Internet développe l’hypocondrie

J’en parlais dans ce billet il y a quelques jours : l’information trop abondante disponible sur le Net pousse de nombreux internautes à se croire plus malades qu’ils ne sont. Une étude de Microsoft vient de confirmer cette tendance. 8 américains sur 10 ont déjà consulté internet pour des renseignements médicaux. Il en ressort que faire une recherche autour de symptômes que l’on ressent (maux de tête, douleur à la poitrine,…) encourage l’anxiété et finalement des dépenses de santé inutiles. Et oui, il suffit de taper grosse fatigue, fièvre et maux de tête pour finir sur des forums traitant de la leucémie… alors qu’une grippe est plus probable…

Pourtant, les millions de requêtes à caractère médical que Google recense et interprète chaque jour permet au moteur de recherche d’avoir une idée précise de l’état de santé du monde et cela plus rapidement que tout observatoire officiel !

D’autres infos à la Source (1 min de lecture)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :