70% des pirates cesseraient leur activité s’ils se faisaient prendre…

La Grande Bretagne étudie la possibilité de se doter de pouvoirs de riposte graduée face aux internautes qui téléchargent des contenus illégalement. Un peu comme ceux que la France est en train de mettre en place : avertissement, second avertissement, punition, grosse punition.

Dans ce contexte, un sondage anglais révèle que 70% des internautes indélicats stopperaient le téléchargement illégal s’ils se faisaient prendre et recevaient du même coup un mail d’avertissement.

Le sondage montre aussi que les internautes anglais cesseraient leurs téléchargement illégaux s’ils sentaient qu’ils avaeint de sérieuses chance de se faire prendre. Mais 68% d’entre eux pensent que la probabilité d’être répérés est très faible.

Comme en France, le débat sur le respect des données privées reste vif, car quelle que soit la procédure, l’envoi d’un avertissement sur le PC d’un internaute exige l’utilisation d’informations considérées comme personnelles et privées. D’autre part, la technique du P2P (Peer-to-peer), puisque c’est cette technique qui est essentiellemnt visée, est également utilisée par de nombreux internautes qui échangent et partagent des données tout à fait légales et libres de droits. Faire la différence entre un pirate et un adepte du P2P légal reste délicat voire impossible… Le risque est grand donc de voir des personnes “averties” alors qu’elles n’ont rien fait de répréhensible.

Source (anglais)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :