Enième tentative pour l’e-book

C’est SONY qui s’y colle. La marque d’électronique proposera dans le courant du mois d’octobre son eReader pour environ 300€. Le partenariat Sony/Fnac/Hachette mis en place pour l’occasion permettra peut-être une vraie émergence du livre électronique qui peine à convaincre le public. Amazon, qui a lancé le Kindle aux Etats-Unis se dit satisfait des ventes : 240 000 kindles vendus en 10 mois; pas mal, d’autant qu’associé à la vente de livres électroniques (contenus), le business, semble-t-il, dépasse déjà les 100 millions de $.

En France, rien… il y a bien eu des tentatives mais toutes ont avorté : appareil cher, contenus quasi-inexistants,… les causes ne manquent pas. Sony reussira-t-il à imposer son eReader ? La Fnac semble bien être un bon choix (1er distributeur de livres en France) et le partenariat avec Hachette (Fayard, Grasset, Calmann-Levy) permet de proposer tout de suite 2 000 ouvrages en version électronique; en plus de titres disponibles gratuitement sur le Net.

Mais plusieurs défauts subsistent : impossible par exemple de télécharger un livre sans fil (wifi); pour acheter un livre, il faut donc être devant un PC et y être connecté physiquement (câble). Notons au passage, que Windows XP ou Vista sont nécessaires ce qui exclut l’utilisation d’un Mac. L’eBook de Sony n’accepte pas les contenus que la presse (magazines, journaux,…) propose sur différents sites internet… Dommage, car les contenus existent….

D’autre part, rien ne dit si l’ergonomie du produit sera convaincante. L’appareil n’est pas tactile, ne propose pas de connexion sans fil (histoire de télécharger un livre depuis un lieu public proposant le Wifi gratuit), il n’est pas possible de faire une recherche dans l’ouvrage et la réactivité de l’interface est plutôt lente. C’est d’ailleurs le point commun à tous les modèles que j’ai pu manipuler lors d’une visite au dernier Salon du livre à Paris.

L’eReader de Sony a cependant de grandes qualités; léger (260g), fin (8 mm) et plus compacte qu’un livre de poche (122 x 175mm), il est compatible avec de nombreux formats : EPUB (le format de livre électronique le plus répandu), Pdf, Txt, Word, Photo (JPEG, GIF, PNG, BMP noir & blanc), MP3 et AAC pour une écoute musicale pendant la lecture ! Il est très lisible (l’encre électronique « eInk » ne scintille pas) et peut embarquer l’équivalent de 160 livres (extensible à 13 000 avec une mémoire MemoryStick de 16 Go !!) . L’autonomie autorise la lecture de 7 000 pages. la recharge demande 4 heures depuis un PC (USB) et 2 heures depuis une prise secteur.

Lancé en Angleterre, cet eBook a selon Sony fait un carton puisque les 10 000 appareils vendus en 15 jours Outre-Manche ont créé une rupture de stock.

D’autres infos dans l’article du point.fr (3 min de lecture). Le magazine papier du Point publiera un test complet de l’eReader dans son édition du 2 octobre 2008.

Découvrez l’appareil sur le site de Sony

[mise à jour : test dispo sur lesnumériques.com]

Publicités
Publié dans équipement, Matériel. Étiquettes : , , . Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :