Google lance Lively

Google annonce  le lancement de Lively, un monde virtuel en 3D qui permet à chacun de créer un avatar (personnage virtuel qui représente une personne réelle) et un environnement personnel qui sert entre autre à recevoir d’autres avatars avec lesquels il est possible de discuter (bulles façon BD) et intéragir. Mobilier, vêtements,… les accessoires de personnalisation devraient se développer rapidement même si la version de lancement propose déjà un certain nombre d’éléments.

plus d’infos à la Source (1 min de lecture)

Ca vous rappelle quelque chose ? Allez au hasard : Second Life. Ce monde virtuel qui devait exploser tous les records de fréquentation et qui finalement, envahi par les marques, les casinos (banis depuis peu), les partis politiques, les promoteurs immobiliers, etc peine un peu à retrouver un second souffle.

Internet a frôlé la catastrophe

Internet vient de connaître sa plus grande frayeur. En effet, une faille révélée seulement aujourd’hui mais découverte il y a plusieurs mois, aurait pû permettre à un hacker de prendre le contrôle de n’importe quel site sur le réseau mondial. La faute aux serveurs DNS qui gèrent les adresses internet et permettent à l’internaute qui tape une adresse d’être dirigé vers le bon site. Ainsi, un hacker mal intentionné aurait pû diriger qui il veut vers le site de son choix. Exemple ? Le pirate crée un site qui prend l’apparence de celui d’une banque, y dirige tous ceux qui se rendent sur leurs comptes, et récupère identifiants et mots de passe sans que personne ne s’en rende compte… Et pourquoi ne pas diriger plusieurs millions d’internautes vers un faux site Google.fr qui caherait un malware (virus, spyware,…) ainsi inoculé à plus de 85% des PC de l’hexagone puisque c’est la part de marché de Google en France !!

C’est donc dans la plus grande discrétion que Microsoft, Cisco, Sun microsystem et d’autres ont travaillé ces derniers mois à la correction de cette faille qui aurait pû avoir des conséquences désastreuses à un niveau encore jamais atteint en informatique : celui de la planète entière.

plus d’infos à la Source (2 min de lecture)

Une taxe de 13% pourrait toucher les micro-revenus des internautes

Club Sénat, le cercle qui réunit sénateurs et Chefs d’entreprises, vient tout juste de finaliser un rapport dans lequel il préconise la taxation des micro-revenus générés par les blogueurs et internautes sur la Toile. Que ce soit le fruit de ventes sur ebay ou de la monétisation d’un blog (affichage de publicité rémunératrice) et autre site personnel, les revenus non déclarés et donc non imposés qui tombent dans les poches des internautes représentent plusieurs dizaines de millions d’euros aujourd’hui et pourraient dépasser les 5 milliards en 2015. Club Sénat propose un taux unique de 13% qui viendrait taxer tous ces micro-revenus (impôts + charges sociales) et donner du même coup à ces derniers “un statut fiscal et social adéquat”

En contrepartie, les revenus du cyber-money-maker amateur pourraient être pris en compte dans le calcul de sa retraite.

Plus d’infos à la Source (1 min de lecture)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: