iPad : la presse française peaufine ses contenus

Il y a quelques jours, Apple annonçait la sortie imminente de sa tablette, l’iPad(début avril aux E-U, un mois plus tard en Europe). Ce nouvel appareil qui servira autant de navigateur internet que d’eBook reader notamment (lire ce billet pour plus de détails) est une formidable opportunité pour la presse. Celle-ci pourra enfin légitimer des contenus numériques payants en créant une version iPad (ou tablette) de ses titres quotidiens, mensuels,… régionaux ou nationaux. Un moyen aussi de « relancer » ses Marques aujourd’hui totalement noyées dans les contenus illimités de Google News et des autres agrégateurs d’information.

Une légitimation possible qu’à travers l’innovation. Si L’Equipe, Voici, GEO, Le Monde, Le Figaro, Libération et d’autres ont évoqué une version spécifique de leur titre pour l’iPad, il ne suffira cependant pas d’en offrir une simple adaptation des versions pdf ou internet ! Je suis convaincu que le pari peut être gagné à condition que les « journaux iPad » aient une personnalité qui colle aux nouveaux usages tant sur le fond que sur la forme. Les journaux vont devoir proposer des contenus innovants, alliant texte, animation, 3D, Photos 360°, pom, vidéo, son, etc. Et tout ça à travers une interface tactile qui induit de nouvelles logiques dans le rapport homme-machine.

Et du côté de l’innovation, autant j’ai été impressionné par la démonstration (vidéo ci-dessous) effectuée autour du New York Times lors de la keynote de présentation (y’avait un côté journal d’Harry Potter assez magique) autant je suis littéralement scotché par la démonstation récente du journal WIRED ! Ce titre américain, certes spécialisé dans les nouvelles technologies, est ce que j’ai vu de mieux en terme de « journal tactile ». C’est clair : Wired veut changer le rapport que le lecteur entretient avec le journalisme ! La démo vidéo présentée ci-dessous réunit certainement tous les atouts de Wired sur iPad et il n’est pas certain de retrouver toutes ces fonctionnalités tant éditoriales que publicitaires lors de sa commercialisation dans moins d’un mois. Mais le ton est donné ! Tout ça ne fait que confirmer mon avis sur l’iPad et les tablettes en général.

La démonstration de Wired est en anglais mais souvent les images parlent d’elles-même…

La démo du NYT lors de la présentation de l’iPad aux journalistes (plus de démo dans ce billet)

D’autres informations à la Source (2 min de lecture)

MAJ 18 mars 2010 : Voici une belle initiative de contenus magazines entièrement habillés pour l’iPad. L’animation est ultra-léchée. C’est beau, ludique même si je préfère le potentiel de lecture non-linéaire de Wired pour iPad (voir plus haut). Comme le précise Mac4ever, le coût d’un tel habillage devrait dans un premier temps, rendre l’expérience assez rare dans la réalité. Regardez.

Vodpod videos no longer available.

Internet : Prix Nobel de la paix 2010 ?

Le prestigieux Prix Nobel de la paix récompense « la personnalité ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix » selon les volontés, définies par testament, d’Alfred Nobel. Cela comprend la lutte pour la paix, les droits de l’homme, l’aide humanitaire, la liberté. (Wikipedia).

Ce Prix ne récompense pas nécessairement une unique personnalité : Le lauréat 2009, Barack Obama, a seul reçu le prix; mais en 2007, Al Gore l’a partagé avec le GIEC; en 1999, le prix Nobel de la paix a été attribué à l’ONG Médecins Sans Frontière.

2010 sera peut-être une année un peu particulière car figure sur la liste des candidatures : INTERNET ! Le réseau des réseaux est en effet soutenu par un certain nombre de jurés qui estiment qu’« Internet est beaucoup plus qu’un réseau d’ordinateurs. C’est avant tout un réseau d’individus. Des hommes et des femmes de tous les coins du monde connectés les uns aux autres […]. La discussion, la participation et le contact avec les autres ont toujours été l’antidote la plus efficace contre la haine et le conflit. « 

Cet « événement »  a immédiatement été relayé par divers intervenants sur la Toile. Le site Internet for peace encourage les internautes à créer une vidéo expliquant en quoi Internet véhicule et suscite la paix dans le monde.

Voici d’ailleurs la vidéo d’introduction à ce « mouvement » :

La liste des « nominés » est généralement secrète mais 01.net rapporte que des fuites laissent penser que certaines personnalités-clés d’internet seraient elles aussi en compétition cette année : Tim Berners-Lee (papa du World Wide Web, le fameux www), Larry Roberts (à l’origine d’Arpanet, le 1er réseau à transfert de paquets créé aux E-U par la DARPA) et Vinton Cerf (inventeur du protocole TCP/IP).

Si vous désirez participer au mouvement de lobbying en faveur d’internet, rendez-vous sur le site Internet For Peace et envoyez-leur votre film. Pour voir les films proposés et voter pour le meilleur, c’est à cette adresse.

Cette « nomination » un peu hors-norme me rappelle l’initiative éditoriale du Time magazine qui, en décembre 2006, a nommé personnalité de l’année : VOUS (YOU). Parce que cette année-là, le Time Magazine a considéré que le web participatif et collaboratif (le web 2.0), star des nouveaux usages, n’était possible qu’à travers une prise de contrôle des internautes eux-même. Sans eux, lecteurs, blogueurs, forumeur, commentateurs, contributeurs, up-loader, etc… point de richesse, point d’éclectisme, point de liberté sur le Web. Pour le Time, en 2006, l’internaute a pris le contrôle du monde de l’information, ce monde dans lequel il vit. Ce constat lui vaut donc à l’époque d’être désigné personnalité de l’année.

%d blogueurs aiment cette page :