette contrainte en introduisant un projecteur dans ses appareils photos. Avec le COOLPIX S1000pj, quelques secondes suffisent pour profiter des contenus (photo ou vidéo)  de l’appareil sur un mur : L’image atteint alors entre 5 et 40 pouces ! Nikon veut donc améliorer nos nouveaux usages mais réinvente en quelques sorte la séance diapo que plus personne ne pratique depuis 20 ans. Un mur blanc, une pièce sombre et nous voilà à vivre la même expérience que nos parents et grands-parents !

Pour communiquer sur son produit, une vidéo mettant en scène plusieurs appareils fixés sur le corps de jeunes danseurs, fait son petit effet sur YouTube.

Source

Le polaroïd disparaît

L’ère numérique a changé notre idée de l’immédiateté. Et c’est un symbole des années 1970 (et relancé au début des années 2000) qui disparaît. Polaroïd ferme ses usines du Massachusetts, Mexique et Pays Bas et stoppe la fabrication de tout ce qui touche au fameux polaroïd.

Au revoir au “Pola”, bienvenue à Flicker et .Mac… Le concept du partage de l’émotion a simplement muté…

Source (anglais)

Publié dans Histoire, Photo. Étiquettes : . Leave a Comment »
%d blogueurs aiment cette page :