Ca bouge côté musique en ligne !

Alors qu’Apple vient d’annoncer la fin des DRM sur l’ensemble de son catalogue (10 millions de morceaux), Warner Music va rendre la chose possible sur FnacMusic.com et VirginMega, 2 plate-formes de téléchargement françaises concurrentes d’iTunes Music Store (ITMS). L’arrêt des DRM par Warner est pour l’instant expérimental et court jusqu’à fin 2009. Bonne nouvelle pour les consommateurs qui pourront enfin copier leur musique autant de fois qu’ils le veulent et la lire sur des supports plus nombreux. Attention cependant : tout comme je le disais pour Apple, la fin des DRM ne signifie pas une homogénéisation des formats ! Les possesseurs d’iPod et autre iPhone (y’en a un paquet en France et dans le monde) ne pourront pas installer de musique encodée en WMA sur leur lecteur. Et le WMA (Windows Media Player) est très répandu sur VirginMega et FnacMusic. Ces 2 plate-formes proposent toutefois beaucoup de morceaux au format Mp3 qui, une fois débarrassés de leurs DRM à la sauce Windows sont instalables sur un iPod… Bref tout ça c’est super simple n’est-ce pas ? Surtout que pour repérer un album édité par Warner sur une plate-forme de téléchargement quelle qu’elle soit, accrochez-vous !

Un détail important tout de même : la disparition des DRM n’implique pas une politique libertaire de la part des Majors. Les fichiers musicaux sans DRM sont en général affublés d’une signature invisible qui permet, lorsqu’on dispose des outils capables de la détecter, de remonter vers l’acquéreur. Si vous vous précipitez sur les réseaux P2P pour mettre votre musique sans DRM à la disposition des internautes, il sera très facile pour les autorités compétentes (voire les Majors elles-même) de remonter jusqu’à vous.

Ce qui est « marrant » c’est qu’en France depuis des mois, l’Etat dépense des sommes folles (nos impôts, rien de plus) pour réfléchir, débattre, organiser des études et commissions autour du marché de la musique numérique et alors qu’on critique Apple de toute part pour son hégémonie et ses abus dans la distribution de musique dématérialisée, c’est à nouveau la marque à la pomme qui donne le ton. Certes, la musique sans DRM existait déjà (EMI sur l’ITMS, d’autres sur Amazon et plusieurs labels indépendants un peu partout) mais 10 millions de morceaux, soit le plus gros catalogue disponible, en vente sans DRM dans un même espace (iTunes Music Store), et dans un format d’encodage de bonne qualité, c’est tout simplement une petite révolution ! Et la la future loi Internet et Création n’y est pour rien ! Les accords qui ont permis à Apple de « montrer le chemin » ont été négociés aux Etats-Unis. D’ailleurs, en échange de la disparition des DRM si chers aux majors, Apple a cédé sur un aspect important de son business : la flexibilité des tarifs (0,69$, 0,99$ et 1,29$ le morceau). Cela faisait des mois que les Majors faisaient pression sur Apple pour une augmentation non pas des prix mais de la somme qui leur revient sur chaque vente. Personne ne connaît les termes du contrat qui lie Apple aux Majors mais les gains engrangés par celles-ci lors de la vente d’un morceau à 1,29$ doivent être bien plus intéressants qu’avant…

Publicités

Google permet les découvertes d’une zone inconnue et… des prototypes Porsche

Google Earth, l’application qui permet de découvrir notre planète par satellite, a permis au Royal Botanic Garden de Kew (Grande Bretagne) de découvrir une forêt inconnue du Mozambique. Des biologistes se sont empressés de partir explorer la zone qui a révélé une richesse biologique inédite : plusieurs espèces inconnues de végétaux et animaux ont pu être prélevées pour étude !

Plus d’infos à la Source : futura-sciences.com (2 min de lecture)

 

Quant à Google Maps, service de cartographie proposé par Google, il a peut-être permis de lever le voile sur les futurs modèles de Porsche (Cayman, Boxter et Targa) furtivement photographiés par une « Google car », une de ces voitures surmontées d’un appareil photo 360° qui permet de fournir les contenus de la fonction Street View. Les clichés ont été réalisés sur la route du Mont Evans (Colorado) traditionnellement utilisées par différents constructeurs automobiles pour des tests. Rien n’a été confirmé ni démenti par Porsche.

Source

iTunes arrête les DRM ! iLife est mise à jour…

Phil Shiller, Vice-président en charge du marketing chez Apple, s’est chargé hier de présenter la Keynote du salon MacWorld de San Francisco : pas d’annonce tonitruante, pas de produit révolutionnaire… mais seulement un minimum syndical(*) qui consiste à lancer les versions 2009 des logiciels grand public d’Apple  (iLife 09 et iWork 09) et la mise à jour fort logique du MacBokk Pro 17′. Même si les nouveauté sont intéressantes, la nouvelle qui nous intéresse tous est celle qui concerne iTunes. La plate-forme de vente de musique la plus puissante au monde lâchera en effet définitivement les DRM (verrous numériques) sur l’ensemble de son catalogue, soit 10 millions de morceaux, dès la fin de ce trimestre. 8 millions de ces morceaux sont disponibles sans verrous dès… ce jour ! Qu’est ce que ça change ?

Avant : les musiques achetées sur iTunes Music Store étaient verrouillées par les DRM Apple (nommés Fairplay) qui faisaient de l’iPod le seul lecteur numérique capable de les lire (en plus de n’importe quel PC ou Mac via iTunes). Les DRM limitaient le nombre de copies de chaque fichier musical. Chaque fichier était facturé 0,99 €.

Désormais : Tous les lecteurs compatibles avec le format AAC (attention ce n’est pas du mp3 !) devraient pouvoir accueillir les fichiers musicaux achetés sur iTunes Music Store. Bonne nouvelle : la fréquence d’échantillonnage est améliorée; elle passe de 128 kbps à 256 kbps (certains morceaux étaient déjà à 256 kbps) pour une meilleure qualité d’écoute. Les Majors étant certainement très tristes de voir disparaître les DRM auxquels elles tenaient énormément, elles se consoleront largement en ayant fait plier Apple quant à la rigidité de ses tarifs. Ceux-ci sont désormais au nombre de 3 : 0,69 $/€*(pour les plus anciens morceaux je suppose), 0,99 $/€* et 1,29 $/€* (pour les nouveautés probablement). [* pour Apple comme pour la quasi-totalité des entreprises américaines, 1$=1€… oui je sais, c’est pas juste…]

Cette annonce importante arrive dans un contexte qu’on commence à connaître : en 2008, les ventes de CD se sont à nouveau effondrées aux Etats-Unis et le bond des ventes numériques (+28%) est encore loin de compenser cette chute en valeur.

(*) Pour ceux que ça intéresse, je veux préciser que les nouveautés logicielles sont très impressionnantes : la fonction stabilisation de iMovie est bluffante tout comme le « montage de précision »… iPhoto propose de nouvelles fonctions renversantes : la reconnaissance faciale, la localisation et les nouveaux thèmes de diaporama valent vraiment le coup tout comme la récupération de ces même diaporamas sur l’iPhone… L’intégration de facebook à iPhoto est vraiment bienvenue. Pour en savoir plus, jetez un oeil sur les démos vidéo proposées sur le site d’Apple. C’est en anglais mais souvent, les images parlent d’elles-même ! Démos iMovie 09 et iPhoto 09

%d blogueurs aiment cette page :