Nathalie Kosciusko-Morizet donne des cours de Web 2.0 aux parlementaires

Depuis mercredi, la Secrétaire d’Etat au développement de l’économie numérique  a lancé une série de formations destinée aux parlementaires quelle que soit leur couleur politique. 4 sessions de « sensibilisation à l’internet » permettront aux volontaires d’assister aux interventions de Daniel Kaplan, président de la FING (Fondation Internet Nouvelle Génération), Nicolas Vanbremeersch, blogueur sur Meilcour.fr et connu sous le pseudo « Versac », David Abiker, journaliste spécialisé dans les TIC (Technologies de l’information et de la communication), Benoît Thieulin, directeur de l’Agence Web la Netscouade et Mats Carduner, Directeur général de Google France.

Les élus pourront ainsi se former aux nouveaux usages, mieux comprendre l’utilité des réseaux sociaux et du web 2.0 en général. NKM ayant déclaré que « tous les parlementaires ont à gagner à utiliser les outils numériques », des ateliers permettront aux volontaires d’apprendre à utiliser eux-même des outils comme Facebook ou Twitter : « cela ne vaut pas le coup d’utiliser les réseaux sociaux s’ils sont seulement alimentés par les assistants des parlementaires. Les internautes attendent du direct, du spontané » estime Nathalie Kosciusco Morizet.

Mercredi, 90 parlementaires s’étaient inscrits. C’est encourageant mais pour rappel, le Parlement compte 577 députés et 343 sénateurs… Parmi les plus connus des inscrits, on retrouve Robert Badinter  et Gérard Longuet (Président du groupe UMP au Sénat).

Une bonne initiative qui permettra peut-être à ceux qui font et défont les lois de mieux connaître le domaine très sensible qu’est internet. Lors des débats autour de la loi Hadopi, il était assez choquant de voir que la plupart des certains intervenants ne connaissaient rien aux nouveaux usages. je reparlais récemment des fameuses méconnaissances de Frédéric Lefebvre qu’on retrouve fréquemment chez nos parlementaires. Je me posais déjà la question dans un billet intitulé Hadopi : les députes maitrisent-ils le sujet ? Cela dit, lorsque j’ai suivi les débats sur Hadopi, j’ai également pris conscience que certains députés avaient une bonne, voire une excellente connaissance des aspects techniques et idéologiques du Web. Je dois par ailleurs préciser que cette connaissance assez bluffante venait surtout de députés anti-Hadopi…

D’autres infos et vidéos à la Source (1 min de lecture)

Publicités

Une Réponse to “Nathalie Kosciusko-Morizet donne des cours de Web 2.0 aux parlementaires”

  1. Twitted by vutheara Says:

    […] This post was Twitted by vutheara […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :