Les cyberprédateurs sexuels rodent à visage découvert

300 entretiens avec de jeunes internautes, plus de 600 entrevues avec des policiers ont permis à une équipe de chercheurs américains (Université du New Hampshire) de découvrir qu’à peine 5% des cyberprédateurs sexuels se font passer pour des enfants pour tromper les plus jeunes internautes.

75% des victimes ont rencontré physiquement leur agresseur plusieurs fois. Une grande part des victimes seraient donc conscientes d’être en contact avec un adulte se laissant convaincre par le pédophile ouvertement motivé par une relation sexuelle.

Cette étude, qui doit êre publiée cette semaine dans American Psychologist a été effectuée sur le territoire américain; mais les cybercriminels sont-ils si différents de ce côté-ci de l’Atlantique ?

Article et analyse intéressante à la Source

Publicités
Publié dans enfants, Etude. Étiquettes : , . Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :