Les pirates sont des commerçants comme les autres

Symantec, éditeur de logiciels de sécurité internet, s’est penché sur le commerce d’informations personnelles (adresses postales et mail, numéros de cartes bleues,…) sur le Net. Selon l’éditeur, contre toute attente, les règles et tarifs de ce commerce illicite sont transparentes et assez proches de celles qui régissent l’économie légale : rapport offre/demande, achat au détail ou en gros, tarifs préférentiels, rabais, soldes, promotions, exclusivités… tout y est.

Bien le plus demandé : les coordonnées bancaires; vendues entre 6,36 et 636 € selon les qualités du compte en question. Un numéro de carte bleue se négocie lui, entre 0,25 et 12,73€ pièce.

Les spammeurs quant à eux, peuvent faire leur marché en sachant que 1 000 adresses mail leur en coûteront 0,52€ !!

Si une partie de ces échanges s’effectuent “sous le manteau” à travers chats et forums, il est assez facile de trouver des sites à la forme ordinaire qui proposent ouvertement des numéros de cartes bleues de tous horizons…

Plus d’infos à la Source (3 min de lecture)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :