Big Brother aime l’Allemagne

Deutsche telekom est en train de faire l’objet d’un scandale en Allemagne : Le 1er opérateur de téléphonie y a en effet fait espionner ses salariés et certains journalistes afin de découvrir l’origine de fuites d’informations. Cet événement jette de l’huile sur un feu déjà alimenté par les milliers d’allemands qui luttent contre une directive européenne imposant aux opérateurs télécom allemands de garder pendant 6 mois toutes traces de communications téléphoniques et internet… afin que la police puisse y accéder en cas de besoin; et cela au nom de la lutte contre le terrorisme.

Une plainte a été déposée devant la Cour Constitutionnelle.

Outre-Rhin, l’idée de surveillance centralisée, on l’a pris en plein visage lorsqu’en 2005, un incendie éclata pendant une nuit de juin près de Hambourg : le lendemain du sinistre, toutes les personnes présentes aux alentours, repérées grâce à leur portable, ont reçu un SMS leur demandant ce qu’elles faisaient dans les parages cette nuit-là !

Plus d’infos dans la dépêche AFP publiée par TV5.org (2 ou 3 min de lecture)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :