1 million d’abonnés payants pour Spotify… et ils le disent !

Le pan légal de la musique dématérialisée est encore très fragile. En dehors des offres comme celle d’iTunes qui satisfont, dans une certaine mesure en tout cas, Distributeur et Majors (chaque morceau vendu rapporte 60cts € à la Maison de disque), les solutions alternatives proposées par Deezer, Beezic, Airtist et autre Spotify sont loin de satisfaire l’appétit financier des producteurs. Selon le magazine Capital (le dimanche sur M6) diffusé le week end dernier, un morceau écouté sur Deezer version gratuite  rapporterait à sa Major (Universal, EMI, Sony BMG ou Warner) 0,02 cts € ! Si le même morceau est écouté via un abonnement à 9,99$/mois sur le même Deezer (écoute illimitée), alors le gain pour la Major est de 7cts €… Si on prend un concurrent de Deezer, à savoir Beezic, qui permet de télécharger gratuitement de la musique contre le visionnage de publicité, la Major empoche 6cts € par morceau. Attention, pour Beezic, le consommateur télécharge le fichier musical et peut l’écouter ensuite autant de fois qu’il le veut. Sur Deezer gratuit, il s’agit de streaming : le consommateur écoute sans récupérer le fichier et à chaque fois qu’une écoute est lancée, Deezer reverse les fameux 0,02cts € à la Major propriétaire du morceau.

Bref, comme le rappelle le sujet de M6, les Majors ne sont pas satisfaites des bas revenus générés par les alternatives au géant iTunes (Comme on est sympa, on va associer à iTunes, les offres similaires comme Fnac Music, Virgin Mega et Amazon…) et on « comprend » dès lors que ces anciennes cash-machines musicales mettent une pression monstrueuse sur leur nouveaux « partenaires » : Les Majors exigent des minimums de ventes et gare au distributeur qui n’atteint pas les objectifs. Il doit payer c’est tout !

Si je vous impose un tel préambule c’est pour mieux faire passer l’idée suivante : difficile pour une start up comme Deezer, Spotify ou Beezic de communiquer sur ses chiffres surtout si elle commence à cartonner. Les Major sont dans une telle attente que le moindre signe de réussite risque de les rendre encore plus gourmandes. A contrario, pour ces « boîtes en devenir » qui ont besoin du maximum de buzz, garder des chiffres encourageants voire historiques peuvent représenter un gros manque à gagner en terme d’image et de stratégie marketing.

Ainsi, Spotify annonce avoir atteint 1 millions d’abonnés (à 4,99€ ou 9,99€/mois), un seuil qu’on imagine déterminant pour l’avenir du concept (écoute et téléchargement illimités) surtout si on considère que ce chiffre n’était que de 650 000 en novembre dernier. Ce million d’abonnements ne représente certes qu’1 utilisateur de Spotify sur 6 mais cette annonce, reprise par des dizaines de blogs, des dizaines de sites d’infos, répand du même coup la réussite d’une offre qui incarne peut-être l’avenir de la musique.

Que vont faire les Majors ? Renégocier ?

NB : concernant Deezer. Il s’agit d’une société française fraîchement rachetée par Orange. Ce « mariage »,  je l’espère, contribuera positivement à l’industrie musicale. MAIS si on peut être fier que des entrepreneurs français se soient jetés dans la bataille de la musique numérique, 2 questions me viennent rapidement : 1. Si Deezer négocie des millions de royalties avec les Majors, quid des indépendants ? Ils sont pour l’instant les grands perdants de l’histoire (pas d’avance sur les ventes, pas de mise en avant,…). Oui, Dezzer c’est quand même le royaume du blockbuster… 2. Il m’est arrivé d’écouter de la musique gratuitement sur Deezer; ayant voulu télécharger des morceaux, j’ai été renvoyé sur Amazon, Starzic ou…iTunes ! (système d’affiliation qui permet à Deezer de toucher une commission pour chaque vente) Deezer est-il là pour enrichir iTunes ?

 

Publicités
Publié dans Business, Musique. Étiquettes : , , . Leave a Comment »

Shazam a reconnu 1 milliard de chansons !

Une fois n’est pas coutume. Je vais vous parler d’une application. Son nom : Shazam. Sa fonction : reconnaitre en 30 secondes le titre d’une chanson en la lui faisant écouter à travers un micro. Point fort : disponible sur les smartphones (iPhone, Blackberry, Windows Phone,…), elle fonctionne n’importe où : dans la rue, en boîte, au restaurant,… à partir du moment où vous avez accès au réseau (Edge, 3G, Wifi). Ca marche presqu’à tous les coups. Vous entendez une musique qui vous plaît mais dont vous ignorez le titre : dégainez votre téléphone, lancez Shazam, dirigez le micro du téléphone vers la source et 30 secondes plus tard, le titre, l’interprète et la jaquette s’affichent.

C’est efficace, ludique, un brin magique et… lucratif pour l’éditeur. Car en plus des infos citées, apparaît un lien vers iTunes (la plateforme musicale d’Apple) qui permet d’acheter la musique en question directement depuis le téléphone ! Shazam étant alors commissionnée par Apple. Shazam est désormais disponible sous forme de 2 applications, l’une gratuite qui permet de « taguer » (terme utilisé pour donner un nom à un air capté) un nombre limité de chansons (5 tags par mois), l’autre, payante (3,99€ quand même !) est plus rapide et autorise un nombre illimité de tags.  La version gratuite vous inflige un bandeau publicitaire ce qui n’est pas le cas de la version payante.

Bref, Shazam fête ses 8 ans, annonce la milliardième chanson taguée (Gettin’Over de David Guetta) et compte désormais 75 millions d’utilisateurs dans le monde.

prochaine étape : La reconnaissance de musique dans les publicités TV. Un domaine dont les utilisateurs sont apparemment friands.

Source

Version payante de Shazam

Version gratuite de Shazam

I Gotta Feeling : la chanson la plus téléchargée de tous les temps !

Qui n’a pas entendu 100 fois ce morceau ces 10 derniers mois ? Générique de programmes TV, illustration d’un paquet de reportages, accompagnement de Lip Dub et autre Flash Mob,… Autant dire qu’il fallait s’appeler Lady Gaga pour faire un peu oublier le refrain des Black Eyed Peas ! Vous ne serez donc pas étonnés de découvrir que I Gotta Feeling est désormais le morceau le plus téléchargé (légalement) de tous les temps : 5 561 000 téléchargements selon Nielsen SoudScan qui comptabilise ce type d’achat depuis 1993, date de lancement d’iTunes.

Le tube des BEP (mixé par David Guetta) passe donc devant Low de Flo Rida (5 536 000 téléchargements) mais risque d’être détrôné par… Lady Gaga et son Just dance, certes 3ème de ce classement, mais encore en ascension…

Pour ceux qui auraient été kidnappés par des Extra-terrestres, voici quelques éléments de rappel :

Le Clip « I Gotta Feeling »

Le plus grand Flash Mob du monde. Une surprise organisé par les Black Eyed Peas pour le départ d’Oprah Winfrey.

Le titre « Low » de Flo Rida

Just Dance de Lady Gaga

Source

Pomplamoose reprend Lady Gaga et Beyoncé

J’imagine que vous avez à un moment ou un autre entendu parler du clip de Lady Gaga et Beyoncé récemment mis en ligne sur YouTube (video ci-dessous). La vidéo fait un carton (plus de 20 millions de vues en 1 semaine !) et les tabloïds se délectent des chamailleries de stars qui en ont découlées (Beyoncé n’apparaît qu’à partir de la 4ème minute : un rôle de faire-valoir assez peu apprécié de la chanteuse).

Le titre, Telephone, a déjà été repris, et de belle manière, par un duo original déjà évoqué dans ces pages : Pomplamoose. Le groupe spécialisé dans la VideoSong (clip dans lequel on voit tout ce qu’on entend et où l’on entend tout ce qu’on voit) vit de sa musique sans maison de disque et a d’ailleurs déjà refusé plusieurs offres de contrats.

Je suis fan de leurs vidéos, de leurs voix, de leur musique et vous propose donc de découvrir leur reprise de Telephone : Exit l’ambiance TarantinOliverStonienne du clip de 9 minutes original. Exit également, les tenues et postures lesbo-Gagaiennes des personnages. Place à l’intimité de 2 interprètes bourrés de talents qui s’éclatent dans leur appart-studio.

Pour ceux auquel le clip original aurait échappé :

Pomplamoose refuse l’offre des Majors

Il y a un mois environ, je vous parlais de ce groupe formé par Nataly Dawn et Jack Conte : spécialisé dans les VideoSong, le duo réalise des clips de leurs chansons simplement en filmant et montant leurs performances, la chanteuse faisant toutes les voix, l’instrumentaliste jouant tous les instruments. Un courant artistique dans lequel Dawn et Conte excellent.

Le Wall Street Journal (WSJ) rapporte que le duo gagne sa vie de sa passion en se passant parfaitement de Major. En septembre, Pomplamoose a vendu 20 000 morceaux sur le Net. Mais le WSJ nous apprend surtout que Warner, Sony, Universal, ayant chacune flairé le bon plan, ont toutes tenté de récupérer le groupe. Vaines tentatives puisque Pomplamoose a refusé les offres, désirant garder son indépendance : « Nous gagnons notre vie avec nos ventes d’albums et nous n’avons même pas de CD physique » a déclaré Jack Conte.

Pour en apprendre d’avantage sur le groupe et leur histoire, je vous encourage à lire l’article de Numerama (2 min de lecture) et celui du Wall Street Journal (anglais / 3 min de lecture)

Pour découvrir leurs vidéos, tous les liens se trouvent sur cette page

Publié dans Musique. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »

Idée cadeau de Noël : 2€ l’album MP3 chez 7Digital

Si vous avez raté la promotion exceptionnelle sur les cartes cadeaux d’iTunes, c’est le moment de vous intéresser à l’opération de 7Digital. Cette plateforme légale de téléchargement musical propose pendant le mois de décembre (et peut-être plus longtemps) des centaines d’albums MP3 à 2€. Lady Gaga, Black Eyed Peas, Rihanna, 50 Cent, Vanessa Paradis, Weezer, Superbus, Mika, Renan Luce, Count Basie,… il y en a pour tous les goûts.

Cerise sur le gâteau, il est possible de profiter de l’offre même si on a envie de faire un cadeau. Un système de « mail-cadeau » permet d’offrir la musique achetée à un proche ! A 2€ l’album, ça vaut le coup non ?

Les morceaux achetés ainsi sont encodés au format MP3 à 320Kbps (qualité supérieure mais ça reste du MP3) et sont dépourvus de DRM. Ils sont donc copiables à l’infini et compatibles avec tous les lecteurs capables de lire du MP3. Cependant, rien ne dit que les morceaux ne comportent pas de signature invisible susceptible de pouvoir remonter vers celui qui redistribuerait ses albums sur des réseaux illégaux…

Enfin, comme rien n’est gratuit sur le Net, pour profiter  de cette offre, il faudra créer un compte ce qui revient à donner en échange quelques données personnelles…

Source

Note : si vous n’avez jamais entendu parler de 7Digital c’est parce que ce service n’est arrivé en France qu’en septembre dernier.

Talent du Web : Pomplamoose offre sa musique

Voilà un nouvel exemple de musiciens qui se passent de Maison de disque : leur business ? De la musique distribuée sur les réseaux et plateformes en vogue (MySpace, iTunes Music Store (ITMS),…), des concerts et du buzz grâce à leurs vidéos qui mettent la musique en image. J’ajoute que certaines de leurs prestations sont téléchargeables gratuitement !

La vidéo de Beat it qui suit est fabuleuse. Si la forme n’est pas nouvelle (monter et mixer des instruments / voix joués indépendamment les uns des autres est devenu une véritable habitude sur le Net), le résultat est d’une qualité émotionnelle remarquable.

Je vous encourage à aller faire un tour sur leur page MySpace (plusieurs morceaux en téléchargement gratuit) et leur page YouTube qui présentent toutes leurs vidéos musicales.

Coups de coeur :

Source

Publié dans Musique. Étiquettes : , , , . 2 Comments »
%d blogueurs aiment cette page :