70 propositions pour une école numérique

Nos enfants auront-ils un jour ce fameux cartable numérique qui les affranchirait de leur sac scandaleusement lourd ? Nos enfants profiteront-ils un jour de tout ce que les avancées technologiques autorisent dans les cercles les plus innovants : tableaux tactiles, visio-conférence, e-learning, podcast,… ? La réponse est oui. La question qui reste en suspens, c’est « Quand ? ».

Certes, les écoles les plus riches équipées (ou encore les 5000 « écoles numériques rurales ») sont dotées de ce genre de technologies : TBI (Tableau Blanc Interactif), PC, vidéoprojecteur, connexion internet haut débit, Wifi, etc. Mais les pouvoirs publics semblent vouloir passer à la vitesse supérieure : 100% des établissement scolaires devraient être connectés d’ici 2012 (75% aujourd’hui).

70 mesures et 12 priorités ont été réunies dans un rapport remis au 1er ministre François Fillon par Jean-Michel Fourgous, député-maire UMP d’Elancourt (Yvelines). Des 328 pages du rapport, on retient donc que l’Etat souhaite connecter et équiper les écoles au numérique, créer de nouveaux contenus pédagogiques (manuels numérisés, dictionnaires, cours interactifs, cours à distance, serious games, podcast…) et nouveaux espaces d’échange (carnet de notes, cahier de texte ou de liason, aide aux devoirs,…), développer les espaces de travail numériques (TBI, PC, baladeur MP3…) mais aussi encadrer, encourager, former, éduquer les établissements, le corps enseignants, les parents et les élèves à la société numérique.

Vaste programme qui demandera de grosses ressources financières et humaines pour l’équipement, la formation, la maintenance et la création de contenus. 1 milliard d’euros au moins d’ici 2012… Le rapport prévoit aussi 50 000 emplois créés pour l’occasion (formateurs, encadrants,…). Car équiper sans former est simplement vain. Et M. Fourgous précise : « Jusque-là, 80 % des crédits étaient consacrés aux équipements, 20 % à la formation, nous proposons d’arriver à 50-50 ». Un projet global ambitieux qui serait financé par une partie du grand emprunt et les collectivités territoriales. Autres leviers financiers : une TVA à 5,5% pour « le numérique pédagogique ». Pour l’équipement personnel des lycéens , un prêt à taux zéro est envisagé par le rapport. Des partenariats Public/Privé sont également préconisés.

Le plan découlant de ces 70 mesures et 12 priorités devrait être annoncé par Luc Chatel (ministre de l’éducation) d’ici avril.

Une idée de ce qu’il se fait déjà ? Regardez, ça fait rêver

Dans un monde de plus en plus numérique, les enjeux sont clairs : fournir à la jeune génération un enseignement en adéquation avec un monde du travail en pleine mutation. Enjeux sous-jacent : Eviter qu’une fracture numérique vienne s’ajouter à une fracture sociale déjà difficile à combler. Ces enjeux ne sont « assumables » qu’à travers un fort investissement dans les technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE).

Voici quelques articles sur le sujet :

Un député veut connecter toutes les écoles d’ici 2012 (01net)

Numérique à l’école : 70 propositions pour « rattraper le retard » (Zdnet)

Les 12 priorités de la cyber-éducation (LeMonde.fr)

Quelques expériences de l’école numérique :

Dans mon école, obtenir un ordinateur et un vidéoprojecteur relève du parcours du combattant (LeMonde.fr)

L’Ile de France met ses lycées en ligne (LesEchos.fr)

Publicités

Axe dans votre mobile

Le mobile, véritable extension personnelle de tout ado qui se respecte peut désormais aider les plus timides à faire le premier pas…

Dans le cadre d’une campagne virale originale, la marque de déodorant Axe (Lynx en anglais) propose aux détenteurs (timides) de mobile de doter leur appareil de plusieurs « attrape-filles » plutôt amusants. Suivent donc 3 démos d’applications à télécharger gratuitement et à utiliser sans modération.

Démonstration en 3 vidéos :

1. Demandez à une fille (celle qui vous plaît le plus évidemment) de vous prendre en photo avec votre téléphone. Elle s’execute et le cliché qui  apparaît doit la… convaincre. Regardez.

2. Les filles adorent les QCM censés leur dire qui elles sont (d’où je sors cette info moi ?…) alors tendez-lui votre mobile et proposez-lui de découvrir quel est son type d’homme. Pas de panique, Axe est avec vous et le résultat va peut-être lui soutirer un sourire susceptible de… briser la glace.

3. La 3ème application est peut-être la moins évidente à mettre en oeuvre. Le jeu de la bouteille (une bouteille tournante désigne la fille qui doit vous embrasser) implémenté dans votre mobile est complètement… truqué.

Moi, je dis bravo à Axe qui se risque à sortir des sentiers battus trop fréquentés par les marques de déodorants et autres parfums : Je suis beau, tu es belle, je sui super musclé, tu es ultra-sexy, j’ai une vie trépidante et je ne transpire pas, tu t’habilles en noir comme personne et y’a même pas de marque sous tes bras…

D’autres applications à télécharger sont à découvrir sur le site dédié.

D’autres infos à la Source (1 min de lecture)

Mobiles : 4,6 milliards d’abonnements…

La planète compte 4,6 milliards d’abonnés mobiles ! Selon l’Agence des télécommunications de l’ONU (UIT), la demande est toujours aussi forte sur le marché des télécommunications et ce malgré la crise. L’UIT estime même que la barre des 5 milliards devrait être franchie cette année.

Alors que dans les pays riches les combinés adoptent les fonctions informatiques les plus perfectionnées (navigation sur le Web, mail, traitement de documents, photos, vidéo, réseaux sociaux, agenda, jeux, …), dans les pays en voie de développement, le portable améliore les services bancaires et de santé (message de rappel aux patients, rdv, détails de posologie,…).

Lire l’article sur Canoe.com (1 min de lecture)

Publié dans Etude, Santé, Téléphonie. Étiquettes : , . Leave a Comment »

Les sites français les plus visités sont… américains !

Qu’on se le dise… les américains dominent ce domaine qui nous tient tant à coeur : le Web. Le Cabinet Hitwise publie le top 10 des sites les plus fréquentés en France; et le résultat est sans appel :

Google, Facebook, Microsoft et YouTube trustent 60% des places disponibles sur ce podium. Les 4 premières places étant 100% américaines… Google est toujours archi-dominant sur le marché des moteurs de recherche avec 67% de PDM dans le monde; même si le géant de Mountain View a perdu quelques dixièmes de points ces derniers mois à la faveur de Bing (moteur de recherche de Microsoft) notamment.

Il est intéressant de voir que Facebook n’est plus si loin de la part de Google. Ce dernier s’approprie 10,38% des visites mais Facebook est « déjà » à 6,83%. Facebook, nouveau concurrent de Google ? De Google news (agrégateur d’informations) en tout cas ! Selon HitWise en effet, aux Etats-Unis, Facebook génèrerait 3 fois plus de visites vers les sites de News que Google News ! Concrètement : vous aimez les infos du Figaro et avez une page Facebook ? C’est simple : abonnez-vous gratuitement à la Fan page du Figaro sur Facebbook. Désormais, dans le fil d’actualité de votre mur, s’inscriront toutes les news du journal… Une nouvelle manière d’accéder à l’information. Pour garder l’exemple du Figaro, il y a plus d’abonnés à la fan page du journal qu’à son flux RSS principal pourtant lui aussis gratuit !

Plus d’infos à la Source (2 min de lecture)

%d blogueurs aiment cette page :