The Beatles : enfin en mp3… mais pas pour tout le monde ! (Quoique…)

Des années que les fans et les amateurs de musique attendent que les ayant-droits (EMI et Apple Corps, la boîte de Prod des « Fab Four ») daignent mettre toute la discographie des Beatles en ligne… Malgré de persistantes rumeurs d’accord avec Apple et son incontournable iTunes Store, rien ne dit que les Beatles seront disponibles sur l’une ou l’autre des plateformes de téléchargement dans un proche avenir.

Les fan fortunés (et rapides ?) se consoleront avec un premier pas de la part du groupe anglais : la commercialisation dès le 7 décembre  prochain des 30 000 exemplaires d’un bien curieux objet : une pomme dont la queue contient l’intégralité des 13 albums des Beatles (remasterisés) et la compilation Past Masters. Le tout en Mp3 (320Kb/s) et en FLAC (44.1 Khz, 24 bit) pour une meilleure expérience sonore. S’ajoute à cela des documents vidéos, des photos rares et de nombreuses notes. 16Go de bonheur à… 222€ (200£) !! Argh…

Fan de la 1ère heure, si ton porte-monnaie est plein et que tu as 5 minutes, fonce pré-commander l’objet de tes rêve… 1ers arrivés, 1ers servis !

Petite note personnelle : Les Beatles et EMI jouent là un jeu quelque peu dangereux. Quelles qu’en soient les raisons, refuser de vendre les morceaux des Beatles sur les plateformes de téléchargement et d’écoute en streaming a au moins 3 conséquences directes : un manque à gagner financier d’une certaine importance (les fans se comptent par millions), un mécontentement des fans et des amateurs de musique et enfin la distribution illégale de la discographie sur les réseaux d’échanges et plateforme de vente « un peu limite ». Je ne parle même pas de la qualité des fichiers que l’on trouve  ainsi distribués… En vendant officiellement une version numérique de la discographie des « Fab Four » à quelques aficionados disposant de 200€, les ayant-droits font ce qu’il y a de mieux pour que cette même discographie se retrouve gratuitement à la disposition de chacun dans une qualité irréprochable !

Si je suis mon raisonnement, l’arrivée de l’offre « premium » dont il est question dans ce billet est un gros signe de l’imminence d’une offre légale autour de l’oeuvre des Beatles !

Publicités
Publié dans Insolite, Musique. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »

Les français aiment vraiment la VoD

Le téléchargement légal de vidéo (films, documentaires, animation,…) connaît un vrai succès en France. Selon l’observatoire de la Video On Demand (VoD ou Vidéo à la demande), le chiffre d’affaires du secteur a augmenté de 52,6% sur les 7 premiers mois de l’année atteignant 41,2 millions €.

En juin 2009, les plateformes de VoD cumulaient 4 356 longs métrages, soit une augmentation de 35% en un an.

99% des transactions se font à travers une location à l’acte. L’activité de la VoD est réalisée à 93% grâce à la télévision sur IP (85,2% en 2007 et 90,7% en 2008). C’est donc grâce aux Box des Triple Play (Internet-TV-Téléphone) que le marché de la vidéo à la demande se développe. Les chiffres sont d’ailleurs tirés de l’observation des 8 plateformes (Orange, Canalplay, TF1 Vision, France Télévisions VoD, VirginMega, Arte VoD, UniversCiné et Club Vidéo SFR) qu’on retrouve pour certains chez nos fournisseurs d’accès (Free, Orange, SFR,…). Quant au prix  de cette location à l’acte, elle est assez stable, se situant entre 3,70€ et 3,80€ par film.

Autre élément rassurant, la notoriété : en 2009, plus de 80% des internautes connaissent laVoD contre 70% en 2007. En septembre 2009, 12% des internautes utilisent la vidéo à la demande sur IP. Enfin, les habitués de la VoD sont aussi ceux qui consomment le plus de films en salle et en DVD.

Toute cette étude a été réalisée avant que ne soit signé l’accord sur une nouvelle chronologie des médias. depuis le 6 juillet dernier en effet, le délai qui sépare la sortie cinéma de la sortie en vidéo ou VoD a été réduit de 4 mois. L’Observatoire de la Vod, qui doit se réunir à nouveau en mars 2010, dira si oui ou non ces changement ont impacté le marché de la vidéo.

Source

Publié dans Cinéma, media, Sociologie. Étiquettes : , , , , . Leave a Comment »
%d blogueurs aiment cette page :