Google ne peut plus cacher qu’il est vulnérable

Hier soir, le service de webmail de Google, connu  dans le monde entier sous le nom de Gmail a connu une énième panne. Presque 2 heures d’indisponibilité pour les quelques 80 millions de personnes qui utilisent quotidiennement ce service. Et je ne parle pas des entreprises qui elles paient cette solution !

Google s’est publiquement excusé mais il est temps que 2009 se termine pour eux car l’année a été parsemée de problèmes et pannes en tout genre. Une vraie série noire qui révèle une certaine vulnérabilité du géant de Mountain View et qui commence à soulever un certain nombre de questions quant à l’avenir des SaaS (Software as a Service). Comme je l’expliquais il y a quelques temps, Google mise beaucoup sur le « tout en ligne » : un jour viendra où nous n’aurons plus du tout besoin de PC puissant car tous nos logiciels (traitement de texte, présentation, tableur, mail, calendrier, contacts, gestion de photo, de musique, jeux, …) et toutes nos données (documents, photos, musique,…) seront en ligne. Les logiciels ne seront plus vendus en tant que biens numériques mais en tant que Services (gratuit dans leur version de base et payant dans des versions plus élaborées ou sécurisées) hébergés sur les serveurs du fournisseur (Google, Microsoft, Zoho, Apple, IBM,…).

Ca c’est la vision de Google et des tous les autres géants de l’informatique. Le soucis c’est que lorsque le fournisseur a un problème, tous les utilisateurs sont pénalisés. Google l’a prouvé plusieurs fois ces derniers mois. En début d’année déjà, Gmail avait été victime d’une panne d’1 heure, quelques jours avant, c’est le moteur de recherche Google qui faisait des siennes en faisant penser que tous les sites affichés dans les résultats d’une recherche étaient infectés de virus; en mars, des milliers d’utilisateurs de GoogleApps ont vu leurs documents divulgués !

Voilà donc le talon d’Achille des applications en ligne : leur fiabilité. Tant technique (voir plus haut) que morale; car utiliser un service en ligne revient à confier sa vie numérique constituées de documents plus ou moins sensibles, à une tierce personne qui doit en assurer la sécurité. Confier ses photos, ses dossiers professionnels ou personnels à une société est un acte assez radical dans le sens où l’on perd totalement le contrôle de ses données. Les avantages sont cependant très intéressants : les données sont accessibles de n’importe où sur la planète, depuis un PC, un smartphone ou un Netbook. Seule suffit une connexion internet (ADSL, 3G, Wifi,…). Le partage de ces données est largement facilité : on peut autoriser n’importe qui dans le monde à lire voire éditer certaines données. Plus besoin d’installer le moindre logiciel sur son PC ou son smartphone. Plus besoin de mettre ses logiciels à jour. Tout cela est assuré par le fournisseur de la solution. L’utilisateur se contente de lancer son navigateur (Internet Explorer, Firefox, Safari, Opéra,…)

Tous les avantages des solutions en ligne sont désormais accessibles aux particuliers et aux entreprises. Les applications en ligne vont très certainement exploser dans les années qui viennent surtout si on imagine des connexions internet bien plus puissantes qu’aujourd’hui (4G, fibre optique, Wimax). Reste que les pannes de Google jettent un sérieux doute sur la fiabilité de telles solutions. Personne n’est à l’abri de panne; étant abonné chez Free, il m’est déjà arrivé de ne plus avoir accès à mes mails pendant plusieurs minutes et je n’étais certainement pas le seul. Ces problèmes arrivent aussi en entreprise; j’ai déjà assisté à plusieurs bugs venant du fournisseur d’accès auquel ma boîte était abonnée. La panique envahit souvent tout le Groupe… Alors c’est sûr quand un fournisseur comme Google immobilise plusieurs dizaines de millions d’utilisateurs, l’effet est vertigineux.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :