La SACEM dégaine ses menaces

Le Sénat vient de voter la Loi Internet et Création. En attendant que  l’Assemblée Nationale n’en débatte à son tour, Laurent Petitgirard, Président du conseil d’administration  de la SACEM, a accordé une interview à LCI.fr. Malgré les espoirs assez mitigés qu’il fonde dans cette loi, Laurent Petitgirard espère que les députés ne videront pas le Projet de sa substance : « (…) si les députés votent tellement d’amendements que la coupure d’Internet devient absolument exclue ou de l’ordre du fantasme absolu alors, en tant que président du conseil d’administration de la Sacem, je donnerais consigne au président du directoire, Bernard Miyet, de lancer des procédures par milliers! Et s’il le faut par dizaines de milliers ! Car si l’on n’arrive pas de façon ouverte et généreuse à défendre nos droits, je ne vais pas laisser les auteurs crever… Il ne restera plus qu’un arsenal juridique à notre disposition : la loi sur la contrefaçon. »

M. petitgirard défend également les qualités pédagogiques de la loi affirmant qu’il n’ y a techniquement que très peu de chance (5 000 sur 15 millions; 5 000 étant le nombre de morceaux surveillés) d’être averti puis puni de coupure internet.

interview intéressante à lire sur LCI.fr (3 min de lecture)

Pour plus d’infos sur l’évolution des débats, taper « hadopi » dans le moteur de recherche de ASLN (en haut à droite).

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :