Ordi 2.0 : E. Besson veut lutter contre la fracture numérique

Pour lutter contre le faible taux d’équipement informatique des foyers français (55% contre 70% en Angleterre ou 80% en Finlande), l’Etat autorise depuis plusieurs mois les entreprises françaises à “offrir”  leurs vieux PC à leurs salariés. Problème : ce “transfert” est socialement taxé pour l’entreprise et fiscalement imposé pour le salarié… 

La Charte dite “Ordi 2.0” qui met désormais fin à ces taxations, vient d’être signée par Areva, La Poste, Casino, La SNCF et d’autres qui s’engagent ainsi à donner plusieurs milliers de PC.

Plus d’infos dans l’article de liberation.fr (2 min de lecture)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :