L’internet mobile dépassera l’internet fixe d’ici 5 ans

L’industrie des médias et loisirs peut se réjouir : la montée en puissance de l’internet mobile la favorise clairement d’après le cabinet d’audit PriceWaterHouseCoopers. Ce dernier estime que 18 millions de français (1 français sur 4) seront équipés d’un smartphone en 2014. Ces téléphones intelligents permettent un accès à internet et autorisent une consommation aisée des contenus générés par l’industrie des médias et loisirs (vidéos, musique, jeux, réseaux sociaux,…). Résultat, les dépenses en services data et internet mobile ont augmenté de 8% en 2009 rapporte LeFigaro.fr.

Tous les pays développés sont friands de ces nouveaux services (internet mobile, jeux, applications,…) et la Banque Morgan Stanley prévoit qu’au niveau mondial, l’usage de l’internet mobile surpassera celui de l’internet fixe (depuis un PC) d’ici 5 ans.

Plus d’infos dans l’article du Figaro.fr (3 min de lecture)

Publicités

Les internautes consacrent 22% de leur temps aux réseaux sociaux

En Avril dernier, le Cabinet Nielsen a étudié le comportement des internautes dans 9 pays : Etats-Unis, Royaume-Unis, Italie, Espagne, France, Allemagne, Suisse, Brésil et Australie.

Les blogs et Facebook cartonnent.

En Avril et en moyenne, les internautes ont passé 6 heures sur Facebook et 6 autres heures sur des blogs. les 3/4 des internautes se sont ainsi rendus sur des blogs ou des réseaux sociaux. C’est la 1ère fois selon Nielsen que ce taux atteint ce niveau. Les australiens et américains sont les plus fans de blogs avec respectivement 7h19 et 6h35 dédiées à leur fréquentation. Sur le mois d’avril, les français ont eux passé 4h10 en moyenne sur ce type de sites. Le temps consacré aux blogs a en moyenne bondi de 66% en un an !

Facebook s’est accaparé les français pendant 4h33, les australiens 7h45, les américains 6h43 et les japonais… 30 minutes seulement. Facebook, ne connaît le même succès partout. Au Brésil, par exemple, le réseau social Orkut attire 86% des internautes !

Enfin, l’étude rapporte également que Youtube a attiré les internautes durant 57 minutes. Google, 1h21 et Wikipédia, l’encyclopédie communautaire libre et gratuite, s’est accaparée les internautes pendant 13 minutes.

D’autres chiffres à la Source (1 min de lecture).

Les résultats de l’étude sur le blog de Nielsen (anglais)

Etats-Unis : internet n’empêche pas le bon voisinage

Voilà une nouvelle étude qui rassurera peut-être les adeptes d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître…

Le Pew research Center s’est penché sur les relations de voisinage aux Etats-Unis. Et il en ressort que les internautes sont plus à l’écoute de leur voisinage que la moyenne des américains : « 28% des américains sont inscrits à des alertes sur des problèmes locaux  (état du trafic, événements à l’école, météo, alerte de la police) via courriel ou textos » rapporte le site Technaute.cyberpresse.ca. Ce taux n’est que de 22% chez les américains en général.

L’étude révèle en outre que 46% des américains discutent en face à face de problèmes ou événements de voisinage. Ce résultat fait de la relation physique le moyen le plus courant de parler avec ses voisins de l’actualité du quartier.

Cela n’empêche pas les américains d’être friands des nouveaux outils et usages : 11% lisent un blog traitant des questions de voisinage.

Plus de chiffres à la Source (2 min de lecture)

L’étude complète (anglais)

Cette étude m’en rappelle une autre menée, elle, par l’Université de Pennsylvanie en 2009. J’en parlais dans ce billet. Elle révélait entre autre que contrairement à ce qu’on croit « Les utilisateurs d’Internet, de réseaux de socialisation comme Facebook, ou de téléphones portables ont en fait des contacts sociaux plus nombreux, plus ouverts et plus diversifiés que ceux qui ignorent les nouvelles technologies. »

Ainsi, il en ressortait que si 55% des internautes américains discutent de sujet importants avec d’autres personnes que des membres de leur famille, ce taux n’atteint que 45% chez les américains en général. l’Université de Pennsylvanie affirmait en revanche que la fréquentation d’un réseau social (Facebook, MySpace,…) réduit les interactions avec les voisins… Alors, subtilité ou contradiction ?

Lire aussi : Internet et les réseaux sociaux n’isolent pas les américains mais diminuent les interactions entre voisins

La VoD intéresse de plus en plus les français

En France, la vidéo à la demande (VoD) et la TV de rattrapage ont le vent en poupe. Pour rappel, on connaît la VoD grâce à Canal Play, Tf1 Vision, Vodeo TV, M6 Vidéo, 24/24 Video,… qu’on trouve au menu de nos Box internet. Quant à la TV de rattrapage, on y accède à travers M6 Replay, TF1 Vision, Replay-8,… qui permettent de revoir certains programmes (journaux, magazines,…), téléfilms et séries diffusés à la télévision.

La VoD. Le Cabinet d’analyse Gfk vient de publier une étude sur la santé de ce secteur à fort potentiel. Le 1er trimestre 2010 confirme que les français adoptent de plus en plus la VoD avec une consommation en augmentation de 70% par rapport à la même période en 2009. Le cinéma est largement en tête, représentant 75% des vidéos louées ou achetées. Les fictions (5%), séries (5%), les programmes jeunesse (2%) et les documentaires (1,5%) y ont moins de succès.

La VoD a tous les atouts pour convaincre le téléspectateur. C’est confortable et rapide : la location ou l’achat s’effectue depuis son canapé, pas d’aller-retour au vidéo-club. C’est pratique : chaque film affiché est forcément disponible (pas comme au vidéo-club). Pas de problème de place pour stocker les films dans les rayons virtuels du prestataires : il y a de plus en plus de titres (+81% en 2 ans) et pour tous les goûts.

Petits bémols tout de même :

– Les catalogues pourraient être bien plus étoffés si les Majors se décidaient à réellement déployer les services de VoD. Je reste encore très frustré par le manque de titres quel que soit la plate-forme de Vidéo à la demande. « Entre janvier et mai 2010, 26% des contenus nouveaux susceptibles d’être mis à disposition l’ont été » rapporte ZdNet.fr. Rappelons que dans le cadre de la loi Hadopi, les détendeurs de droits sont censés améliorer l’offre légale du téléchargement. Je suis loin d’être convaincu par ces chiffres… comme par la réalité du terrain.

– L’ergonomie de l’interface de location ou d’achat est simplement une honte en 2010… Encore une fois, quel que soit le service de VoD, personne n’a réellement trouvé le moyen de nous faire naviguer parmi des centaines voire des milliers de titres avec… une télécommande. Et le fait est que la VoD légale est à 95% consommée devant la télévision.

– Enfin, les tarifs, même en baisse, restent élevés.

La TV de rattrapage. La Catch-up TV ou télévision de rattrapage, bien plus jeune que la VoD, connaît elle aussi un gros succès. On trouve ce genre de service au sein de chaînes de plus en plus nombreuses. Si le cinéma en est absent (question de droits), les français s’y rendent en priorité pour revoir des magazines de société ou d’information. Viennent ensuite les fictions, les documentaires, le divertissement et la téléréalité. Mais tout ça dépend aussi de la chaîne. Au mois de mai 2010 par exemple, les programmes les plus demandés sont : sur Tf1 : Vidocq. Sur France 2 : Envoyé Spécial. Sur France 3 : Des racines et des ailes. Sur M6 : Zone interdite. Sur France 5 : Enquête de santé. Sur Arte : Les héritiers du Dr Mengele.

Plus de chiffres à la Source (2 min de lecture)

Le top 5 des programmes les plus consultés en catch up TV en mai 2010

Les américains aiment les vidéos

La semaine dernière, une étude menée par le Pew Research Center a révélé qu’aux Etats-Unis, plus de 70% des internautes regardent des vidéos en ligne. « Nous assistons à un essor de la vidéo en ligne, poussé à la fois par l’accès aux liaisons haut-débit, l’utilisation croissante des réseaux sociaux, et la popularité des sites de partage de vidéo », a commenté une chercheuse du Pew.

Depuis 2007, les vidéos humoristiques connaissent une popularité en forte croissance. Les vidéos éducatives, les programmes TV et les vidéos politiques ne sont cependant pas en reste.

Si les internautes consomment de la vidéo, ils sont aussi de plus en plus nombreux à en diffuser : 14% des internautes ont déclaré avoir mis en ligne des vidéos. Ce taux n’atteignait que 8% en 2007. Alors que par le passé, YouTube trustait la mise en ligne de contenus vidéos, le site de partage (propriété de Google) est désormais dépassé par… Facebook, utilisé par 52% des internautes qui diffusent leurs vidéos.

La moitié de ceux qui upload (action d’envoyer un contenu) des vidéos déclare ne prendre aucune mesure pour en limiter l’accès.

d’autres infos et chiffres à la Source (2 min de lecture)

Une étude mesure la relation-client

Bearing Point et TNS Sofrès ont mené une enquête auprès de 4 000 clients et usagers, de 175 entreprises, dans 11 secteurs d’activité et suivant 15 critères… sur la Relation-client. Dans le secteur de la téléphonie mobile, c’est Bouygues Telecom qui rafle la 1ère place pour la 4ème année consécutive. Côté téléphonie fixe – FAI (Fournisseur d’Accès à Internet), c’est SFR qui occupe la plus haute marche du podium… à la place d’Orange, primée en 2009.

L’étude précise cependant que dans le secteur des Télécoms, les écarts se resserrent,  » (…) signe révélateur d’une bataille où les efforts les plus intenses sont déployés et les clients particulièrement sollicités ». Enfin, que ce soit dans la « téléphonie mobile »  ou bien dans la catégorie « téléphonie fixe + FAI », les taux de satisfaction sont en baisse par rapport à 2009.

Enfin, une catégorie « Digital »  récompense Amazon. L’étude retient que les « Pure Players », ces commerçants présents seulement sur le Net, font encore face à certains démons qui freinent un basculement plus général de la population vers « une relation-client digitale ».

– Absence de point de contact physique

– Incertitudes vis à vis de la confidentialité et de la sécurité des données personnelles

– Crainte que les données soient utilisées à des fins commerciales

– Incertitude quant à l’archivage et à la valeur de preuve de documents virtuels

Plus d’infos à la Source (1 min de lecture)

plus d’infos sur l’actualité de la Relation-client sur le site éponyme

Le site Cuture Buzz a mis en ligne une présentation du PDG de Zappos. Ce site de vente de chaussures (et d’autres accessoires) en ligne (Etats-Unis) est reconnu comme un exemple à suivre en terme de relation-client. Un concept qui, chez Zppos, est au coeur de toutes les stratégies.

La révolution sociale en chiffres

La vidéo « Social Revolution » a été mise à jour. Elle permet de découvrir à quel point les médias sociaux ont pris une place centrale dans la vie des internautes. Alors, les médias sociaux, un feu de paille ?

– 96% des Millenials, ces personnes nées sous l’Ere des nouvelles technologies (disons entre la moitié des années 70 jusqu’au tout début des années 2000), ont rejoint un réseau social.

– Le trafic de facebook a dépassé celui de Google aux Etats-Unis

– Aux Etats-Unis, 1 couple marrié sur 8 s’est rencontré à travers un media social.

– la radio a mis 38 ans pour attirer 50 millions d’utilisateurs, la TV a mis 13 ans pour atteindre ce chiffre. Internet a mis… 4 ans. L’iPod s’est contenté de 3 ans. Facebook a atteint les 200 millions d’utilisateurs en… moins d’1 an !

– Si Facebook était un pays, il serait le 3ème de la planète en terme de population; derrière la Chine et l’Inde.

– 80% des entreprises utilisent les réseaux sociaux pour recruter. 95% d’entre elles utilisent Linked In.

– Le segment qui qui grossit le plus rapidement sur Facebook est celui des femmes de 55 à 65 ans.

-En Angleterre, 50% du trafic internet mobile est généré par… Facebook !

– Les génération Y et Z considèrent l’e-mail dépassé

– YouTube est le second plus gros moteur de recherche du monde (le 1er c’est Google… et YouTube appartient à Google)

– Plusieurs études ont prouvé que le projet encyclopédique gratuit et libre Wikipedia est aussi précis que l’Encyclopédie Britannica.

– Le web compte 200 millions de blogs

– 25% des résultats d’une recherche sur l’une des 20 plus grosses marques conduisent vers un contenu créé par un internaute. 34% vers un contenu édité par un blogger qui s’exprime sur des produits et des marques. (Il est donc essentiel aujourd’hui pour une marque de considérer très sérieusement ce qu’on dit sur elle sur le Web)

– 78% des consommateurs font confiance aux recommandations faites par les internautes. Ce taux de confiance n’est que de 14% quand il s’agit de publicité.

d’autres infos dans la vidéo.

%d blogueurs aiment cette page :