Face à une attaque, les anti-virus…ne servent à rien !

Pour certains, ce sera une surprise, pour d’autres une évidence : un crash-test mené sur les anti-virus les plus courants démontre la grande vulnérabilité de ceux-ci face à l’attaque d’un pirate.

Au sein de l’Ecole d’ingénieurs ESIEA à Laval, des experts en technologies de l’Information se sont prêtés à une mission en théorie illégale : faire plier quelques-uns des anti-virus les plus populaires.

Mission des experts : « désactiver l’anti-virus protégeant le système en moins d’une heure par le biais d’une attaque virale conventionnelle ». Attaque théoriquement détectable par l’anti-virus et effectuée à partir d’un PC classique. L’expérience s’effectue ainsi dans le cadre d’un « test consommateur ».

Pour les 7 logiciels anti-virus testés, les résultats sont effrayants :

McAffee a résisté…1 min 56 s. Norton/Symantec n’a pû tenir plus de 4 minutes. G Data a tenu 5 minutes. AVG et NOD 32 / ESET font un peu mieux avec respectivement 15 et 33 minutes de résistance. Kaspersky se défend pas mal : 40 minutes. Seule la solution de Dr Web, bien que sérieusement affaiblie, n’a pas crashé.

Dommage que ce test n’ait pas considéré une liste plus exhaustive d’anti-virus. Je ne me fais cependant pas d’illusion quant aux résultats d’une solution comme Security Essential de Microsoft ou d’autres encore comme celle proposée par Intego…

Plus d’infos à la Source (2 min de lecture)

Des détails sur les techniques (sans détails bien sûr) utilisées par les experts.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :