Le patron de Publicis défend la licence globale

Lui aussi ancien membre d’une commission sur l’économie de l’immatériel, Maurice Levy affirme que la licence globale qui consiste à prélever auprès des Fournisseurs d’accès à internet (FAI) une contribution forfaitaire aux droits d’auteur, est “la solution la moins mauvaise”

Une position opposée à celle de Christine Albanel, ministre de la Culture, qui considère la licence globale comme une “fausse piste”. Son discours lors du dernier Midem, ajouté aux accords qui ont fait suite au rapport Olivennes (riposte graduée, surveillance du réseau ,…), nous dirige vers le tout répressif.

Source

Publicités
Publié dans Musique, Projet de loi. Étiquettes : , , . 1 Comment »

Une Réponse to “Le patron de Publicis défend la licence globale”

  1. sauna grenoble Says:

    Bonjour.
    Un petit message pour vous dire la bonne et surtout heureuse année 2011 !
    Bonne année


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :