Jean-Claude Dassier n’aime pas les blogueurs

Depuis quelques jours sur la Toile, blogueurs et commentateurs de tous horizons écrivent beaucoup autour du nouveau journal de TF1, celui de Laurence Ferrari, qui succède dans un buzz assourdissant à celui de PPDA. Les critiques ne sont pas toutes très bonnes que ce soit sur le fond comme sur la forme; et comme c’est un domaine (l’info, le 20h00, le people, la télé,…) cher aux nombreux internautes et blogueurs qui s’expriment sur le Net, les claviers crépitent de toute part et cela ne plaît pas, mais pas du tout à Jean-Claude Dassier, Directeur de l’information sur la 1ère chaîne !

Le rapport avec ASLN ? J’y viens. Dans son interview donnée au Point, M. Dassier est très virulent avec la blogosphère. Il choisit ses mots et assène au journaliste qui l’interroge au sujet des changements que le journal a subi depuis l’arrivée de Laurence Ferrari :  « Oser prétendre que rien n’a changé, comme je l’ai lu à droite ou à gauche chez ces messieurs les blogueurs qui s’enivrent de leur nouveau petit pouvoir, est d’une mauvaise foi sans nom. Que les blogueurs reviennent aux fondamentaux du journalisme plutôt que de nous donner des leçons en permanence et de donner la parole à ceux qui ne savent que critiquer. »

Certes, les équipes de TF1 ont travaillé pour le passage de flambeau, les enjeux (audience, revenus publicitaires,…) sont importants et il n’est jamais agréable d’être vertement critiqué mais là, J-C Dassier remet en cause la crédibilité, le rôle et la valeur des blogueurs et contributeurs qui sont à l’origine de l’intéret des contenus du nouveau Web.

Les blogs ne sont-ils que l’émanation de l’ignorance, de la critique primaire ou encore de la bêtise des foules ? Je ne crois pas. Je suis même sûr du contraire : 10 000 personnes qui donnent leur avis sur un sujet peuvent arriver au même niveau d’expertise qu’un spécialiste à l’autorité naturellement reconnue (nous en reparlerons certainement dans un prochain billet). Le problème de la Rédaction de TF1, c’est qu’elle n’a pas l’intention de laisser internet et la blogosphère lui retirer son Autorité. Qu’est-ce que l’Autorité ? D’une certaine manière, c’est le droit que nous donnons à d’autres d’être nos Auteurs. Dans le domaine de l’information (articles, interviews, enquêtes,…), le JOURNALISTE est officiellement détenteur de l’Autorité. Mais la réalité d’internet dans sa version 2.0 (participation, collaboration, interactivité,…) remet totalement en cause cette réalité. Aujourd’hui, les commentaires de l’information font partie de l’information. Pourquoi le Monde.fr ou le NYTimes.com (New-York Times) acceptent-ils que leurs lecteurs commentent leurs infos ? Parce que l’internaute ne se contente pas de l’ante-diluvien « Courrier des lecteurs » dont Jean-Claude Dassier semble nostalgique : « L’interactivité ? Oui, pour permettre au lecteur de poser des questions et de témoigner. Mais pas pour déverser cette bile atroce »

L’internaute veut participer, il exige d’interagir avec l’info, il désire faire entendre sa voix, il n’accepte plus que TF1 ou un autre lui impose unilatéralement sa vision du monde. le pire, c’est que TF1 le sait mieux que d’autres ! La 1ère chaîne subit comme toutes les chaînes cette inexorable migration de son public vers internet. Tf1, qui voit ses recettes publicitaires, son chiffre d’affaires, son bénéfice net (-32,7% au 1er semestre 2008) et son audience baisser, se tourne naturellement, mais timidement il faut le dire, vers internet : Tf1, c’est biensûr Tf1.fr, LCI.fr, Eurosport.fr,… mais aussi WAT, service de partage vidéo qui se positionne comme concurrent de YouTube et Dailymotion, Plurielle.fr (site d’infos destinées à un public féminin), 1001listes.com (listes de mariage) et d’autres encore. Et puis Tf1 a racheté Overblog !! Plateforme de blog qui permet à qui le veut de créer un blog sur le Net. Bref, en ce début de saison, le groupe Tf1 peut compter sur une audience de 11 millions de visiteurs uniques chaque mois sur ses sites. C’est pas mal mais pas mieux que M6 qui investit proportionnellement bien plus d’argent dans le Net. J’ai parlé d’M6 dans ce billetpuis dans celui-ci.

Le monde est en mouvement, les valeurs de notre Société mutent lentement. Les blogueurs ne remplacent pas les journalistes certes, mais les blogueurs sont certainement plus proches des aspirations des gens; les rédactions doivent peut-être s’inspirer de cette tendance. Journalistes et blogueurs se croisent, s’opposent, se confondent, s’interpellent. Blogosphère et Rédactions collaborent ou se court-circuitent… Journalistes, blogueurs et internautes participent à l’information, chacun à leur manière mais c’est sûr, les premiers ne sont plus les seuls et leur statut n’en est que moins autoritaire. Mais est-ce un mal ?

L’interview de J-C Dassier par lepoint.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :